VIOLON, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Violon

Violon
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Archets

Archets
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Violon : exemple sonore (4)

Violon : exemple sonore (4)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Violon : exemple sonore (5)

Violon : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Tous les médias


Histoire

Le violon apparaît au début du xvie siècle. Surnommé « vacarmini » par les violistes, il est l'instrument populaire qui accompagne les danses de plein air alors que la viole, au son plus délicat, est l'élue des intellectuels et des artistes. Le violon adopte sa forme quasi définitive au xviie siècle, avec les célèbres luthiers de Crémone de la dynastie des Amati, dont le fondateur est Andrea Amati (avant 1511-1577) ; ses fils – Antonio Amati (vers 1540-1607) et Girolamo Amati (vers 1561-1630) – poursuivent son œuvre. Antonio Stradivari (entre 1644 et 1649-1737), également luthier à Crémone et probablement disciple de Nicolò Amati (1596-1684), mettra à profit un siècle de tradition pour produire les plus prestigieux des violons, dont quelque 600 subsistent.

Le violon, qui va détrôner la viole, devient, au xviiie siècle, le plus usité des instruments de l'orchestre.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « VIOLON, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/violon-en-bref/