VIROLOGIE MÉDICALE

DIAGNOSTIC VIROLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 5 192 mots
  •  • 4 médias

Identifier le microorganisme responsable d’une maladie infectieuse, qu’elle soit virale ou associée à un autre pathogène, revêt une importante toute particulière. En effet, de ce diagnostic peut dépendre la prise en charge du patient, ce qui en est l’aspect le plus évident. L’identification des agents infectieux permet aussi le suivi de la propagation d’u […] […] Lire la suite

ADÉNOVIRUS

  • Écrit par 
  • François DENIS
  •  • 2 398 mots
  •  • 1 média

Ces virus, découverts en 1953 par W. P. Rowe, avaient été initialement isolés à partir de tissus adénoïdiens (amygdales), d'où le nom d'adénovirus. Même si les adénovirus constituent des modèles d'étude de transformation cellulaire et de cancérisation chez les rongeurs, ils ne peuvent à ce jour être incriminés pour aucun cancer chez l'homme. Mais ces virus occupent une place importante en patholo […] […] Lire la suite

ARBOVIRUS

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN, 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 867 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pouvoir pathogène »  : […] Les maladies provoquées chez l'homme par les arbovirus sont assez variées. En fait, elles ont toutes en commun, après la contamination par piqûre et la période d'incubation, une phase initiale de « virémie » au cours de laquelle le virus est présent dans le sang, ce qui permet à de nouveaux Arthropodes piqueurs de s'infecter. Cette phase peut se manifester par une fébrile affection transitoire. D […] […] Lire la suite

ASTHME

  • Écrit par 
  • Philippe GODARD, 
  • François-Bernard MICHEL
  •  • 5 857 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Virus et asthme »  : […] La responsabilité des virus dans les exacerbations est désormais bien établie, chez l’enfant et chez l’adulte. Chez le nourrisson, bien des bronchites sifflantes sont d'origine virale et évoluent par la suite vers un asthme authentique et durable. Les virus responsables d’exacerbation sont les rhinovirus (dans 48 p. 100 des cas), le virus respiratoire syncitial (18 p. 100, d'où le lien souvent é […] […] Lire la suite

AZIDOTHYMIDINE (AZT)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 420 mots

La molécule appelée zidovudine – appellation pharmaceutique de l’azidothymidine, abrégée en AZT – est le premier médicament doté d’une certaine efficacité contre le VIH, le virus responsable du sida. Cet analogue d’un composant de l’ADN, la thymidine, bloque en effet l’enzyme qui permet la multiplication du virus dans une cellule infectée. La molécule et ses propriétés antivirales étaient connues […] […] Lire la suite

BARRÉ-SINOUSSI FRANÇOISE (1947- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 1 072 mots

Virologue française, lauréate du prix Nobel de physiologie ou médecine 2008 (avec Luc Montagnier) pour avoir, en 1983, étroitement participé aux recherches ayant permis d'identifier le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Elle est la première Française à recevoir cette prestigieuse distinction. Ce Nobel a également récompensé l'Allemand Harald Zur Hausen, qui a montré la responsabilité de p […] […] Lire la suite

BRONCHIOLITE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 279 mots

La bronchiolite aiguë, qui est principalement provoquée par le virus respiratoire syncytial (VRS), survient par épidémies saisonnières pendant l'automne et l'hiver. Elle se manifeste par l'apparition, quelques heures après une rhinite, d'une respiration difficile et rapide s'associant à une toux quinteuse et, à l'auscultation, à des râles dits sibilants (car de timbre aigu) et à un bruit de siffl […] […] Lire la suite

CHF-C VIRUS

  • Écrit par 
  • Pierre SUREAU
  •  • 260 mots

Le sigle CHF-C désigne les virus responsables de la fièvre hémorragique de Crimée ( Crimean Haemorrhagic Fever  : CHF) et d'infections observées en Afrique (virus Congo : C). Le virus Congo a été isolé pour la première fois du sang d'un enfant africain en 1956 par G. Courtois au Congo belge (aujourd'hui République démocratique du Congo). Il a été retrouvé ensuite chez l'homme, divers animaux domes […] […] Lire la suite

CHIKUNGUNYA

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 194 mots
  •  • 2 médias

Le chikungunya (abrégé en chik ) est une maladie provoquée par un virus, le virus chikungunya (noté CHIKV), transmise par un insecte vecteur du genre Aedes , tout particulièrement Aedes albopictus ou « moustique tigre », espèce proche de celles qui transmettent la dengue et la fièvre jaune, deux autres arboviroses (maladies transmises par les insectes). La maladie a été décrite pour la premièr […] […] Lire la suite

CORONAVIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 317 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Distribution des coronavirus  »  : […] Les coronavirus appartiennent à la famille des Coronaviridae et, pour ceux présentés ici, à la sous-famille des Orthocoronavirinae, qui comprend une quarantaine d’espèces parmi lesquelles les coronavirus humains. Leur nomenclature comporte souvent l’acronyme de la maladie suivie de la désinence CoV. Ainsi, la maladie SRAS est causée par le virus SARS-CoV-1 (1 parce que c’est le premier de cette e […] […] Lire la suite

CYTOMÉGALOVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 2 357 mots
  •  • 2 médias

La famille des herpès virus regroupe de nombreux virus, certains bien connus du grand public, comme l'herpès simplex, le virus de la varicelle et du zona ou le virus d'Epstein Barr, agent de la mononucléose infectieuse, d'autres plus récemment découverts comme les herpès virus 6, 7 et 8. Parmi eux, le cytomégalovirus humain (CMV) est un virus strictement humain, ubiquiste, qui infecte plus de 70 p […] […] Lire la suite

DENGUE

  • Écrit par 
  • Philippe DESPRÈS
  •  • 2 880 mots
  •  • 4 médias

Anciennement connue dans les régions tropicales, la dengue est aujourd'hui considérée comme la principale virose d'importance médicale transmise par des arthropodes ( arboviroses). Une première description possible de cette maladie est relatée dans une encyclopédie chinoise datant du iv e  siècle. Les mêmes symptômes sont décrits à partir du xvii e  siècle sous les noms de « maladie casseuse des […] […] Lire la suite

