WANG GAI [WANG KAI] (XVIIe s.)

GONG XIAN [KONG HIEN] (av. 1599-1689) ET KUNCAN [K'OUEN-TS'AN] (1612-av. 1680)

  • Écrit par 
  • Pierre RYCKMANS
  •  • 2 310 mots

Dans le chapitre « Gong Xian, un ermite sensible aux tourmentes de l'histoire »  : […] Les jeunes années de Gong Xian sont mal connues. Probablement était-il issu d'une famille modeste ; on ignore s'il est jamais entré dans la carrière administrative ; dans l'affirmative, il n'aura pu y occuper qu'un rang subalterne. L'essentiel de ce que l'on sait de lui, outre ce que révèlent ses propres écrits (inscriptions de peintures et poèmes), repose sur les témoignages de divers lettrés inf […] […] Lire la suite