WEHRMACHT

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « L'affaire Waldheim  »  : […] L'arrivée au pouvoir du social-démocrate Bruno Kreisky n'a pas permis un débat sur le passé du pays. Il nomme des ministres qui ont été d'anciens nazis, comme Johann Öllinger au ministère de l'Agriculture en 1970, et accepte que le F.P.Ö., alors dirigé par Friedrich Peter, un ancien SS, soutienne son gouvernement minoritaire. En 1979, la diffusion de la série Holocaust par la télévision autrichi […] Lire la suite

BECK LUDWIG (1880-1944)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 292 mots

D'une famille d'industriels, Ludwig Beck fait de brillantes études militaires et sert dans différents états-majors durant la Première Guerre mondiale qu'il termine avec le grade de major. Dans la Reichswehr, il est de ces jeunes officiers qui collaborent clandestinement avec l'Armée rouge pour parfaire leur instruction et s'entraîner sur du matériel moderne. Le jeune mouvement national-socialiste […] Lire la suite

BLOMBERG WERNER baron von (1878-1946)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 345 mots

Officier d'état-major de la Reichswehr, Blomberg est, à partir de 1925, chef du département de l'instruction puis, en 1927, du département des troupes. À ces titres, il collabore avec l'Armée rouge et se lie de sympathie avec le futur maréchal soviétique Toukhatchevski. En 1929, il est nommé commandant en chef de l'importante circonscription militaire de Königsberg. À partir de 1930, Blomberg — sa […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « La première fusée moderne »  : […] De 1937 au début de 1945, une intense activité de recherches militaires sur les fusées va se développer à Peenemünde, en Allemagne. D'un côté, la Luftwaffe y entreprend la construction de divers types de missiles air-air, sol-air et sol-sol ; de l'autre, la Wehrmacht s'engage dans la voie des missiles sol-sol à longue portée. À la fin de la guerre, quelque 12 000 ingénieurs et techniciens y trava […] Lire la suite

GUERRE MONDIALE (SECONDE)

  • Écrit par 
  • Henri MICHEL
  •  • 19 555 mots
  •  • 103 médias

Dans le chapitre «  Les succès allemands (sept. 1939 - juin 1940) »  : […] L'invasion de la Pologne par la Wehrmacht (armée de terre) commence le 1 er septembre 1939 à 5 heures, sans mobilisation préalable et sans déclaration de guerre ; un groupe de SS ( Schutzstaffel , brigade de protection), déguisés en soldats polonais, a justifié l'invasion par un simulacre de raid polonais en territoire allemand. Les Allemands possèdent l'arme de la guerre éclair : la Panzerdivis […] Lire la suite

HITLER ADOLF (1889-1945)

  • Écrit par 
  • Philippe BURRIN
  •  • 4 747 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le chef de régime »  : […] La nomination de Hitler au poste de chancelier, le 30 janvier 1933, ne fut pas la conséquence d'une victoire électorale . Aux élections de novembre 1932, le Parti nazi avait perdu des voix par rapport à celles de juillet, passant de 37,3 à 33,1 p. 100 des suffrages (196 sièges). Cette nomination fut le résultat des intrigues d'une poignée de conservateurs, menés par Franz von Papen ; désireux de […] Lire la suite

SPOLIATION DES ŒUVRES D'ART, France (1940-1944)

  • Écrit par 
  • Didier SCHULMANN
  •  • 4 764 mots

Dans le chapitre « Les spoliations, les agissements de l'E.R.R. »  : […] Forts de tous ces préparatifs, au cœur de l'été de 1940, les nazis peuvent commencer leurs entreprises de spoliations à une très vaste échelle. Deux services concurrents interviennent dans un premier temps : la Gestapo, utilisée par l'ambassadeur Otto Abetz, et le très correct Kunstschutz, dépendant de la Wehrmacht et dirigé par le comte Metternich. Ces militaires sont chargés de localiser, d'inv […] Lire la suite

PAULUS FRIEDRICH VON (1890-1957)

  • Écrit par 
  • André BRISSAUD
  •  • 387 mots
  •  • 1 média

Fils d'un fonctionnaire, Paulus est lieutenant en 1909, capitaine en 1914 et colonel en 1938. Il est alors l'un des spécialistes allemands des blindés. Après les campagnes de Pologne et de France, où il assiste Reichenau, il devient chef adjoint de l'état-major général de la Wehrmacht. En 1942, il est nommé commandant en chef de la VI e  armée, qu'il mène, au cours de l'été, jusqu'à la Volga et à […] Lire la suite

TROISIÈME REICH (1933-1945)

  • Écrit par 
  • Gilbert BADIA
  •  • 9 940 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le complot du 20 juillet 1944 »  : […] Le III e Reich n'aurait pu naître et survivre sans le soutien actif de l'armée. Jusqu'à la guerre, et même jusqu'à Stalingrad, il y a eu concordance entre les objectifs de la politique hitlérienne et les conceptions stratégiques globales des chefs de la Wehrmacht. Les désaccords, quand ils existaient, portaient simplement sur les méthodes. Cela explique que l'armée ait accepté sans protester l' […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Opération Barbarossa

Opération Barbarossa

vidéo

En juin 1941, 135 divisions de la Wehrmacht et de ses alliés envahissent la Russie, sur un front de près de 3 000 kilomètres qui s'étend de la Baltique à la mer Noire Hitler s'imagine que l'anéantissement de la Russie sera rapide et que la victoire n'est qu'une question de semaines Comme lors... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Opération Barbarossa

Opération Barbarossa
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo