VITREUSES ROCHES ou VERRES NATURELS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Composition chimique et propriétés physiques

On peut diviser les roches vitreuses en deux grands ensembles, assez différents par leurs propriétés et leur composition : les verres acides et les verres basiques.

Verres acides

Les verres acides, dont la composition est généralement proche de celle des granites, comprennent les obsidiennes, pratiquement anhydres, et les rétinites (ou pechsteins), qui peuvent contenir à l'analyse jusqu'à 5 p. 100 d'eau en proportions pondérales. On peut y rattacher les ponces plus ou moins vacuolaires et les tufs acides qui parfois se ressoudent en roches compactes (ignimbrites). Le qualificatif le plus précis serait en toute rigueur celui de verres silico-alumineux sodi-potassiques. L'indice de réfraction de ces verres est de l'ordre de 1,4 à 1,5, la masse volumique de 2,3 à 2,4 et la dureté de 5 à 6, tous ces paramètres dépendant beaucoup de la teneur en eau. L'aspect des obsidiennes est très typique, avec une coloration généralement noire et une cassure conchoïdale caractéristique ; les rétinites ont des teintes plus variables, souvent jaune verdâtre, un aspect cireux et un débit fréquent en éléments sphériques (perlites).

Verres basiques

Les verres basiques, chimiquement proches des basaltes et des andésites, sont souvent désignés par les termes de tachylites ou de sidéromélanes. Ce sont des matériaux plus denses (de 2,7 à 2,8), plus réfringents (de 1,6 à 1,7), caractères qui se rattachent évidemment à leur plus faible teneur en sodium et surtout en potassium, et corrélativement à leur richesse en calcium, magnésium et fer. Ce sont, au sens des verriers, des verres silico-alumineux calciques et ferro-magnésiens. La couleur est très sombre sur les échantillons macroscopiques ; les fines esquilles et les poudres restent jaunes ou brunes, à la différence des obsidiennes, transparents sous une faible épaisseur et qui donnent une poudre blanche d'aspect identique aux ponces.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  VITREUSES ROCHES ou VERRES NATURELS  » est également traité dans :

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Constitution minéralogique »  : […] Le quartz peut se présenter en cristaux bien visibles (quelques millimètres) ; il offre alors une forme bipyramidée et des aspects typiques de corrosion et de croissance irrégulière (quartz « rhyolitique »). Il contient fréquemment des inclusions vitreuses (reliquats magmatiques), emprisonnées dans des lacunes de croissance au cours de la cristallisation du minéral. Les feldspaths sont le plus sou […] Lire la suite

PYROCLASTIQUES ROCHES ou PYROCLASTITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON
  •  • 1 641 mots

Dans le chapitre « Les matériaux pyroclastiques consolidés »  : […] Lorsque les cendres sont entraînées dans des dépressions, elles peuvent se consolider, par l'intermédiaire d'un ciment dont la nature n'est pas directement éruptive, pour former des cinérites et des tufs . Il s'agit donc de formations mixtes, volcano-sédimentaires, qui sont en général finement stratifiées et dont l'origine marine ou continentale ne peut être déterminée que par l'analyse du conte […] Lire la suite

TECTITES

  • Écrit par 
  • Paul PELLAS
  •  • 1 656 mots
  •  • 1 média

Les tectites (du grec τηκτ́ος, « fondu ») sont des verres naturels produits par l'impact de gros bolides ( météorites, comètes ?) sur la surface terrestre. Ce sont donc des «  impactites », c'est-à-dire des roches transformées en verre sous l'action d'un métamorphisme induit par un choc. Contrairement aux impactites proprement dites, que l'on recueille aux abords immédiats des cratères d'impact, […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul CARRON, Gérard POUPEAU, « VITREUSES ROCHES ou VERRES NATURELS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vitreuses-verres-naturels/