VOLUME EXPIRATOIRE MAXIMUM SECONDE

ASTHME

  • Écrit par 
  • Philippe GODARD, 
  • François-Bernard MICHEL
  •  • 5 848 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Mécanismes de l’épisode asthmatique »  : […] 1. L' obstruction bronchique procède de plusieurs phénomènes : – un spasme des muscles lisses bronchiques (qui s'associe progressivement à une hypertrophie de ces muscles, responsable d'une augmentation importante de l'épaisseur de la paroi) ; cette anomalie est sensible à l'action de médicaments bronchodilatateurs tels que les bêta2-mimétiques ; – un œdème de la muqueuse, par exsudation à travers […] Lire la suite

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS
  • , Universalis
  •  • 7 265 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Spirométrie »  : […] Le sujet étant relié à un spiromètre, on mesure les différents volumes et capacités pulmonaires (cf.  Volumes pulmonaires , chap. 1). Les résultats sont exprimés en pourcentage de la normale, à l'aide de tables tenant compte de la taille, de l'âge et du sexe du sujet. De plus, le technicien demande au sujet d'effectuer une inspiration forcée, et, tout en augmentant la vitesse de rotation du spirom […] Lire la suite


Affichage 

Enregistrements au cours de l'épreuve de spirographie

graphique : Enregistrements au cours de l'épreuve de spirographie

graphique

Au cours de cet examen d'épreuve, on mesure, à l'aide d'un appareil appelé spirographe, la vitesse (exprimée en volume par seconde) avec laquelle l'air pulmonaire est expiré, chez le sujet normal (à gauche) et malade (à droite) Le volume maximal qui peut être expiré est appelé capacité... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Enregistrements au cours de l'épreuve de spirographie

Enregistrements au cours de l'épreuve de spirographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique