VIENNE, Autriche

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vienne romaine et médiévale

Depuis au moins l'âge du bronze, les générations se sont succédé dans le site actuel de Vienne jusqu'à la formation d'un royaume celte de Norique, soumis pacifiquement par les Romains, peu avant les débuts de l'ère chrétienne. La Vindobona romaine, au nom celtique, était le siège d'une légion. Marc Aurèle y mourut en 181. Le culte de Mithra, puis le christianisme y furent accueillis. Mais on ne saurait apprécier ce qui en subsistait, lorsqu'elle fut submergée par les Barbares et disparut de l'histoire pendant quatre siècles (493-881). Il n'est pas certain que Charlemagne y soit venu et y ait fondé l'église Saint-Pierre. L'essor de la Vienne médiévale ne reprend qu'au xiie siècle avec les Babenberg (surtout Henri II Jasomirgott, 1156-1177) : les relations sont alors soutenues avec l'Orient byzantin et l'Occident. Les croisés y font étape, le commerce et la culture de la vigne se développent, des églises s'élèvent, la littérature des Minnesänger contribue à la renommée de la Cour. L'art roman persista à Vienne plus longtemps qu'en Europe occidentale. À l'église Saint-Étienne, d'abord paroissiale dépendant de Passau, le beau portail roman, dit Riesentor, date du xiiie siècle. Après les Babenberg, et à la suite de diverses péripéties, vinrent les Habsbourg. L'un d'eux, Rodolphe IV le Fondateur, obtint que Saint-Étienne fût collégiale indépendante. Dans sa ville, entourée d'une plus large enceinte, il voulut une belle église gothique et une université, comme il en existait à Prague. La flèche de la tour Sud, terminée en 1433, devient alors, pour des siècles, le trait majeur du paysage urbain, comme, à l'intérieur, l'effet des pures arcades de la nef et de la voûte continue à l'emporter sur celui de la statuaire et de la décoration, rendues surabondantes au cours des âges, mais sans nuire à l'impression de recueillement et de paix procurée par tout l'ensemble. La ville elle-même, traversée par une voie venant de Carinthie (Kä [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Autriche : carte administrative

Autriche : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Château de Schönbrunn

Château de Schönbrunn
Crédits : Shaun Egan/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Eglise Saint-Charles-Borromée, Vienne, J.Fischer von Erlach

Eglise Saint-Charles-Borromée, Vienne, J.Fischer von Erlach
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Maison des majoliques, O. Wagner

Maison des majoliques, O. Wagner
Crédits : J. Kalmár/ AKG

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences de géographie, université de Metz
  • : membre de l'Institut, professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Paris

Classification

Autres références

«  VIENNE, Autriche  » est également traité dans :

ALBAN BERG QUATUOR

  • Écrit par 
  • Pierre BRETON
  •  • 1 285 mots

C'est à Vienne qu'apparaît sous sa forme aboutie – avec Haydn et Mozart – le quatuor à cordes au sens moderne du terme, et c'est à Vienne que se développera – de la fin du xviii e  siècle à nos jours – une part essentielle du répertoire de cette forme musicale. Pourtant, à l'orée des années 1970, la lignée des grandes formations qui ont fait la gloire de la capitale autrichienne semble définitivem […] Lire la suite

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 789 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Vienne »  : […] En 1897, le conseil municipal de Vienne accorde un terrain à la nouvelle association d'artistes, connue sous le nom de Sécession, présidée par le peintre Gustav Klimt et née de la scission du Kunstlerhaus. Dans le pavillon d'exposition à édifier, J. M. Olbrich voulait transmettre un sentiment de pure dignité évoquant la Grèce antique, en rupture avec les lourds bâtiments construits sur le Ri […] Lire la suite

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « La Ière République, 1918-1934 »  : […] Dans les quelques semaines qui suivent la fin de la Première Guerre mondiale, les principaux peuples de l'empire des Habsbourg ayant créé des États successeurs sur des bases prétendument nationales, il ne restait plus aux Allemands d'Autriche qu'à se déterminer eux-mêmes. Les décisions prises par l'Assemblée nationale provisoire, le 30 octobre 1918, autorisent la constitution de ce nouvel État ; n […] Lire la suite

BACHMANN INGEBORG (1926-1973)

  • Écrit par 
  • Nicole BARY
  •  • 1 863 mots

Dans le chapitre « Affronter l'insurmontable passé nazi »  : […] Comme de nombreux écrivains de langue allemande auxquels elle a été liée, Bachmann appartient à cette génération dont l'enfance et l'adolescence ont été saccagées par le nazisme. Née dans un milieu pro-nazi, elle essaiera dans plusieurs textes de caractère autobiographique ( Biographisches , 1951 ; Jugend in einer österreichischen Stadt , 1961) de refouler la honte qu'elle en a éprouvée. Dès ses p […] Lire la suite

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Bohême »  : […] La guerre de Trente Ans (1618-1648) accumula les ruines en Allemagne, mais aboutit à la consolidation des Habsbourg dans leurs États héréditaires et à une transformation de la société. L'aristocratie (ecclésiastique et laïque) devint plus puissante que jamais sur le territoire de vastes seigneuries et domina la paysannerie, tandis que s'amenuisaient les classes intermédiaires (chevaliers et bourge […] Lire la suite

BIEDERMEIER, DE L'ARTISANAT AU DESIGN (exposition)

  • Écrit par 
  • Christine COLIN
  •  • 1 263 mots

Historiens de l'art et conservateurs de collections qui ont collaboré au catalogue de l'exposition Biedermeier, de l'artisanat au design. Vienne et Prague 1815-1830 au Musée du Louvre (18 oct. 2007-14 janv. 2008), préalablement présentée à Milwaukee, Berlin et Vienne sous le titre L'Invention de la simplicité , semblent unanimes pour contredire désormais la thèse qui a longtemps présenté le sty […] Lire la suite

CAFÉS LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Gérard-Georges LEMAIRE
  •  • 7 804 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  La diffusion en Europe »  : […] L'introduction du café connaît de nombreuses résistances au cours du xvii e  siècle partout en Europe. La Faculté de médecine, reprenant les arguments des docteurs arabes, affirme qu'il est la cause de maladies innombrables. En France, après plusieurs tentatives infructueuses, le café est enfin adopté en 1669, pendant le séjour à Versailles de l'envoyé de la Sublime-Porte, Aga Mustapha Racca, qui […] Lire la suite

CARTE POSTALE

  • Écrit par 
  • Maïten BOUISSET
  •  • 3 148 mots

Dans le chapitre « Histoire d'une naissance »  : […] « D'humble extraction et de naissance obscure, la carte postale illustrée eut une jeunesse difficile, mais, vers la trentaine, elle connut une gloire sans pareille », écrit Georges Guyonnet dans son livre La Carte postale illustrée , qui reste l'un des meilleurs ouvrages de référence sur le sujet. Bien qu'en 1855 une carte reproduisant une gravure ait été mise en vente à Bâle, et qu'en 1860 le lit […] Lire la suite

DANUBE

  • Écrit par 
  • Laurent TOUCHART
  •  • 2 505 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle intégration européenne sous l'égide de l'Allemagne »  : […] L' Allemagne ne se contente pas de posséder sur son territoire les 687 premiers kilomètres du cours du Danube. Elle a pris la tête des travaux d'aménagement ayant conduit à relier les bassins du Rhin et du Danube, l'une des réalisations les plus significatives de sa domination sur la nouvelle Europe médiane, après la chute des régimes d'Europe de l'Est. Si la liberté de navigation avait été proc […] Lire la suite

FERSTEL HEINRICH VON (1828-1883)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOUILLESEAUX
  •  • 145 mots

Architecte autrichien, représentatif de l'historicisme, Heinrich von Ferstel a réalisé une partie des bâtiments qui bordent le Ring et donnent sa physionomie à la Vienne de François-Joseph. Inspiré d'abord par le gothique du xiv e  siècle (pour la Votivkirche en 1857) ou le gothique toscan (pour la Bourse), il s'oriente vers les formes de la Renaissance italienne, suivant l'exemple de Semper. Outr […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Croatie – Bosnie-Herzégovine. Hommage au régime oustachi. 16 mai 2020

. Cette célébration annuelle a habituellement lieu dans un village de Carinthie, en Autriche, mais Vienne l’a interdite en raison de la pandémie de Covid-19. Cinq mille personnes manifestent leur opposition devant la cathédrale de Sarajevo pendant la célébration d’une messe commémorative par l’archevêque de la ville. […] Lire la suite

Hongrie – Autriche. Transfert à Vienne de l’université d’Europe centrale. 3 décembre 2018

L’université d’Europe centrale (CEU), ouverte à Budapest en 1991 par le milliardaire américain d’origine hongroise George Soros, annonce le transfert de ses locaux à Vienne, en Autriche, à compter de la rentrée 2019, en raison du refus des autorités de prolonger son accréditation. La CEU s’était […] Lire la suite

Autriche – Union européenne. Présidence du Conseil de l’UE assurée par Vienne. 1er juillet 2018

L’Autriche prend pour six mois la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne (UE). […] Lire la suite

Autriche. Manifestation contre le retour du FPÖ au gouvernement. 13-31 janvier 2018

Le 13, plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent à Vienne contre le retour au gouvernement, en décembre 2017, du Parti libéral (FPÖ, extrême droite), au côté du Parti populaire (ÖVP, conservateur), à la suite des élections législatives d’octobre. Ils demandent notamment la démission […] Lire la suite

Union européenne. Divisions sur le traitement de la crise migratoire. 11-25 février 2016

, Kosovo, Macédoine Monténégro et Serbie, non membres –, réunis à Vienne, réaffirment leur position en faveur du filtrage des migrants, en l’absence de représentants de Bruxelles, de Berlin et d’Athènes. Le 25, la Grèce – où quelque vingt mille migrants s’entassent dans des camps – dénonce la politique migratoire de l’Autriche et rappelle son ambassadeur à Vienne. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guy LOEW, Victor-Lucien TAPIÉ, « VIENNE, Autriche », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vienne-autriche/