VÉRISME MUSICAL

LA BOHÈME (G. Puccini), en bref

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 232 mots
  •  • 1 média

La Bohème , opéra de Giacomo Puccini, est créé au Teatro Regio de Turin le 1 er  février 1896. En 1890, la création de Cavalleria Rusticana de Mascagni marque l'acte de naissance d'un nouveau courant dans l'histoire de l'opéra, le vérisme, pendant musical du naturalisme littéraire ; il s'agit de représenter des tranches de vie dans un contexte social contemporain, avec une sincérité immédiate et […] […] Lire la suite

LEONCAVALLO RUGGERO (1857-1919)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 174 mots
  •  • 1 média

Avec le Mascagni de Cavalleria rusticana et le Puccini de La Bohème , Ruggero Leoncavallo est le principal représentant de l'école dite vériste. Ses deux œuvres principales, Pagliacci ( Paillasse , 1892) et La Bohème (1897), cette dernière postérieure d'un an à l'opéra du même nom composé par Puccini, se situent dans le monde pittoresque des saltimbanques et y mettent en scène le drame de la pa […] […] Lire la suite

MASCAGNI PIETRO (1863-1945)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 155 mots

Un opéra en un acte, Cavalleria rusticana , représenté à Rome en 1890, inaugure l'ère du vérisme — deux ans avant Paillasse de Leoncavallo et trois avant Manon Lescaut de Puccini : qui aurait prédit le succès à cet obscur petit professeur de province ? Dès lors, l'œuvre de Mascagni, avec celle des deux autres compositeurs cités, poursuivra une carrière éclatante, en dépit de l'évolution du goût […] […] Lire la suite

OPÉRA Histoire, de Peri à Puccini

  • Écrit par 
  • Jean-Vincent RICHARD
  •  • 9 082 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Vers le XXe siècle »  : […] On a dit de Carmen que c'était le premier opéra vériste. Si l'on veut. L'œuvre va, il est vrai, à l'encontre aussi bien des mythologies wagnériennes que des mélodrames romantiques aux intrigues surchargées. Mais elle dépasse de loin les mélodies molles et les « effets » de toutes les œuvres, françaises ou italiennes, qui ressortissent à ce genre. Et pourtant, le vérisme a donné quelques œuvres as […] […] Lire la suite

PUCCINI GIACOMO

  • Écrit par 
  • André GAUTHIER
  •  • 1 538 mots
  •  • 3 médias

Parce que la carrière de Puccini s'est déroulée pendant la période postverdienne et que le compositeur n'a pas été indifférent au nouveau visage de l' opéra italien, on le considère généralement comme un vériste. Le choix de ses sujets et l'éloquence passionnée de leur traduction musicale ne sont, du reste, pas étrangers à cette classification, en raison de la trajectoire qui va des légendaires […] […] Lire la suite

VÉRISME

  • Écrit par 
  • André GAUTHIER, 
  • Angélique LEVI
  •  • 4 993 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Vérisme musical »  : […] Le terme de vérisme, qui – nous venons de le voir – s'était imposé pour désigner le mouvement littéraire italien réuni autour de Giovanni Verga, en vint, par extension, à s'appliquer à un style de théâtre musical, également d'origine italienne, qui s'est inspiré de son esprit et de son esthétique, à la fois en réaction contre l'influence de Wagner et conformément à l'évolution des conditions de […] […] Lire la suite


Affichage 

Giacomo Puccini

photographie :  Giacomo Puccini

Le compositeur italien Giacomo Puccini (1858-1924) en 1880.  

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Turandot

photographie :   Turandot

La cantatrice irlandaise Gwyneth Jones dans le rôle-titre de Turandot, l'opéra inachevé de l'Italien Puccini (1858-1924), au Covent Garden de Londres, en 1988.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

 Giacomo Puccini

Giacomo Puccini
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

  Turandot

Turandot
Crédits : Hulton Getty

photographie