DÉSERTS VIE DANS LES

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Les déserts »  : […] Les déserts africains évoquent des espaces vides, minéraux, inhabités mais en réalité l'absence d'occupation humaine n'est ni totale ni spécifique des milieux arides. Sauf dans quelques secteurs hyperarides (désert de Libye, Tanezrouft), la végétation n'est pas totalement absente, bien que très rare et discontinue, adaptée aux regs pierreux des hamadas (plateaux) où l'eau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_23057

ARÉISME

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 1 687 mots
  •  • 1 média

Le terme d'aréisme, qui signifie « sans rivière », introduit dans le vocabulaire géographique par E. de Martonne en 1926, s'applique aux régions à la surface desquelles « l'écoulement est pratiquement nul ». L'absence d'écoulement a de profondes répercussions sur l'évolution des formes du terrain et les manifestations de la vie. Comme il n'y a plus de réseau de thalwegs aboutissant au niveau de b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/areisme/#i_23057

CHAMEAU

  • Écrit par 
  • Marie-Claude BOMSEL
  •  • 582 mots
  •  • 2 médias

Herbivores ruminants, au corps massif surmonté d'une bosse pour le dromadaire ou de deux pour le chameau, particulièrement bien adaptés aux régions désertiques ou semi-désertiques. Répartition géographique : du Sahara occidental jusqu'en Inde ainsi qu'en Australie (où il a été introduit) pour le dromadaire ( Camelus dromedarius ) ; Mongolie, Turquie, Iran, Russie et Chine pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chameau/#i_23057

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 848 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre «  La végétation »  : […] À l'exception de quelques espèces situées près des points d' eau, les végétaux du désert sont obligés de recourir à un ensemble d'adaptations pour lutter contre l'évaporation que tendent à accroître la sécheresse atmosphérique, les températures élevées et les vents souvent violents. Ceux-ci jouent encore un rôle important par les particules qu'ils transportent et les remaniements qu'ils provoque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deserts/#i_23057

EURASIE, biogéographie

  • Écrit par 
  • Pierre PFEFFER
  •  • 6 502 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les déserts chauds et froids »  : […] De l'Arabie à la Mongolie s'étend une immense zone de déserts que l'on peut diviser en deux blocs : l'un de l'Arabie au nord de l'Inde est le prolongement naturel des déserts africains (région saharo-sindienne) ; l'autre (déserts d'Asie centrale et de la haute Asie) en est isolé par une série de barrières montagneuses. Leurs caractères communs sont évidemment la très faible pluviosité, particuliè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eurasie-biogeographie/#i_23057

GOBI DÉSERT DE

  • Écrit par 
  • Guy S. ALITTO, 
  • Mikhail Platonovich PETROV
  •  • 2 133 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Flore et faune »  : […] La végétation est rare et éparse. Le plateau et les plaines qui s'étendent au pied des montagnes sont couverts de broussailles ( Echinochloa , Zygophyllum , Eurotia ceratoides , Reaumuria soongorica , Nitraria sibirica ) et d'arbustes halophytes. Les halophytes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desert-de-gobi/#i_23057

HERBACÉS GROUPEMENTS

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 5 036 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Formations des régions sèches »  : […] La sécheresse relative clairsème ou efface la forêt qui, selon le degré d'aridité, fait place à la savane ou à la « prairie », à la steppe, au désert. L'influence combinée de la température et de la répartition des précipitations apparaît clairement par confrontation des indices climatiques (de Martonne, Emberger), des diagrammes xérothermiques de Gaussen et Banyouls, ou des aires ombrothermiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupements-herbaces/#i_23057

KALAHARI

  • Écrit par 
  • Richard F. LOGAN, 
  • GEORGE BERTRAND SILBERBAUER
  •  • 3 524 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Flore »  : […] L'épaisse couche de sable qui couvre la majeure partie de la région a une grande influence sur la flore locale. Les plantes dont les racines s'enfoncent peu dans le sol ne peuvent pas survivre d'une année à l'autre. En revanche, les plantes annuelles qui poussent très rapidement après les fortes averses parviennent parfois à produire des graines qui résisteront jusqu'à la saison des pluies suivan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalahari/#i_23057

