MECIAR VLADIMÍR (1942- )

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Tchécoslovaquie »  : […] L'exemple de la R.D.A. contribua à accélérer la décomposition du régime communiste en Tchécoslovaquie. Depuis la fin du Printemps de Prague en août 1968 et la mise à l'écart de son porte-drapeau, le communiste réformateur Alexander Dubček, le pays vivait sous le joug d'un Parti communiste monolithique, dirigé par Gustáv Husák. Regroupés autour de la Charte 77, les dissidents furent longtemps marg […] Lire la suite

SLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Fedor BALLO, 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL
  • , Universalis
  •  • 9 287 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Vers l'indépendance »  : […] Au sein de la République tchécoslovaque, les relations entre Slovaques et Tchèques furent souvent tendues. Quand le régime communiste s'effondre, à la fin de 1989, au cours de la « révolution de velours », le nationalisme refait surface en Slovaquie, aiguillonné par les nostalgiques de l'État slovaque qui avait été mis en place par les nazis. L'idée de séparatisme gagne alors de nombreux esprits e […] Lire la suite

TCHÉCOSLOVAQUIE

  • Écrit par 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Michel LARAN, 
  • Jacques RUPNIK
  •  • 12 872 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  La démocratie retrouvée »  : […] Mais, autant que l'effet Gorbatchev, c'est le réveil de la société qui, vingt ans après 1968, a permis le bouleversement du paysage politique tchécoslovaque. La dissidence n'était plus l'apanage d'intellectuels coupés de la société. La série de manifestations qui a précédé la chute du régime en a apporté la preuve : le 21 août 1988 (anniversaire de l'invasion soviétique) ; le 28 octobre (anniversa […] Lire la suite

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 244 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La République tchèque indépendante »  : […] La partition tchéco-slovaque, entérinée sans consultation de la population, fut l'œuvre de deux hommes à la tête de partis sortis vainqueurs des élections législatives des 8 et 9 juin 1992, le Tchèque Václav Klaus, du Parti démocratique civique (O.D.S.), et le Slovaque Vladimir Mečiar, du Mouvement pour une Slovaquie démocratique (H.Z.D.S.). Ils négocièrent une séparation « de velours », à bien […] Lire la suite


Affichage 

Vladimir Meciar

photographie : Vladimir Meciar

photographie

Leader de la liste Public contre la violence, Vladimir Meciar devient Premier ministre de la Slovaquie en juin 1990 Démis de ses fonctions en avril 1991 par le Conseil national slovaque, il redevient Premier ministre de juin 1992 à mars 1994, puis de décembre 1994 à octobre 1998 

Crédits : Getty

Afficher

Vladimir Meciar

Vladimir Meciar
Crédits : Getty

photographie