SCOTT WALTER (1771-1832)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Influence

Curieusement, c'est moins en Angleterre que sur le continent que l'influence de Scott s'est surtout exercée ; il faut attendre 1820 et Ivanhoé pour que son nom franchisse la Manche, mais alors, telle une traînée de poudre, sa renommée s'étend à toute l'Europe. Des imitateurs plus ou moins habiles font du « Walter Scott », tel Mariano José de Larra en Espagne qui compile plusieurs romans de Scott dans son Damoiseau de don Enrique le Dolent (El Doncel de don Enrique el Doliente, 1834) ; mais la leçon de Scott aboutit aussi à des œuvres aussi riches que Les Fiancés (I Promessi Sposi) de Manzoni dont une première rédaction date de 1821-1823. Loin de nier sa dette à l'égard de Scott, Manzoni à plusieurs reprises l'a affirmée, et, en 1831, lors d'une entrevue avec l'auteur de Waverley, à Milan, il entend Scott déclarer que, si elle est due à son influence, cette œuvre italienne est son meilleur ouvrage, à lui Scott. Si en Allemagne, en raison d'un fort mouvement romantique de retour nostalgique vers un passé idéalisé, antérieur à Scott, son influence est peu importante, en Russie, en revanche, Gogol avec Tarass Boulba (1834) et Pouchkine avec La Fille du Capitaine (Kapitanskaja Dočka, 1836) se situent très précisément dans la voie qu'il a ouverte. En France, il n'est guère d'écrivains qui, entre 1820 et 1870, n'aient écrit un ou plusieurs romans historiques. Cette influence s'exerce d'abord dans le sens étroit d'une reconstitution formelle de l'histoire : soin du détail pittoresque, attention au cadre de la vie, mise quelquefois au service d'une exaltation nostalgique du passé, par rancœur pour le présent, comme dans Cinq-Mars de Vigny (1826). Mais d'autres écrivains essayent, chacun à sa manière, d'appliquer la leçon de Scott et de comprendre le passé pour le faire revivre en l'expliquant : Mérimée dans La Chronique du règne de Charles IX (1829) ou Hugo dans Notre-Dame de Paris (1831). Allant encore plus loin, Balzac, qui s'est mis à l'école de Scott dans Les Chouans (1829) [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  SCOTT WALTER (1771-1832)  » est également traité dans :

IVANHOÉ, Walter Scott - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Sylvère MONOD
  •  • 949 mots

Ivanhoé, qui prend pour cadre historique le retour de Richard Cœur de Lion en Angleterre après la fin de la troisième croisade et de sa captivité en Autriche, jouit d'une réputation différente en France et en Grande-Bretagne. Outre-Manche, on y voit l'un des nombreux chefs-d'œuvre de Walter Scott (1771-1832), dans le genre littéraire […] Lire la suite

BALZAC HONORÉ DE

  • Écrit par 
  • Maurice MÉNARD
  •  • 15 043 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « « Plus historien que romancier » »  : […] Le constant souci de parvenir à la synthèse par l'analyse, l'incessant va-et-vient du tout à la partie et de la partie au tout, ce sont là, déjà, méthodes d'historien. Que Balzac ait voulu se faire l'historien de son siècle, il l'a en mainte occasion proclamé. Il a « pour idée fixe », écrit-il dans la Préface de La Femme supérieure (devenu Les Employés ), « de décrire la société dans son entier, […] Lire la suite

INDUSTRIE - La civilisation industrielle

  • Écrit par 
  • John NEF
  •  • 8 085 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le progrès qualitatif »  : […] Vers 1827, le romancier sir Walter Scott publia, sous forme de récits à son petit-fils, une histoire de l'Écosse. Ce livre fut reçu par le public avec un enthousiasme analogue à celui qu'avait rencontré Ivanhoé . L'arrivée de « la civilisation » joue un rôle historique important dans ces écrits. Scott estimait qu'en Grande-Bretagne le règne de Jacques VI d'Écosse (1566-1625) qui, sous le nom de J […] Lire la suite

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 11 686 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le siècle romantique »  : […] On sera donc tenté de dire que tout est d’emblée dans le romantisme et qu’il faut lui accorder un traitement particulier en le considérant moins comme un mouvement littéraire que comme un élan donné au siècle. Baudelaire écrit dans son Salon de 1846 que, pour lui, « le romantisme est l’expression la plus récente, la plus actuelle du beau ». Le mouvement romantique se développe dans le sillage d […] Lire la suite

ROMAN HISTORIQUE

  • Écrit par 
  • Claude BURGELIN
  •  • 1 016 mots

Le roman a toujours puisé dans l'histoire de quoi nourrir ses fictions et leur donner les prestiges du vraisemblable. Mais, en tant que genre spécifiquement déterminé, le roman historique a pris son essor — comme la plupart des formes romanesques — au xix e siècle, alors que la bourgeoisie prend le pouvoir. C'est au xviii e siècle que l'histoire commence à être traitée comme une science. La comp […] Lire la suite

Pour citer l’article

Raymonde ROBERT, « SCOTT WALTER - (1771-1832) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-scott/