DENGUE (VACCIN CONTRE LE VIRUS DE LA)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 798 mots

La dengue, encore appelée grippe tropicale, est une maladie à vecteurs. Son agent pathogène, un virus de la famille des flavivirus comme celui de la fièvre jaune, est transmis lors d’une piqûre qui accompagne le repas de sang d’un moustique du genre Aedes –  A.  aegypti ou A. albopictus (moustique tigre) selon les zones géographiques. L’expansion progressive des aires de distribution des insec […] […] Lire la suite

EBOLA FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 602 mots
  •  • 1 média

La fièvre Ebola tire son nom d’une rivière de la République démocratique du Congo (RDC) qui baigne le village de Yambuku, où cette maladie a été identifiée pour la première fois en septembre 1976 chez l’homme. Les autorités de santé avaient été informées d’une maladie foudroyante par les membres de l’hôpital catholique local. Mandatés par le président Mobutu, un médecin belge, François Ruppol, e […] […] Lire la suite

EBOLA (VACCIN CONTRE LE VIRUS)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 552 mots
  •  • 1 média

La fièvre Ebola est une fièvre hémorragique qui touche l’homme et les grands singes. Elle est provoquée par un virus à ARN qui appartient à une famille de filovirus dite Ebola, d’après le nom du premier virus découvert (EBOV pour Ebolavirus –  anciennement appelé virus Zaïre). On connaît actuellement cinq groupes de virus qui lui sont apparentés et qui partagent environ 60 % de leur génome, mais d […] […] Lire la suite

ELISA (enzyme-linked immunosorbent assay)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 509 mots
  •  • 1 média

ELISA est l’acronyme d’ e nzyme- linked i mmuno s orbent a ssay , ou encore « dosage immuno-enzymatique sur support solide ». Il désigne une méthode de dosage immunologique d’une substance – a priori quelconque du moment qu’il existe un anticorps capable de la reconnaître spécifiquement – en utilisant des anticorps. Cette méthode, mise au point en 1971 par Eva Engvall (née en 1940) et Peter Per […] […] Lire la suite

ENDERS JOHN FRANKLIN (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 286 mots

Virologiste américain né à West Hartford (Connecticut). Après des hésitations sur sa véritable vocation – pilote à l'U.S. Air Force (1917-1919), étudiant en commerce puis en littérature (1919-1924) –, Enders opte pour la biologie et prépare une thèse de bactériologie et immunologie à l'université Harvard (1930). Enseignant, il est promu professeur de cette même université et directeur du départeme […] […] Lire la suite

ENTÉROVIRUS

  • Écrit par 
  • Jacques MAURIN
  •  • 1 862 mots

Les entérovirus constituent un groupe de virus résistant aux agents extérieurs, très répandus dans la nature et se reproduisant dans l'intestin de l'homme. On y classe d'une part l'agent de la poliomyélite, d'autre part les virus Coxsackie et ECHO, qui peuvent donner des maladies diverses, dont les principales sont la myalgie épidémique, les méningites lymphocytaires bénignes et la grippe estivale […] […] Lire la suite

ÉPIDÉMIES ET PANDÉMIES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Georges DUBY, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Universalis
  •  • 20 459 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L’étude des maladies infectieuses  »  : […] Ce constat est renforcé par le fait que les années 1980 voient la popularisation des techniques de la biologie moléculaire et leur application aux maladies virales. Ces progrès techniques et scientifiques n’auront de cesse de se renforcer au fil des années, et ce qui constituait autrefois une expertise délicate – ainsi le diagnostic virologique – devient plus aisé et plus rapide : s’il avait fall […] […] Lire la suite

ÉRADICATION DE LA VARIOLE

  • Écrit par 
  • Robert FASQUELLE
  •  • 241 mots

En 1948, la première réunion de l'Assemblée mondiale de la santé décide de mettre au premier plan de son programme la lutte contre la variole. En 1952, l'O.M.S. réunit à Genève un comité de quatre experts : une expérimentation internationale est entreprise. Seul le vaccin sec (c’est un produit lyophilisé) peut permettre l'éradication de la variole dans les pays tropicaux où elle est endémique. L'œ […] […] Lire la suite

FENNER FRANK JOHN (1914-2010)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 653 mots
  •  • 1 média

Le nom de l’Australien Frank Fenner est associé à deux événements majeurs en virologie médicale  : d’une part le contrôle de la prolifération des lapins en Australie grâce au virus de la myxomatose au début des années 1950, d’autre part l’éradication de la variole en 1980. Frank John Fenner est né le 21 décembre 1914 à Ballarat, ville minière de l’État de Victoria. Il grandit à Adélaïde (Australie […] […] Lire la suite

FIÈVRE JAUNE

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN
  •  • 2 187 mots
  •  • 1 média

La fièvre jaune est l'un des plus grands fléaux épidémiques qui ont longtemps rendues inhabitables ou impénétrables de vastes régions des tropiques. C'est une maladie infectieuse aiguë qui sévissait et sévit encore à l'état endémoépidémique en Afrique tropicale, en Amérique du Sud, surtout dans le bassin de l'Amazone, et en Amérique centrale. La fièvre jaune est causée par un virus appartenant au […] […] Lire la suite

FIÈVRES HÉMORRAGIQUES VIRALES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Les fièvres hémorragiques virales (FHV) désignent un groupe de maladies dont l’étiologie est associée à différentes familles de virus. Le terme FHV est utilisé pour décrire un syndrome grave multisystémique, dans le sens où plusieurs systèmes d'organes du corps sont affectés. De ce fait, on retrouve sous cette dénomination des fièvres dont l’histoire est ancienne, comme la fièvre jaune et la deng […] […] Lire la suite

FOIE

  • Écrit par 
  • Jean ANDRE, 
  • Jacques CAROLI, 
  • Yves HECHT
  •  • 15 675 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Hépatites infectieuses »  : […] Le foie peut être attaqué par des germes variés provenant des voies biliaires (angiocholites) ou apportés par le sang ; il se range aussi parmi les organes qui peuvent être atteints par le microbe de la tuberculose ou par celui de la syphilis ; il peut enfin être sévèrement touché au cours de certaines leptospiroses et brucelloses. De nombreux virus peuvent être à l'origine d'une hépatite : le vi […] […] Lire la suite

GRIPPE

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 917 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le virus »  : […] Les virus de la grippe appartiennent à la famille des Orthomyxoviridae. On distingue trois virus grippaux : A, B et C. Le virus C est relativement rare, les A et B sont par contre responsables des épidémies annuelles. Le virus A est à l'origine des grandes pandémies. Chaque particule de virus grippal (virion), dont le diamètre est de 100 nm, possède en surface de petites spicules dénommées hémagg […] […] Lire la suite

GRIPPE AVIAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 799 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La grippe aviaire et l'homme »  : […] L'extrême diversité des virus de la grippe présents chez les oiseaux aquatiques a permis d'attribuer à ces derniers le rôle de réservoirs du virus. Toutefois, ces virus d'origine aviaire ne semblaient pas être transmissibles à l'homme, comme l'attestaient les nombreuses épizooties chez les volailles sans infection apparente chez l'homme. L'analyse des relations virus-récepteur cellulaire avait d'a […] […] Lire la suite

GRIPPE ESPAGNOLE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 523 mots
  •  • 1 média

Survenue en 1918-1919, la grippe dite espagnole a tué environ vingt millions de personnes, c'est-à-dire davantage que la Première Guerre mondiale. Elle est de ce fait restée dans la mémoire collective au même titre que les grandes pestes ou les épidémies de choléra . S'il s'agit très certainement d'une grippe au sens clinique du terme, l'agent infectieux qui en a été responsable n'a pas pu être id […] […] Lire la suite

HANTAVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 2 066 mots
  •  • 1 média

Les Hantavirus représentent un exemple de virus émergents, même si l'un deux est l'agent d'une fièvre hémorragique ancienne, très largement répandue dans le monde. Ils sont associés à des syndromes très variés chez l'homme. Ces virus, qui possèdent seulement quelques gènes, se sont remarquablement bien adaptés aux rongeurs et co-évoluent probablement avec ceux-ci depuis plusieurs millions d'année […] […] Lire la suite

HÉMAGGLUTINATION

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 344 mots

Agglutination des hématies aboutissant à la formation de petits amas visibles à l'œil nu, l'hémagglutination est une méthode très employée en immunologie pour détecter les anticorps et les antigènes. Il existe trois sortes de réactions d'hémagglutination. Dans la première, utilisée pour la détermination des groupes sanguins, on fait agir des anticorps spécifiques sur les antigènes de surface des h […] […] Lire la suite

HÉPATITE VIRALE C

  • Écrit par 
  • Stanislas POL, 
  • Anaïs VALLET-PICHARD
  •  • 7 288 mots
  •  • 6 médias

Les hépatites virales sont, derrière les infections respiratoires tristement médiatisées avec la pandémie de Sars-Cov-2, la deuxième cause de décès d’origine infectieuse, dépassant la mortalité liée à l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (sida), la tuberculose ou le paludisme. Au moins 1 200 000 personnes en meurent chaque année dans le monde. La lutte contre les hépatites viral […] […] Lire la suite

HERPÈS

  • Écrit par 
  • Jannick CHAMBERLIN, 
  • Jean DE RUDDER
  •  • 2 424 mots
  •  • 1 média

W. Griesinger, en 1857, désigna sous le vocable d' Herpes febrilis la dermatose que nous connaissons aujourd'hui. En 1912, W. Grüter reconnut son caractère infectieux en la transmettant à la cornée du lapin et en la reportant de l'œil de cet animal à celui d'un homme déjà aveugle. Il constata que le filtrat sur bougie de porcelaine des produits pathologiques déterminait également la maladie expé […] […] Lire la suite

IDENTIFICATION DU VIRUS DU SIDA VIH-1

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 239 mots
  •  • 1 média

En juin 1981, on observe aux États-Unis une augmentation brusque de l'usage d'un médicament servant à lutter contre les pneumonies à Pneumocystis carinii , une maladie normalement très rare. Rapidement, les cas se multiplient, au moins au début de l'épidémie, parmi la population homosexuelle ou toxicomane. La maladie est associée à une déficience immunitaire profonde qui rend le sujet sensible à d […] […] Lire la suite

KOPROWSKI HILARY (1916-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 491 mots

Le virologue polonais Hilary Koprowski mit au point un vaccin vivant atténué efficace contre la poliomyélite, administré par voie orale. Il effectua le premier essai clinique en 1950, soit deux ans avant que l’équipe de Jonas Salk teste son vaccin inactivé injectable, neuf ans avant qu’Albert Sabin lance un vaste programme de vaccination par voie orale en U.R.S.S. et dix ans avant que ce dernier […] […] Lire la suite

LASSA VIRUS

  • Écrit par 
  • Pierre SUREAU, 
  • Universalis
  •  • 822 mots
  •  • 1 média

La fièvre Lassa a été identifiée pour la première fois en janvier-février 1969 au Nigeria, à la suite de l'hospitalisation d'une malade venant de Lassa (ville du nord-est du pays, dans l’État de Borno). Trois cas secondaires (dont deux mortels) se produisirent chez des membres du personnel soignant de l'hôpital de Jos. Une seconde épidémie hospitalière, toujours à Jos, en janvier-février 1970, fut […] […] Lire la suite

LÉPINE PIERRE (1901-1989)

  • Écrit par 
  • Léon LE MINOR
  •  • 1 367 mots

Né à Lyon en 1901, Pierre Lépine s'engagea lui aussi dans la carrière médicale. Il fut externe, puis interne des hôpitaux de Lyon et, très tôt, s'intéressa au travail de laboratoire : au cours de ses études médicales, il fut moniteur de physiologie à la faculté des sciences, puis assistant de parasitologie dans le laboratoire de Guiart et fréquenta le laboratoire d'anatomie pathologique. Pendant c […] […] Lire la suite

LEVADITI CONSTANTIN (1874-1953)

  • Écrit par 
  • Jean LEVADITI
  •  • 505 mots

Né à Galati (Roumanie), Constantin Levaditi, médecin français, est d'abord, en 1896, interne des hôpitaux à Bucarest et se consacre à des recherches expérimentales. Après avoir été préparateur du professeur Babes à Bucarest, il est nommé à Paris préparateur du professeur Charrin au Collège de France. Avant d'entrer à l'Institut Pasteur, où se déroulera toute sa carrière, un séjour à Francfort-sur- […] […] Lire la suite

MAUPAS PHILIPPE (1939-1981)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 025 mots

Le virologiste français Philippe Maupas est connu pour avoir mis au point, en 1976, le premier vaccin contre l’hépatite B. […] […] Lire la suite

MAYARO FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 015 mots
  •  • 2 médias

On ne connaît qu’une petite partie du monde des virus. On découvre généralement ces organismes par hasard, lors d’études systématiques – cela fut le cas des mégavirus –, ou parce qu’ils sont responsables de maladies chez les végétaux ou les animaux. Concernant les maladies humaines d’origine virale, les médecins ont été surpris, au début du xxi e   siècle, par l’importance d’épidémies comme celle […] […] Lire la suite

MERS (Middle East respiratory syndrome)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 834 mots
  •  • 3 médias

Le MERS – acronyme anglais traduit par « syndrome respiratoire du Moyen-Orient »  – est une pathologie lourde caractérisée par une pneumonie aiguë et une défaillance rénale. Le taux de décès parmi les personnes qui ont manifesté des signes cliniques est de l’ordre de 35 p. 100 selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La maladie est provoquée par un virus de la famille des coronavirus, d’ […] […] Lire la suite

MONTAGNIER LUC (1932- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 1 472 mots
  •  • 1 média

L' attribution au professeur Luc Montagnier du prix Nobel de physiologie ou médecine 2008 – qu'il partage avec Françoise Barré-Sinoussi, pour leurs travaux sur l'identification du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) responsable du sida, et avec l'Allemand Harald zur Hausen qui a montré le lien entre certains papillomavirus humains et le cancer du col de l'utérus – consacre un parcours profe […] […] Lire la suite

MURRAY KENNETH (1930-2013)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 309 mots

Le biologiste britannique Kenneth Murray utilisa ses recherches sur l’ADN recombinant pour mettre au point ‒ en collaboration avec une équipe regroupant notamment son épouse, la généticienne Noreen Murray ‒ un des premiers vaccins contre l’hépatite B obtenu par génie génétique, un autre ayant été mis au point par Pierre Tiollais en France au même moment. Kenneth Murray naît le 30 décembre 1930 […] […] Lire la suite

NÉVRAXITE

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 223 mots

Affection inflammatoire ou infectieuse touchant l'ensemble du système nerveux central ; le terme de névraxite est habituellement employé pour désigner certaines encéphalomyélites virales. Le diagnostic d'infection à virus neurotrope repose sur la mise en évidence d'un liquide céphalo-rachidien clair, contenant parfois davantage d'albumine que le liquide normal, et quelques cellules seulement, mai […] […] Lire la suite

NIL OCCIDENTAL VIRUS DU ou WEST NILE VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 1 874 mots
  •  • 2 médias

Les virus émergents transmis par des vecteurs arthropodes (arbovirus), tels que les virus chikungunya, Zika ou encore celui de la dengue, constituent une menace majeure et croissante pour la santé publique dans de nombreux pays. Parmi ces arbovirus, le virus du Nil occidental, plus souvent nommé West Nile Virus (WNV), est l’un des plus répandus sur le globe. Il est un important problème de santé […] […] Lire la suite

ŒIL HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Antoine BERNARD, 
  • Guy OFFRET
  •  • 11 129 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Maladies de la cornée et de la sclère »  : […] La cornée est à la fois une partie de l'enveloppe fibreuse de l'œil (le reste étant la sclérotique), avec son rôle protecteur, et le premier dioptre du système optique oculaire. À ce titre, l'atteinte de la cornée peut être grave dans la mesure où elle peut entraîner l'ouverture du globe, ou encore affecter la vision ; dans ce dernier cas, une modification des plus minimes de sa texture peut avoir […] […] Lire la suite

OREILLONS

  • Écrit par 
  • Jacques MAURIN
  •  • 380 mots

Maladie contagieuse, virale, très répandue chez l'homme. Les oreillons sont caractérisés par une incubation de trois semaines, suivie d'une atteinte bilatérale des glandes parotides qui sont tuméfiées et douloureuses, en même temps qu'on observe une fièvre modérée. L'affection régresse et guérit en une dizaine de jours. La convalescence est rapide, sans rechutes ni séquelles en général. Cependant […] […] Lire la suite

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 085 mots
  •  • 4 médias

La dénomination de ces virus rappelle leur rôle dans la papillomatose, c'est-à-dire la formation de verrues. Peyton Rous et Joseph Beard ont montré en 1935 que ce type de virus détermine chez le lapin des verrues, qui peuvent se cancériser. De nombreux virus de la même famille ont été découverts depuis lors, chez diverses espèces animales (bovins, cervidés, chiens, singes...) et chez l'homme. On […] […] Lire la suite

PARASITOLOGIE ET MALADIES PARASITAIRES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN, 
  • Universalis
  •  • 8 241 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les viroses »  : […] Les viroses, actuellement désignées sous le terme d'arboviroses ( Arthropod -borne viruses ) sont transmises par des Arthropodes hématophages (cf. ARBOVIRUS ). Parmi ces zoonoses, on distingue : – Les méningo-encéphalites, transmissibles soit par les moustiques, soit par les tiques, qui frappent l'homme et les animaux sauvages et domestiques, tant les Mammifères que les Oiseaux. De nouveaux virus […] […] Lire la suite

POLIOMYÉLITE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉPINE
  •  • 3 798 mots
  •  • 2 médias

La poliomyélite, ou paralysie infantile, est l'une des premières maladies à virus de l'homme qui ait, après la rage (1881) et la fièvre jaune (1901), fait l'objet de recherches expérimentales et épidémiologiques systématiques (1909). Le grand neurologiste français Alfred Vulpian en avait donné en 1871 une définition remarquable qui a gardé toute sa valeur : « Cette paralysie atrophique est vraise […] […] Lire la suite

PRIX LASKER 2017

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 205 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le prix Lasker-DeBakey pour la recherche clinique  »  : […] Le prix Lasker-DeBakey a été attribué en 2017 à deux chercheurs de l'Institut national de la santé (NIH) à Bethesda (Maryland), Douglas R. Lowy et John T. Schiller, dont le travail en commun a abouti à la mise au point de vaccins contre les papillomavirus humains. Douglas R. Lowy est né en 1942. Il est docteur de l’école de médecine de l’université de New York, formation qu’il a complétée en méde […] […] Lire la suite

PRIX NOBEL DE PHYSIOLOGIE OU MÉDECINE 2020

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 164 mots
  •  • 1 média

Le 5 octobre 2020, l’assemblée Nobel de l’Institut Karolinska a attribué conjointement le prix Nobel de physiologie ou médecine aux Américains Harvey J. Alter et Charles M. Rice ainsi qu’au Britannique Michael Houghton « pour la découverte du virus de l’hépatite C » . Après avoir honoré, en 1976, Baruch Blumberg, à qui l’on doit l’identification du virus de l’hépatite B, le comité vient ainsi réco […] […] Lire la suite

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS, 
  • Jacques TESTART
  •  • 12 380 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Agressions virales »  : […] Les virus se multiplient activement dans les tissus embryonnaires et la plupart d'entre eux passent très facilement à travers le placenta. Ils entravent les divisions des cellules, ce qui, selon l'âge de l'embryon ou du fœtus, entraîne des perturbations différentes : avant le quatorzième jour, le bouleversement est tel que l'œuf cesse de se développer ; pendant la période d'édification des organe […] […] Lire la suite

RAGE

  • Écrit par 
  • Pierre SUREAU
  •  • 2 481 mots

Dans le chapitre « Étude clinique »  : […] L'homme et tous les mammifères sont réceptifs. La contamination est réalisée presque exclusivement par la morsure d'un animal infecté et excréteur de virus. Le virus ne traverse pas la peau intacte ; en revanche le léchage et la souillure par la salive virulente, d'une simple excoriation ou des muqueuses, peuvent provoquer la contamination. L' incubation, totalement silencieuse, dure de quelques […] […] Lire la suite

RÉOVIRUS

  • Écrit par 
  • Michel BARME
  •  • 858 mots

Le genre Réovirus est classé dans la famille des Reoviridae avec les genres Orbivirus (dont l'espèce type est le virus de la fièvre à tique du Colorado) et Rotavirus (récemment reconnu comme responsable de gastro-entérites). Cette dénomination reprend les initiales de respiratory enteric orphan , expression soulignant l'origine respiratoire et intestinale des réovirus isolés chez l'homme et aussi […] […] Lire la suite

RÉTROVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc DARLIX
  •  • 2 629 mots

Dans le chapitre « Classification des rétrovirus comme agents pathogènes  »  : […] Cette classification est fondée sur des critères pathologiques, comme le type de maladie, son incidence et une éventuelle latence avant son émergence. Les deux classes de rétrovirus reconnus comme agents pathogènes sont aujourd'hui les oncovirus et les lentivirus . Parmi les oncovirus, qui sont en majorité des virus de type B ou de type C, on a pu identifier plusieurs sous-classes. Les oncoviru […] […] Lire la suite

REYE SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 311 mots

Maladie neurologique aiguë qui se développe chez l'enfant au décours d'une grippe, d'une varicelle ou d'une autre infection virale. Le syndrome de Reye peut provoquer une stéatose hépatique (l'accumulation de graisse dans le foie) et un œdème cérébral. Il a été décrit pour la première fois en 1963 par le pathologiste australien, Ralph Douglas Reye. Le syndrome de Reye se rencontre habituellement a […] […] Lire la suite

RHUME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 465 mots

Ensemble de symptômes dus à une atteinte virale des voies respiratoires supérieures : inflammation du pharynx, du larynx et du nez ; écoulement nasal souvent assez important pour entraîner l'obstruction ; toux et éternuements ; céphalées et malaises. La fièvre est absente ou modérée. Le rhume commun, ou coryza, est contagieux et survient en trois vagues annuelles : au début de l'automne, au milieu […] […] Lire la suite

ROUGEOLE

  • Écrit par 
  • Jacques MAURIN, 
  • Universalis
  •  • 1 215 mots

La rougeole est une des plus répandues des maladies contagieuses épidémiques : elle frappe la quasi-totalité des sujets, le plus souvent dans l'enfance. Affection virale généralement bénigne alors qu'elle survient chez des enfants en bonne santé, elle est au contraire très grave lorsqu'une épidémie se développe chez des sujets mal nourris ou vivant dans des conditions d'hygiène défectueuses. En A […] […] Lire la suite

RUBÉOLE

  • Écrit par 
  • Jacques MAURIN
  •  • 1 056 mots

Maladie virale contagieuse et épidémique, la rubéole est avant tout remarquable par le contraste qui existe entre sa bénignité générale et le danger qu'elle représente lorsqu'elle frappe une femme enceinte en début de grossesse : l'enfant risque de mourir ou de naître malformé. Heureusement, de grands progrès, qui font envisager la disparition des risques entraînés, ont été réalisés dans la connai […] […] Lire la suite

SALK JONAS EDWARD (1914-1995)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  •  • 421 mots
  •  • 2 médias

Inventeur du vaccin contre la poliomyélite, Jonas Salk est mort, victime d'un infarctus du myocarde, le vendredi 23 juin 1995 à La Jolla (Calif.). C'était l'une des plus chaleureuses personnalités de la biologie du xx e  siècle, l'un des rares chercheurs qui ait réussi à associer son nom à un vaccin. Jonas Edward Salk était né à New York le 28 octobre 1914, dans une famille d'immigrés juifs polon […] […] Lire la suite

SIDA (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 408 mots

1961 Indices sérologiques d’une exposition au virus du sida dans des échantillons de sang conservés au Zaïre (auj. Rép. dém. du Congo). 1981 Aux États-Unis, des patients homosexuels atteints de pneumocystose pulmonaire manifestent un état d'immunodéficience acquise. Des cas analogues seront ensuite observés en France. 1983 Une équipe de l'Institut Pasteur (Paris) dirigée par le Pr Luc Montagnier i […] […] Lire la suite

SIDA (syndrome immuno-déficitaire acquis)

  • Écrit par 
  • François BRICAIRE, 
  • Patrice PINELL, 
  • Yves SOUTEYRAND
  •  • 9 718 mots
  •  • 1 média

Observé pour la première fois aux États-Unis en 1981, le sida, syndrome d'immunodéficience humaine acquise (autrement dit S.I.D.A., ou A.I.D.S. en anglais), sévit encore de façon préoccupante dans le monde entier, où il aurait causé la mort de 25 millions de personnes depuis l'apparition de la maladie, selon le programme des Nations unies Onusida (2007). Cette pandémie est due au virus de l'immun […] […] Lire la suite

SIN NOMBRE VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 499 mots
  •  • 1 média

Parmi 10 000 visiteurs ayant séjourné au Curry Village du parc national du Yosemite en Californie entre le 10 juin et le 21 août 2012, une dizaine ont contracté une zoonose à hantavirus et deux sont décédés. La surveillance a continué d'être de règle pour ces visiteurs pour une période de quatre à six semaines après leur visite au Curry Village. Cette surveillance a également concerné 53 famill […] […] Lire la suite

SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère)

  • Écrit par 
  • Julien EMMANUELLI, 
  • Universalis
  •  • 888 mots
  •  • 2 médias

Le 15 mars 2003, l'OMS lançait la première alerte mondiale de son histoire devant l'émergence d'un agent infectieux d'origine inconnue , responsable d'une nouvelle maladie : le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Probablement apparu en Chine dès le mois de novembre 2002, le SRAS s'est rapidement répandu, touchant selon l’OMS plus de 8 000 personnes dans une trentaine de pays et provoquant, s […] […] Lire la suite

SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 338 mots
  •  • 1 média

En novembre 2002, une maladie nouvelle apparaît à Hong Kong. Le malade présente une fièvre élevée brutale et des troubles respiratoires. L'état général est gravement affecté, avec une baisse du nombre de globules blancs sanguins importante et persistante. La maladie est fatale dans 10 à 30 p. 100 des cas. On lui donne le nom de SRAS, pour « syndrome respiratoire aigu sévère ». Elle s'observe surt […] […] Lire la suite

TAMIFLU ou PHOSPHATE D'OSELTAMIVIR

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 437 mots
  •  • 1 média

Le Tamiflu®, conçu par la société californienne Gilead, fabriqué ensuite par Genentech, filiale du groupe Roche qui le distribue, est le plus célèbre des médicaments contre les virus grippaux. Sur son site Internet américain, Genentech le présente au public comme « ...  un médicament utilisé pour soigner la grippe de patients âgés d'au moins deux semaines, atteints des signes cliniques de la gripp […] […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Chimiothérapie

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 4 940 mots

Dans le chapitre « La lutte contre les maladies à virus »  : […] Les virus sont responsables de plus de 50 p. 100 des maladies humaines : soit des maladies bénignes que l'on laisse évoluer vers la guérison avec un traitement palliatif (rhinite, grippe, rougeole, rubéole, oreillons), soit des maladies graves pour lesquelles on dispose de vaccins (poliomyélite, rage, variole, fièvre jaune, hépatite virale). Enfin, on soupçonne de plus en plus les virus d'être à l […] […] Lire la suite

USUTU VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 2 253 mots
  •  • 3 médias

Le virus Usutu (USUV) est un virus émergent. Très proche du virus West Nile (WNV ou virus de la fièvre du Nil occidental) ou encore de celui de l’encéphalite japonaise, cet arbovirus, transmis par des moustiques, s’est propagé au cours des vingt dernières années sur une grande partie du continent européen, provoquant notamment des mortalités importantes dans les populations d’oiseaux. L’infectio […] […] Lire la suite

VACCINS À ADN ET ARN

  • Écrit par 
  • Bruno PITARD
  •  • 5 469 mots
  •  • 3 médias

La vaccination prophylactique repose sur l’usage d’un agent pathogène (bactérie ou virus) ou de ses fragments, pour induire une réponse immunitaire protectrice spécifique contre ce pathogène, sans induire de toxicité qui pourrait compromettre l’équilibre bénéfice/risque. Depuis la découverte du principe de la vaccination contre la variole par Edward Jenner en 1796, trois générations de vaccins pe […] […] Lire la suite

VARICELLE ET ZONA

  • Écrit par 
  • Jacques MAURIN
  •  • 1 289 mots

Un même agent viral étant à l'origine de deux affections distinctes, la varicelle et le zona, il est justifié de les étudier ensemble. La varicelle, maladie contagieuse de l'enfance fort connue, était autrefois confondue avec la variole (petite vérole) ; elle n'a été en réalité bien individualisée que depuis le xix e  siècle. Quant au zona, dont le nom rappelle la forme de l'éruption en « demi-cei […] […] Lire la suite

VARIOLE

  • Écrit par 
  • Robert FASQUELLE, 
  • Jacques MAURIN
  •  • 5 116 mots

Maladie infectieuse très contagieuse, due à un virus, la variole était, avant la vaccination, considérée comme une affection redoutable, en raison de sa gravité, notamment chez les jeunes enfants et les vieillards (mortalité élevée, séquelles importantes). Le 8 mai 1980, la 33 e  Assemblée mondiale de la santé proclamait solennellement que tous les peuples du monde étaient désormais libérés de ce […] […] Lire la suite

VIROLOGIE

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • Michel BARME, 
  • François DENIS, 
  • Léon HIRTH
  •  • 10 469 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Virologie médicale »  : […] Les infections virales ont été longtemps méconnues, compte tenu des difficultés rencontrées pour observer, cultiver et identifier les virus. Ceux-ci sont en effet des parasites absolus qui n'ont aucune autonomie pour se reproduire puisqu'ils sont à la limite du monde vivant et ne peuvent se multiplier qu'au sein d'organismes ou de cellules vivants. Pour étudier les virus, il a fallu recourir aux […] […] Lire la suite

VIRUS

  • Écrit par 
  • Vincent BARGOIN
  •  • 8 338 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Virus et médecine »  : […] Contre les virus, la médecine est encore largement prophylactique. Elle est en mesure de décrire les modes de contamination pour éviter les actes contaminants et, dans un certain nombre de cas, de prévenir l'infection par des vaccins administrés préventivement ou sitôt reconnue la possibilité d'une contamination. Les médicaments antiviraux sont spécifiques mais peu nombreux. C'est contre une malad […] […] Lire la suite

VIRUS NEUROTROPES

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 6 194 mots
  •  • 5 médias

On regroupe les virus capables d’infecter le système nerveux sous l’appellation de virus neurotropes. Habituellement, les pathologies du système nerveux sont causées par des virus bien connus tels que le virus de la rougeole ou encore le virus de l'herpès. Cependant, différents virus répertoriés comme étant surtout responsables d’infections respiratoires peuvent être également impliqués dans des […] […] Lire la suite

WELLER THOMAS HUCKLE (1915-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 482 mots

Médecin et virologiste américain, Thomas Huckle Weller est né le 15 juin 1915 à Ann Arbor (Michigan) et mort le 23 août 2008 à Needham (Massachusetts). Il a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1954, avec John Franklin Enders (1897-1985) et Frederick Chapman Robbins (1916-2003), « pour leur découverte de la possibilité de multiplier le virus de la poliomyélite sur des cultures de di […] […] Lire la suite

ZIKA FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 990 mots
  •  • 2 médias

Identifié en 1947 au cours d’une recherche systématique de virus menée par l’Institut de recherche sur les virus de l’Ouganda dans la forêt Zika, le virus Zika (ZIKV selon la nomenclature officielle) a été tenu pour inoffensif au moins jusqu’en 2013. Depuis 2015, la rapide expansion pandémique du virus Zika et de la fièvre qu’il cause ainsi que les troubles neurologiques et les malformations qui […] […] Lire la suite


Affichage 

Architecture du virus de la dengue

photographie :  Architecture du virus de la dengue

Les trois protéines constitutives de l'enveloppe du virus de la dengue (ici en couleurs artificielles jaune, bleue et rouge) s'organisent en une structure caractéristique du virus.  

Crédits : The Scientist Journal Magazine

Afficher

Cellule infectée par le sida

photographie :  Cellule infectée par le sida

Le virus du sida affaiblit les défenses immunitaires des sujets contaminés. En microscopie électronique, on peut observer, à la surface du globule blanc (lymphocyte T) qu'il parasite, l'émission des particules virales (visualisées par une coloration rouge artificielle).  

Crédits : Science Photo Library/ AKG-images

Afficher

Coronavirus MERS

photographie :  Coronavirus MERS

Le virus MERS, responsable d'une épidémie grave au Moyen-Orient, présente au microscope électronique la couronne typique des coronavirus.  

Crédits : Associated Press/ Health Protection Agency

Afficher

Cytomégalovirus : structure du virion

dessin :  Cytomégalovirus : structure du virion

Structure de la particule virale de CMV d'après son observation en microscopie électronique. Visualisé en microscopie électronique, le virion est constitué d'une molécule d'ADN double brin linéaire, associée à des protéines virales entourées d'une capside icosaédrique....  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ebolavirus

photographie :  Ebolavirus

Le virus Ebola (ou Ebolavirus), pris ici au microscope électronique, montre une structure filamenteuse. Le diamètre de ses filaments est d'environ 70 nanomètres (1 nm = 10-9 mètre).  

Crédits : C. Goldsmith/ CDC

Afficher

Grippe aviaire

dessin :  Grippe aviaire

Épidémiologie de la grippe aviaire. Celle-ci est une zoonose dont le réservoir du virus est constitué par les oiseaux aquatiques. En 1997, à Hong Kong, le virus de la grippe aviaire a pour la première fois été transmis directement à l'homme, comme le font apparaître les...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Infections associées aux adénovirus

tableau :  Infections associées aux adénovirus

Infections associées aux adénovirus.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Jonas Salk

photographie :  Jonas Salk

L'Américain Jonas Salk (1914-1995) découvre dans les années 1950 le vaccin contre la poliomyélite.  

Crédits : Keystone Features/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Papillomavirus : épithélium normal et lésions précancéreuses provoquées

dessin :  Papillomavirus : épithélium normal et lésions précancéreuses provoquées

Lésions cutanées provoquées par le papillomavirus (coupes de tissu épithélial vues au microscope). En a, épithélium normal. En b, condylome plan avec évolution vers une néoplasie de bas grade. À ce stade, les lésions peuvent complètement régresser avec la guérison de l'infection...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Réservoirs de virus H5N1

photographie :  Réservoirs de virus H5N1

Fermier vietnamien transportant des volailles vivantes sur un marché de la province de Hung Yen. Le risque de pandémie de la grippe aviaire demeure présent. En effet, on craint que le virus H5N1 — hautement pathogène pour les oiseaux — subisse des mutations le rendant dangereux...  

