VASOPRESSINE ou HORMONE ANTIDIURÉTIQUE (ADH) ou PITRESSINE

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG, 
  • Universalis
  •  • 14 354 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mécanismes d'action et effets physiologiques »  : […] Les effets physiologiques des hormones au niveau des cellules effectrices (par exemple sur la croissance, les capacités de synthèse ou de sécrétion) sont le résultat d'une chaîne d'événements qui débute par l'interaction de la molécule hormonale avec un récepteur spécifique. C'est la présence dans des cellules de récepteurs reconnaissant une « hormone » avec une forte affinité qui confère à ce […] […] Lire la suite

HYDROMINÉRAL ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain REINBERG
  •  • 2 931 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contrôle neuro-hormonal des échanges hydro-électrolytiques »  : […] Les hormones de la glande cortico-surrénale, en particulier l' aldostérone , le cortisol et la cortisone ont la propriété de favoriser la rétention de Na + par l'organisme et l'élimination de K + . Elles agissent sur le néphron (unité fonctionnelle du rein, ), mais aussi sur l'absorption digestive et la répartition cellulaire de K + , de Na + et de Ca ++ . La régulation de l'aldostérone est sou […] […] Lire la suite

HYPOPHYSE ou GLANDE PITUITAIRE

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Universalis
  •  • 6 581 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le lobe postérieur »  : […] L'infundibulum donne naissance à la tige pituitaire et au lobe postérieur (ou lobe nerveux, posthypophyse, neurohypophyse ou pars nervosa ). Ce lobe est constitué par des fibres nerveuses dépourvues de myéline et par des cellules névrogliques. Les fibres émanent de neurones situés dans la région infundibulo-tubérienne ou hypothalamus et groupés en noyaux, dont les principaux sont les noyaux propre […] […] Lire la suite

HYPOTHALAMUS

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 5 706 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les produits de neurosécrétion »  : […] Les produits du contingent magnocellulaire sont deux hormones : la vasopressine ou hormone antidiurétique et l' ocytocine dont le rôle important dans la contraction de l'utérus gravide et dans la sécrétion lactée. Ceux du contingent parvocellulaire sont beaucoup plus nombreux et variés, contrôlant l'ensemble des sécrétions du lobe antérieur de l'hypophyse (les stimulines hypophysaires) dans le sen […] […] Lire la suite

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 374 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Régulations osmotiques et besoins hydrominéraux »  : […] Les mouvements d'eau dans l'organisme, le maintien d'une osmolarité normale, le contrôle des déperditions d'eau rénales par la réabsorption tubulaire dépendent essentiellement de l'hormone antidiurétique posthypophysaire (ADH). Une double intervention de l'hypothalamus – son rôle dans le contrôle de la sécrétion de l'ADH et dans l'ingestion d'eau – assure une pression osmotique ainsi qu'une ten […] […] Lire la suite

PARANÉOPLASIES ou SYNDROMES PARANÉOPLASIQUES

  • Écrit par 
  • René PIÉRON
  •  • 1 063 mots

On entend par paranéoplasies ou, de préférence, syndromes paranéoplasiques, l'ensemble des manifestations cliniques, assorties ou non de désordres biologiques, liées au cancer (qu'elles apparaissent avant sa mise en évidence, au moment de celle-ci ou après) et dont l'expression se fait hors de l'organe cancéreux, indépendamment de tout processus métastasique (c'est-à-dire de tout essaimage cancér […] […] Lire la suite

REIN

  • Écrit par 
  • Paul JUNGERS
  •  • 15 500 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Réabsorption de l'eau. Concentration et dilution des urines »  : […] L' ultrafiltrat glomérulaire, isotonique au plasma, délivre aux tubules une quantité voisine de 120 ml/mn, soit 180 l/j ; or, le volume de l'urine finale est, dans les conditions normales, de l'ordre de 1 à 2 l/j ; une fraction importante de l'eau filtrée est donc nécessairement réabsorbée. Cette réabsorption est modulée de manière à maintenir constante la quantité d'eau de l'organisme. C'est ains […] […] Lire la suite