LOS ANGELES VICTORIA DE (1923-2005)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un répertoire sans frontières

Victoria López García, née à Barcelone le 1er novembre 1923, entre en 1940 au Conservatoire du Liceu de sa ville natale, où elle étudie le piano, la guitare – elle sera capable de s'accompagner sur l'instrument –, mais, surtout, le chant, dans la classe de Dolores Frau. Dès l'année suivante, elle incarne Mimì (La Bohème de Puccini) au Teatro Victoria. Elle entre dans le groupe Ars Musicae que dirige Josep María Lamaña, un pionnier de la redécouverte de la musique ancienne. Elle y joue de la flûte à bec, participe à une représentation de l'Orfeo de Monteverdi et enrichit considérablement sa formation musicale tout en élargissant ses horizons artistiques. Elle triomphe au Liceu le 13 janvier 1945 dans la Comtesse des Noces de Figaro de Mozart. En associant son prénom au patronyme de son parrain, elle se forge un nom de scène : Victoria de Los Angeles. En 1947, elle remporte le premier prix du Concours international de chant de Genève. Sa carrière est lancée.

Victoria de Los Angeles

Victoria de Los Angeles

Photographie

Victoria de Los Angeles dans un de ses rôles fétiches, Mimì de «La Bohème» de Puccini. 

Crédits : Erich Auerbach/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

En 1948, elle chante Salud (La Vie brève de De Falla) dans les studios de la B.B.C. L'Opéra de Paris l'acclame dans Marguerite (Faust de Gounod) en 1949. Le Covent Garden de Londres lui réserve un accueil enthousiaste pour son interprétation de Mimì, sous la direction de Thomas Beecham (1950). Après Salzbourg et la Scala de Milan (rôle-titre d'Ariane à Naxos de Richard Strauss), le Metropolitan Opera de New York l'appelle dès 1951 pour Faust, La Bohème puis Madama Butterfly de Puccini et Les Maîtres Chanteurs de Wagner (Eva). Invitée au Teatro Colón de Buenos Aires (1952-1954), elle agrandit son catalogue mozartien – Donna Anna de Don Giovanni – ainsi que la liste de ses compositeurs, qui compte désormais Alessandro Scarlatti (Laodice de Mitridate Eupatore), Weber (Agathe du Freischütz), Rossini (Rosina du Barbier de Séville), Leoncavallo (Nedda de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « LOS ANGELES VICTORIA DE - (1923-2005) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/victoria-de-los-angeles/