Crédits : Hoang Dinh Nam/ AFP

Afficher

Rétrovirus : cycle réplicatif

dessin :  Rétrovirus : cycle réplicatif

Cycle réplicatif d'un rétrovirus. L'ARN viral à simple brin, après pénétration dans une cellule hôte, est transcrit par la transcriptase inverse du virus en ADN viral à deux brins qui s'intègre dans un chromosome de la cellule, pour donner le provirus. Le provirus est encadré...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Une chauve-souris du genre Pipistrelle

photographie :  Une chauve-souris du genre Pipistrelle

Les chauves-souris sont des vecteurs de virus dont l'importance est largement méconnue. Ce sont elles qui servent de réservoir au virus MERS, responsable d'une épidémie de grippe redoutable au Moyen-Orient.  

Crédits : T. Grundy/ Shutterstock

Afficher

Virion VIH

dessin :  Virion VIH

Schéma structural du virion VIH. L'enveloppe, qui est en partie empruntée à la cellule hôte (constituants lipidiques), est ponctuée d'excroissances formées d'une protéine gp 120 attachée à une protéine gp 41 transmembranaire. Des protéines p 17 tapissent l'intérieur de...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Virus de la grippe

dessin :  Virus de la grippe

Le virus de la grippe. Chaque unité infectieuse (virion) de virus grippal porte en surface deux types de spicules, l'hémagglutinine (H) et la neuraminidase (N), au niveau desquels se produisent les variations génétiques qui sont utilisées pour typer un virus de grippe....  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Virus du chikungunya

photographie :  Virus du chikungunya

Les clichés de microscopie électronique et les études de structure du virus permettent d'offrir une image reconstituée de l'agent du chikungunya.  

Crédits : Molekuul.be/ Shutterstock

Afficher

Virus hépatotropes

tableau :  Virus hépatotropes

Principaux virus hépatotropes en pathologie humaine.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Virus herpétique

photographie :  Virus herpétique

Virus herpes simplex prélevé sur les parois d'un utérus.  

Crédits : G W Willis, Md/ Getty Images

Afficher

Cinétique d’une réaction de PCR

dessin :  Cinétique d’une réaction de PCR

Au temps 0, l’ADN, les amorces et le milieu réactionnel sont mélangés. En a, l’ensemble est brusquement porté à 95 0C. En b, la température est abaissée et les amorces s’hybrident aux séquences dont elles sont complémentaires, puis, en c, la température est élevée...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Effet toxique (cytopathogène) du virus SARS-Cov-2

photographie :  Effet toxique (cytopathogène) du virus SARS-Cov-2

L'infection d'une cellule par un virus se traduit presque toujours par des anomalies, aboutissant éventuellement à la mort de la cellule hôte. Dans le cas présent, des cellules normales cultivées sur fond de boîte (à gauche) sont à peine visibles sans coloration. Après...  

Crédits : Yannick simonin

Afficher

Optimisation des tests du SARS-CoV-2

dessin :  Optimisation des tests du SARS-CoV-2

La pandémie de Covid-19 a imposé la mise en œuvre de divers types de tests visant à diagnostiquer la présence du virus SARS-CoV-2. La présence d'anticorps anti-SARS-CoV-2 dans le sang (sérologie) débute environ une semaine après l'infection et augmente progressivement au...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Principe de la séroneutralisation

dessin :  Principe de la séroneutralisation

L'identification d'un virus, ou plus souvent celle du variant d'un virus, requiert parfois une étude de séroneutralisation. Le virus (à gauche) infecte les cellules et entraîne un effet cytopathogène (ECP). Lorsque le virus est reconnu par un anticorps neutralisant (à droite),...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Architecture du virus de la dengue

Architecture du virus de la dengue
Crédits : The Scientist Journal Magazine

photographie

 Cellule infectée par le sida

Cellule infectée par le sida
Crédits : Science Photo Library/ AKG-images

photographie

 Coronavirus MERS

Coronavirus MERS
Crédits : Associated Press/ Health Protection Agency

photographie

 Cytomégalovirus : structure du virion

Cytomégalovirus : structure du virion
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Ebolavirus

Ebolavirus
Crédits : C. Goldsmith/ CDC

photographie

 Grippe aviaire

Grippe aviaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Infections associées aux adénovirus

Infections associées aux adénovirus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Jonas Salk

Jonas Salk
Crédits : Keystone Features/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

 Papillomavirus : épithélium normal et lésions précancéreuses provoquées

Papillomavirus : épithélium normal et lésions précancéreuses provoquées
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Réservoirs de virus H5N1

Réservoirs de virus H5N1
Crédits : Hoang Dinh Nam/ AFP

photographie

 Rétrovirus : cycle réplicatif

Rétrovirus : cycle réplicatif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Une chauve-souris du genre Pipistrelle

Une chauve-souris du genre Pipistrelle
Crédits : T. Grundy/ Shutterstock

photographie

 Virion VIH

Virion VIH
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Virus de la grippe

Virus de la grippe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Virus du chikungunya

Virus du chikungunya
Crédits : Molekuul.be/ Shutterstock

photographie

 Virus hépatotropes

Virus hépatotropes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

 Virus herpétique

Virus herpétique
Crédits : G W Willis, Md/ Getty Images

photographie

 Cinétique d’une réaction de PCR

Cinétique d’une réaction de PCR
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Effet toxique (cytopathogène) du virus SARS-Cov-2

Effet toxique (cytopathogène) du virus SARS-Cov-2
Crédits : Yannick simonin

photographie

 Optimisation des tests du SARS-CoV-2

Optimisation des tests du SARS-CoV-2
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Principe de la séroneutralisation

Principe de la séroneutralisation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin