VOLATILITÉ

CARBURANTS

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • Jean-Claude GUIBET, 
  • Xavier MONTAGNE
  •  • 10 523 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Propriétés physiques »  : […] Elles diffèrent quelque peu selon la zone d'utilisation en fonction des conditions climatiques. On distingue en effet les pays à climat tempéré comme la France, et ceux à climat « arctique » qui, en fait, englobent toutes les régions scandinaves. La masse volumique du gazole doit être comprise entre 0,820 et 0,845 kg/l à 15  0 C dans les pays tempérés, entre 0,800 et 0,845 kg/l dans les pays arcti […] Lire la suite

CHROMATOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET, 
  • Louis SAVIDAN, 
  • Alain TCHAPLA
  •  • 16 956 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Chromatographie gaz-liquide remplie et capillaire »  : […] La chromatographie en phase gazeuse utilise, comme l'indique son nom, une phase mobile gazeuse. Les échanges ont lieu entre ce gaz et le liquide contenu dans la colonne et qui en constitue la véritable phase fixe. Les constituants du mélange à séparer se partagent entre le gaz vecteur et le liquide dans lequel ils se dissolvent. On a donc, dans ce cas, une résolution fondée sur l'équilibre de part […] Lire la suite

DISTILLATION

  • Écrit par 
  • Jean DURANDET
  •  • 4 048 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Distillation extractive »  : […] Comme cela a été déjà indiqué, la volatilité relative des divers constituants dépend des coefficients d'activité de chacun de ces constituants selon α 1 2  = γ 1 P 1 /γ 2 P 2 . L'addition d'un solvant dans le milieu bouleverse les interactions moléculaires, ce qui modifie le rapport des coefficients d'activité γ 1 /γ 2 et, par suite, la volatilité relative. Cette action est d'autant plus importan […] Lire la suite

EAU TERRESTRE (ORIGINE DE L')

  • Écrit par 
  • Francis ALBARÈDE, 
  • Marie-Laure PONS
  •  • 2 117 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'eau, un composé volatil parmi tant d'autres »  : […] Les éléments et leurs composés moléculaires sont plus ou moins volatils. L'azote, l'oxygène, mais aussi le dioxyde de carbone et l'eau sont vaporisés à basse température ( […] Lire la suite

ÉTHERS-OXYDES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 1 973 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Structure et propriétés physiques »  : […] La structure géométrique des éthers est assez proche de celles de l'eau et des alcools. L'atome d'oxygène (hybridation sp 3 ) échange avec les deux groupes carbonés des liaisons σ dont l'angle est plus ouvert que dans le cas de l'eau ou des alcools par suite de la répulsion entre les deux groupes alkyle. La conformation de l' éther éthylique est très comparable à celle du n -pentane ; celle du tét […] Lire la suite

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 937 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Composition des principales particules secondaires »  : […] Les particules secondaires sont, par définition, le résultat de la conversion au sein de l’atmosphère d’espèces gazeuses en particules. Leur production est l’une des manifestations les plus visibles de la chimie atmosphérique. Selon le nombre d’espèces mises en jeu et leurs caractéristiques de réactivité, la nature chimique des particules qui en résultent est très variée. Les plus petites particu […] Lire la suite


Affichage 

Spécifications des essences de type Eurosuper

Spécifications des essences de type Eurosuper

tableau

tabl1 - En Europe, 6 classes de volatilité d'essence de type Eurosuper sont définies (norme EN228) Chaque État choisit dans ces classes celles qui correspondent le mieux à ses spécificités climatiques Ainsi, la France a retenu les classes A, D et D1 (D et D1 étant identiques à l'indice de... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Spécifications des essences de type Eurosuper

Spécifications des essences de type Eurosuper
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau