Variations pour orchestre, opus 30, WEBERN (Anton von)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Genre - Variations pour orchestre

Dernière œuvre instrumentale de Webern, les Variations pour orchestre (Variationen für orchester), dédiées au mécène suisse Werner Reinhart, sont composées en 1940 et créées le 3 mars 1943 à Winterthur sous la direction d'Hermann Scherchen, en présence du compositeur. Il s'agit d'une œuvre purement instrumentale, pour un orchestre réduit (flûte, hautbois, clarinette, clarinette basse, cor, trompette, trombone, tuba basse, percussions, piano, harpe, 7 premiers violons, 7 seconds violons, 7 altos, 6 violoncelles, 3 contrebasses: 41 musiciens au total). Courte – elle dure environ sept minutes –, au tempo très soutenu, cette pièce est entièrement bâtie sur une série de douze sons.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Voir aussi

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « Variations pour orchestre, opus 30, WEBERN (Anton von) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/variations-pour-orchestre-opus-30-webern-anton-von/