VÉRITÉ ET MÉTHODE, Hans Georg GadamerFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'expérience herméneutique

Esthétique, histoire, langage forment les trois sphères de l'expérience herméneutique et délimitent les trois grandes parties composant l'œuvre. « L'expérience de l'art » part de la « subjectivation » de l'esthétique opérée par la philosophie transcendantale de Kant pour s'acheminer vers une « ontologie de l'œuvre d'art ». Entraînée dans les aventures de la subjectivité et de ses avatars, la création artistique perd tout rapport à la vérité. À cela, Gadamer oppose une interprétation originale de l'art, compris à partir de la notion de jeu : « Les joueurs ne sont pas le sujet du jeu ; mais à travers les joueurs, c'est le jeu lui-même qui accède à la représentation. » L'artiste est pris et transformé par ce qu'il fait, tout comme le joueur l'est dans et par son jeu. Si « l'herméneutique absorbe nécessairement l'esthétique », c'est parce que cette dernière, d'essence romantique, n'est pas capable de rendre compte des contextes historiques dans lesquels l'œuvre d'art trouve son sens. Mais, et la deuxième partie du livre (« Extension de la question de la vérité à la compréhension dans les sciences de l'esprit ») en fournira et les esquisses historiques et les fondements ontologiques, l'herméneutique, pour y parvenir elle-même, doit être débarrassée de toutes les attaches métaphysiques encore présentes chez ses fondateurs modernes, Schleiermacher et Dilthey. Comment la compréhension est-elle possible ? Telle est la question qui anime ces pages centrales. La compréhension n'est pas seulement un simple processus de la connaissance, mais bien le mode fondamental par lequel l'homme se rapporte au monde. Toute compréhension s'inscrit sur un fond de « précompréhension » ; les préjugés que la philosophie des Lumières voulait extirper constituent le sol à partir duquel l'art de comprendre peut prendre pied et se faire conscience du travail de l'histoire, dans le dialogue entre passé et p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  VÉRITÉ ET MÉTHODE, Hans Georg Gadamer  » est également traité dans :

ESTHÉTIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 11 893 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Esthétique et herméneutique »  : […] Car la théorie des jeux de langage chez Wittgenstein, si elle débouche bien sur une éthique qui est aussi une esthétique des « formes de vie », aboutit à la remise en question des catégories héritées, et rend inéluctable le dépassement du dualisme du sujet et de l'objet qui a constitué jusqu'alors le champ même de l'esthétique. Gadamer, qui développe dans son maître ouvrage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-histoire/#i_31350

GADAMER HANS-GEORG (1900-2002)

  • Écrit par 
  • Jean GREISCH
  •  • 1 851 mots

Dans le chapitre « L'expérience herméneutique et ses présupposés »  : […] Dans la partie centrale de Vérité et Méthode, Gadamer applique le concept ontologique de vérité à l'ensemble des sciences de l'esprit. Il emboîte le pas de Heidegger, en faisant du « comprendre » un mode d'être, au lieu de n'y voir qu'un mode du connaître. Cette orientation ontologique se reflète dans plusieurs termes techniques : « appartenance de l'interprète à son objet  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-georg-gadamer/#i_31350

INTERPRÉTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS, 
  • Jacqueline PILON
  •  • 7 430 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'interprétation comme fonction du temps »  : […] C'est ce primat du présent, si caractéristique de la virtuosité sous toutes ses formes, qu'affirmerait donc en fin de compte la recréation des œuvres anciennes conçue comme une authentique création : l'interprète ne ferait revivre les musiques évanouies que pour nous permettre de jouir plus intensément de l'instant présent. On voit les limites d'une telle perspective. Car tout se passe bien ici da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interpretation-musicale/#i_31350

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'herméneutique ontologique »  : […] La théorie contemporaine de l'interprétation n'a cessé de s'éloigner de la conception encore psychologisante de Dilthey : celui-ci, bien qu'il ait expressément lié à la notion de texte le passage de la compréhension intersubjective, telle qu'elle s'exerce dans le dialogue, à l'interprétation des expressions de la vie fixées par l'écriture, n'avait pas expressément rattaché la problématique de la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_31350

Voir aussi

Pour citer l’article

Francis WYBRANDS, « VÉRITÉ ET MÉTHODE, Hans Georg Gadamer - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/verite-et-methode/