ALEIXANDRE VICENTE (1898-1984)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vivre pour la poésie

Vicente Aleixandre est né le 26 avril 1898 à Séville. Son père, ingénieur, ayant été nommé à Málaga, la famille s'installe en 1900 dans cette ville, qui sera un jour au cœur de l'œuvre poétique, et en 1909 à Madrid. C'est seulement en 1917, à travers la lecture d'une anthologie de Rubén Darío, que l'adolescent a la révélation de la poésie, qu'il tenait jusqu'alors pour « stérile et artificielle ». Il découvre peu après Antonio Machado et Juan Ramón Jiménez, puis écrit ses premiers vers. Il obtient la licence en droit et le diplôme de l'École supérieure de commerce. Dès 1920, il enseigne le droit commercial et rédige des articles sur l'économie. Une grave maladie l'éloigne de Madrid (1925-1926). Il abandonne toute activité professionnelle, collabore à différentes revues poétiques et se lie d'amitié avec la plupart des écrivains de sa génération. En 1927, il s'installe au 3, rue Velintonia, à Madrid, lieu symbolique de la rencontre pour une multitude de poètes. L'année suivante, il publie son premier livre, Espace (Ámbito, 1928). Une grave opération met à nouveau sa vie en danger (1932) mais, dès la convalescence, il réaffirme sa passion pour la poésie : La Destruction, ou l'Amour (La Destrucción, o el Amor, 1935) obtient le Prix national de littérature (1935). Pendant la guerre civile (1936-1939), Aleixandre est immobilisé par la maladie. Après l'affrontement, il reste à Madrid mais se tait pendant plusieurs années. En 1944, il publie Ombre du paradis (Sombra del paraíso), dont l'influence est considérable. En 1949, il est élu membre de la Real Academia de la lengua (Académie espagnole). Chacun de ses nouveaux recueils est accueilli avec ferveur, depuis Histoire du cœur (Historia del corazón, 1954) jusqu'aux Dialogues de la connaissance (Diálogos del conocimiento, 1974). En octobre 1977, le prix Nobel lui est décerné.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Marie-Claire ZIMMERMANN, « ALEIXANDRE VICENTE - (1898-1984) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vicente-aleixandre/