KUNG

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 443 mots

Les San (ou Bochimans, ou Bushmen), qui occupaient autrefois une partie importante de l'Afrique australe, se répartissaient en quatre groupes principaux : au nord, les Kung (parfois orthographié !Kung, en notant par un point d'exclamation le clic alvéolaire qui débute leur nom) et les Anen ; au centre, les Naron, les Tenekwe, les Tserekwe et les Marsawa ; à l'ouest, les Ganin et les Huniin ; au su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kung/#i_23057

MANNE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 350 mots
  •  • 1 média

Nom de la nourriture miraculeuse (en hébreu, man ) que mangèrent les Hébreux lors de leur séjour au Désert (Exode,  xvi ). Les récits bibliques évoquent un phénomène qu'on peut observer de nos jours dans la péninsule sinaïtique : est encore appelé man (en arabe) par les habitants nomades un liquide transparent, sécrété par une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manne/#i_23057

NOMADISME

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 3 899 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le nomadisme pastoral : les pré-Bédouins »  : […] C'est, en fait, la domestication du bétail qui a fourni pour la première fois la possibilité de réaliser, avec le nomadisme pastoral, un genre de vie mettant pleinement et régulièrement à profit les possibilités des zones arides par des déplacements saisonniers. Entre le X e et le VII e millénaire av. J.-C. apparaît dans le Proche-Orient l'utili […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nomadisme/#i_23057

OASIS

  • Écrit par 
  • Yves LACOSTE
  •  • 3 091 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La création des oasis »  : […] Il ne suffit pas d'expliquer comment on se procure l'eau dans telle oasis pour rendre compte de l'ensemble des problèmes géographiques que pose l'existence de cet espace intensivement cultivé au milieu d'étendues steppiques ou désertiques. Dans les régions arides, une partie seulement des cours d'eau allogènes a fixé des oasis. Dans les régions sèches d'Amérique et d'Australie, mais aussi en Asie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oasis/#i_23057

OASIS ÉGYPTIENNES, archéologie

  • Écrit par 
  • Christiane M. ZIVIE-COCHE
  •  • 5 652 mots

Dans le chapitre « Une entité géographique »  : […] Les oasis s'alignent approximativement suivant une ligne nord-sud, parallèle au Nil, dont certains géologues pensent qu'il s'agirait d'un ancien cours asséché du fleuve, distant d'environ 200 kilomètres de la vallée. Elles correspondent à des zones où, en plein désert, l'eau peut jaillir en sources naturelles ou être atteinte par le forage de puits artésiens, parfois profonds d'une centaine de mèt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oasis-egyptiennes-archeologie/#i_23057

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 334 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Photosynthèse en C4 »  : […] La plupart des végétaux supérieurs des régions tempérées — notamment tous les arbres — ne possèdent qu'un seul type de chloroplaste (type granaire) et ne réalisent la fixation photosynthétique du gaz carbonique que par la carboxylation du ribulose que catalyse la ribulose-diphosphate-carboxylase  : Le produit de la fixation est un corps en C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese/#i_23057

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réserves hydriques »  : […] Un type particulier de réserves se rencontre parmi les plantes adaptées aux régions arides et semi-arides qui accumulent d'abondantes quantités d' eau, qu'elles emploieront durant les périodes de sécheresse. Selon leur morphologie et leur physiologie, plusieurs catégories de plantes peuvent être distinguées : – Les arbres-bouteilles , dont le tronc épaissi est surmonté le plus souvent d'une malin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_23057

SAHARA

  • Écrit par 
  • Ali BENSAÂD, 
  • Jeffrey Allman GRITZNER
  •  • 7 605 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Flore »  : […] La végétation saharienne, en général clairsemée, est composée d'herbes, de broussailles et d'arbres qui poussent dans les plateaux, dans les dépressions qui abritent des oasis et le long des oueds. Divers halophytes occupent les dépressions salines. Quelques graminées, herbes, arbrisseaux et arbres résistants à la chaleur et à la sécheresse poussent dans les plaines et sur les plateaux du Sahara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahara/#i_23057

