VIROSES VÉGÉTALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Plantes transgéniques

Plantes transgéniques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Multiplication dun virus dans une cellule végétale

Multiplication dun virus dans une cellule végétale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Méthodes de lutte

Aujourd'hui, il n'existe aucun moyen de lutte curatif utilisable au champ contre les viroses végétales, en grande partie du fait de l'absence de système immunitaire chez les plantes. Certains agents antiviraux (acyclovir par exemple) peuvent toutefois être efficaces pour guérir les plantes des virus, de même que des traitements thermiques (cf. horticulture ornementale) associés à la culture in vitro de méristèmes. De tels traitements sont cependant réservés à des cas très particuliers, en raison de leur durée et de leur coût. Pour les espèces cultivées, la seule manière de limiter une infection et d'éviter une épidémie reste la destruction systématique des plantes infectées avant que celles-ci ne constituent un foyer à partir duquel la maladie peut se propager. Pour cela, il est fondamental d'identifier le virus responsable.

Identification du virus

Le diagnostic visuel, qui s'appuie sur l'observation des symptômes, permet souvent d'identifier un virus. Toutefois, dans de nombreux cas, cette observation reste insuffisante si les symptômes sont difficilement reconnaissables, voire invisibles à l'œil nu. On peut alors avoir recours au microscope électronique, qui permet de visualiser les particules virales dont la morphologie est souvent typique d'une famille de virus. Il est également possible de recourir à des plantes indicatrices sur lesquelles les symptômes sont bien caractérisés : il suffit d'inoculer une de ces plantes à partir d'un extrait ou d'un fragment de la plante supposée malade et d'observer l'apparition d'indices permettant de diagnostiquer la présence de virus dans la plante incriminée. Cette méthode, souvent très longue, est de moins en moins utilisée dans les services de quarantaine qui contrôlent les importations de matériel végétal. Depuis les années 1980, des méthodes sérologiques permettent un diagnostic de routine, comme le test Elisa (enzyme-linked immunosorbent assay) qui associe réactions immunologique et enzymatique et qui est utilisé avec succès dans la recherche de nombreuses malad [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  VIROSES VÉGÉTALES  » est également traité dans :

GÉNOMIQUE - La transgenèse

  • Écrit par 
  • Pascale BRIAND
  •  • 7 278 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Intérêt des plantes transgéniques »  : […] Dans le domaine de la recherche fondamentale, les plantes transgéniques fournissent un outil adapté à l'étude précise des séquences régulant l'expression des gènes, qu'il s'agisse des promoteurs, des séquences activatrices ou enhancers ou encore des séquences inhibitrices ou silencers. Pour ce faire, des gènes comportant des portions de ces séquences s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-la-transgenese/#i_46852

MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Ivan SACHE
  •  • 2 546 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des maladies venant de nulle part ? »  : […] Certaines maladies émergentes sont dues à des parasites totalement inconnus, n'ayant jamais été signalés auparavant. Ceux-ci peuvent exister depuis longtemps, mais, trop peu nombreux, ils ont été jusqu'alors indétectables. Ils sont devenus visibles à la suite de modifications des systèmes de culture favorisant leur émergence. Certains parasites possèdent toutefois des mécanismes évolutifs qui expl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-emergentes-vegetales/#i_46852

TUMEURS ET GALLES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Jean ROUSSAUX
  •  • 6 453 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Tumeurs à virus »  : […] Parmi les viroses des plantes, certaines forment des hyperplasies à l'occasion de traumatismes : c'est le cas du virus des tumeurs de blessure de Black (1944). La maladie affecte de nombreuses plantes (mélilot, trèfle, oseille, tabac...) sur lesquelles on observe des déformations de feuilles et des tumeurs localisées sur les tiges et les racines. Le virus (Reoviridae) est un icosahèdre de 75 nm d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-et-galles-vegetales/#i_46852

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 443 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « ADN monocaténaire »  : […] Chez certains virus à ADN, ce dernier est sous la forme d'une molécule à un brin, généralement circulaire. Ces virus sont trouvés aussi bien chez les procaryotes que chez les eucaryotes. Dans le cas des procaryotes , l'ADN monocaténaire, qui contient l'information nécessaire à la multiplication du bactériophage, peut être encapsidé, soit par une coque à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virologie/#i_46852

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre-Yves TEYCHENEY, « VIROSES VÉGÉTALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/viroses-vegetales/