JORDAN WINTHROP DONALDSON (1931-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historien et pédagogue américain né le 11 novembre 1931 à Worcester, dans le Massachusetts. Winthrop Donaldson Jordan enseigne à l'université de Californie à Berkeley de 1963 à 1982, avant de rejoindre la faculté de l'université du Mississippi, où il terminera sa carrière en 2004. Jordan explore les relations interraciales dans des travaux documentés avec un soin méticuleux. Parmi ces ouvrages, citons White over Black : American Attitudes Toward the Negro, 1550-1812 (1968), récompensé par de nombreux prix, dont le National Book Award, ainsi que The White Man's Burden : Historical Origins of Racism in the United States (1974). Jordan rédige par ailleurs Tumult and Silence at Second Creek : An Inquiry into a Civil War Slave Conspiracy (1993), récit tiré de sources peu connues, relatant un soulèvement d'esclaves qui échoua en 1861 et ses conséquences, ainsi que le manuel universitaire The United States (1976).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« JORDAN WINTHROP DONALDSON - (1931-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/winthrop-donaldson-jordan/