VÉLOCIPÈDE

DRAISIENNE

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 854 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une révolution de la mobilité individuelle »  : […] D’abord connue sous le nom de Laufmaschine , terme allemand signifiant littéralement « machine à courir », la trouvaille du baron Drais est appelée en français « draisienne », « célérifère » ou encore « vélocipède », ce dernier terme étant repris par le brevet en 1818 destiné à la commercialisation de cet engin en France. En Grande-Bretagne, elle prend le nom de h obby h orse . Professeur de mécan […] Lire la suite

SPORT (Histoire et société) - La presse sportive

  • Écrit par 
  • Jacques MARCHAND
  •  • 6 148 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un poète invente la course vélocipédique »  : […] Vingt ans plus tard, la mode est au vélocipède, un engin mécanique qui séduit la bourgeoisie française en quête d'une activité physique de loisir. C'est encore un genre plus qu'un sport, mais la vélocipédie a ses magazines spécialisés, qui s'introduisent, parfois sous différents prétextes, dans la presse impériale, toujours sévèrement contrôlée. La couverture vélocipédique facilite l'obtention du […] Lire la suite

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 181 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre «  Les origines »  : […] On ne peut pas encore parler de cyclisme, ni même de vélo, lorsque Karl Drais von Sauerbronn, directeur des Eaux et Forêts du grand-duché de Bade, invente en 1817 un engin muni de deux roues et qui permet de se mouvoir : la draisienne. Il s'agit pourtant de l'ancêtre de la bicyclette. En mars 1861, Pierre Michaud imagine de placer des repose-pieds de part et d'autre du moyeu de la roue avant pour […] Lire la suite

VÉLO ou BICYCLETTE

  • Écrit par 
  • Philippe TÉTART
  •  • 8 112 mots

Dans le chapitre «  Premiers pas de la vélocipédie (1817-1870) »  : […] Le 12 juillet 1817, à Mannheim, un Allemand, le baron Karl Drais von Sauerbronn, assis à califourchon sur une poutre en bois reliant deux roues, parcourt 14,4 kilomètres en une heure par la seule poussée de ses pieds. Quatre ans plus tard, il dépose le brevet du « vélocipède » –  stricto sensu une machine permettant d'avancer avec vélocité par l'action des pieds. Objet révolutionnaire, sa draisi […] Lire la suite