VIES IMAGINAIRES, Marcel SchwobFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié par le Mercure de France, ce livre bref et troublant témoigne du travail aigu d'analyse et de déconstruction qui se pratiquait alors autour de la revue de Remy de Gourmont. Il est difficile d'assigner un genre aux vingt-deux textes des Vies imaginaires : Marcel Schwob (1867-1905) semble chercher un point où s'abolit l'opposition entre fiction et vérité, entre histoire et fantaisie, entre conte et essai. L'imaginaire vient menacer les certitudes les mieux assises de notre culture. Si elle révèle une crise de l'idée d'histoire, cette tension permet aussi à Schwob de réconcilier les deux formes contradictoires que développait son œuvre : le conte et la recherche érudite.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Patrick BESNIER, « VIES IMAGINAIRES, Marcel Schwob - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vies-imaginaires/