VÉLO ou BICYCLETTE

Du vélo « vert » au vélo « propre ». Un nouvel âge d'or ?

Le regard sur les deux-roues se modifie de nouveau à partir des années 1970. Les mutations sociales, économiques et culturelles de cette décennie, le début d'un retour vers la nature et la première poussée écologiste, l'idéal relancé des vertus sanitaires du sport redistribuent les cartes. Le cyclotourisme ou le vélo vert en seront les premiers bénéficiaires.

Accroissement des usages

En 2008, 38 p. 100 des Français de quinze à soixante-quinze ans déclaraient avoir pratiqué le vélo au moins une fois au cours des douze derniers mois. La majorité de la population n'a en réalité qu'un usage irrégulier – voire rare – du vélo. Reste que ces 18 millions de pratiquants, contre 13 millions en 2000, illustrent la dynamique d'un usage de plus en plus hétérogène (course, cyclotourisme, promenade, acrobatie, déplacements urbains, etc.) qui, ces vingt dernières années, a rajeuni la pratique et l'image du vélo. Le « vélo mobilité » – l'Observatoire du cycle réunit sous cette expression les vélos publics en location, les vélos électriques (15 000 ventes en 2008) et les plus classiques vélos de ville – ne cesse de progresser et représente 25 p. 100 du marché du cycle en 2009. Sa croissance est soutenue. Mais, bien qu'en baisse, le vélo loisir continue de dominer, avec 65 p. 100 de parts de marché (et 50 p. 100 pour le seul V.T.T.). Le marché des vélos sportifs (course, V.T.T. sport, B.M.X.) représente pour sa part 10 p. 100 du marché. Cette répartition tripartite dresse donc un portait en nuance dans lequel la part du vélo urbain progresse, certes, mais où celle du vélo des champs – loisir ou sportif – reste dominante.

Les différences entre pays dans les types d'usage du vélo demeurent très marquées. En particulier, la fréquence d'utilisation du vélo comme mode de transport est décisive. Pour des dénivelés de terrain faibles ou nuls, d'un pays à un autre, la place faite au vélo dans la vie quotidienne apparaît comme un trait culturel, ce qui ne signifie nullement qu'[...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur en histoire, Institut d'études politiques de Paris, maître de conférences

Classification


Autres références

«  VÉLO ou BICYCLETTE  » est également traité dans :

DRAISIENNE

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 854 mots
  •  • 1 média

a été inventée en 1817 par le baron allemand Karl Friedrich Drais von Sauerbronn (1785-1851), qui lui a donné son nom. Considérée comme l’ancêtre du vélo, elle avançait grâce à son utilisateur qui, à califourchon dessus, poussait avec ses pieds sur le sol. La draisienne trouve une seconde vie depuis la fin du xxe siècle, utilisée comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/draisienne/#i_94326

INVENTION DU PNEUMATIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LOUBET
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Un vétérinaire écossais, John Boyd Dunlop, invente un bandage en caoutchouc pour les roues du tricycle de son fils, sans avoir connaissance des travaux de Robert William Thomson. Ce dernier avait, en effet, déposé un brevet sur une roue dite « en cuir remplie d'air », brevet tombé vite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-du-pneumatique/#i_94326

SPORT (Disciplines) - Le cyclisme

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 10 189 mots
  •  • 24 médias

Affaires Festina (1998), Cofidis (2004), opération Puerto (2006), disqualification du « vainqueur » du Tour de France 2006, l’Américain Floyd Landis, mise hors course du maillot jaune de la Grande Boucle, le Danois Michael Rasmussen, en 2007, disqualification rétroactive d’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-disciplines-le-cyclisme/#i_94326

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe TÉTART, « VÉLO ou BICYCLETTE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/velo-bicyclette/