SAHEL

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 3 528 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La végétation »  : […] Les contraintes climatiques expliquent la relative pauvreté de la flore sahélienne (1 500 espèces seulement). Cette dernière se caractérise également par un très faible endémisme des espèces (3 p. 100) et la remarquable adaptation de la végétation. Les plantes sont notamment très espacées afin de mieux capter l'humidité grâce à leurs racines profondes. Les feuilles des arbres ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahel/#i_23057

TOUBOU

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 405 mots

La similitude du costume et de l'habitat a parfois fait considérer les Toubou (ou Téda) comme des Touareg noirs. Des différences significatives d'organisation sociale existent cependant, et la langue des Toubou appartient au groupe nilo-tchadien, proche du kanouri, alors que les Touareg sont berbérophones. Au nombre d'environ quatre cent mille dans les années 1990, les Toubou sont répartis dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toubou/#i_23057

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les milieux bioclimatiques »  : […] C'est le contact des masses d'air des latitudes moyennes avec celles des latitudes subtropicales qui détermine les caractéristiques dominantes des milieux bioclimatiques. Dans toute la Tunisie, l'aridité se manifeste par la chaleur et la sécheresse des étés liées à l'invasion de l'air saharien. Dès le printemps, des coups de chehili y font parfois senti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_23057

TURKANA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 581 mots

Population nilotique, les Turkana appartiennent au groupe Karamojong dont ils constituent la tribu la plus importante. Ils occupent une vaste région aride de plaines et de plateaux — le Turkana —, située dans le nord-ouest du Kenya, entre le lac Turkana (ancien lac Rodolphe) et l'escarpement qui marque la frontière avec l'Ouganda. Des reliefs vigoureux au sud, une zone désertique au nord donnent a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turkana/#i_23057

XÉROPHYTES

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 1 020 mots
  •  • 2 médias

On appelle xérophytes les plantes (dites xérophiles) qui vivent dans des habitats classés comme secs, soit par le substrat, soit par l'atmosphère, soit par l'ensemble des deux. On connaît l'importance vitale de l'eau pour les plantes. Comme chez tout être vivant, l'eau prend part à la structure du cytoplasme et, donc, à l'organisation cellulaire ; elle fournit un milieu aux réactions du métabolis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xerophytes/#i_23057


Affichage 

Agriculture irriguée en Libye

photographie

Cultures irriguées au cœur du désert libyen Le pays, à 95 % désertique, recèle cependant d'importants gisements d'eau fossile 

Crédits : Reza/ Getty

Afficher

Coloquinte (fruits)

photographie

Citrullus colocynthis (L) Schrad, la coloquinte (famille des Cucurbitaceae), est une plante vivace herbacée lianescente originaire de zones arides d'Afrique du Nord et d'Asie, à fleurs jaune pâle Ses fruits, photographiés ici dans le désert du Sahara, sont gros, à paroi très dure et de... 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Kalahari

photographie

Le sud du Kalahari est beaucoup plus aride que le nord Cependant, il peut y pousser des arbustes et des plantes annuelles qui, après de fortes averses, peuvent fleurir et produire des graines, comme ici ce «Aloe hereroensis», de la famille des Liliales, en Afrique du Sud 

Crédits : Clem Haager/ The National Audubon Society Collection/ Photo Researchers

Afficher

Saguaros

photographie

Saguaros (Carnegiea giganta, cactus qui peuvent atteindre 15 mètres de hauteur, dans le désert de Sonora, en Arizona (États-Unis) 

Crédits : Randy Wells/ Getty Images

Afficher

Sahara (Mauritanie)

photographie

Une caravane berbère dans les dunes du Sahara mauritanien 

Crédits : Barbara Maurer/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Serpent à sonnette

photographie

Crotale cornu (Crotalus cerastes), petite espèce de serpent à sonnette vivant dans les zones subdésertiques des États-Unis et du Mexique 

Crédits : Paul Chesley/ Stone/ Getty Images

Afficher

Agriculture irriguée en Libye
Crédits : Reza/ Getty

photographie

Coloquinte (fruits)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Kalahari
Crédits : Clem Haager/ The National Audubon Society Collection/ Photo Researchers

photographie

Saguaros
Crédits : Randy Wells/ Getty Images

photographie

Sahara (Mauritanie)
Crédits : Barbara Maurer/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Serpent à sonnette
Crédits : Paul Chesley/ Stone/ Getty Images

photographie