VANUATU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Vanuatu : carte physique

Vanuatu : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Vanuatu : drapeau

Vanuatu : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau


Nom officielRépublique de Vanuatu (VU)
Chef de l'ÉtatTallis Obed Moses (depuis le 6 juillet 2017)
Chef du gouvernementCharlot Salwai (depuis le 11 février 2016)
CapitalePort-Vila
Langues officiellesanglais, bichlamar, français
Unité monétairevatu (VUV)
Population286 000 (estim. 2016)
Superficie (km2)12 190
Dans l’atlas toutes les données

Géographie

Le relief des îles du Vanuatu mêle montagnes accidentées, hauts plateaux, collines vallonnées, bas plateaux, plaines littorales et récifs coralliens. Le substrat rocheux est principalement de nature calcaire (sédimentaire et corallienne) et volcanique. Les séismes, fréquents, indiquent une instabilité structurelle. Plusieurs îles comportent des volcans actifs, dont le mont Séré'ama sur l'île Vanua Lava, le mont Garet sur Gaua, les monts Benbow et Marum sur Ambrym et le mont Yasur sur Tanna. La région possède également plusieurs volcans sous-marins et quelques solfatares dont émanent des fumerolles. Le plus haut sommet de Vanuatu, le mont Tabwémasana, sur la plus grande île de l'archipel, Espíritu Santo, culmine à 1 879 mètres. Le climat comporte deux saisons, l'une chaude et humide de novembre à avril, l'autre plus fraîche et sèche de mai à octobre. Les alizés venus du sud-est dominent, bien que des vents s'accompagnant de lourdes pluies soufflent vers le nord durant la saison chaude. Les précipitations varient de 2 000 millimètres dans le sud à 4 000 millimètres dans le nord de l'archipel. Une dense forêt tropicale couvre une grande partie du pays, tandis que des poches de savane apparaissent dans les régions moins arrosées.

Les habitants, appelés Ni-Vanuatu, sont majoritairement Mélanésiens, bien que certaines îles éloignées soient peuplées de Polynésiens. On recense plus d'une centaine de langues et de dialectes mélanésiens dans l'archipel. Le bichlamar, forme de pidgin élevée au rang de langue nationale, est, avec l'anglais et le français, l'une des trois langues officielles. Depuis l'indépendance, le gouvernement tente d'instaurer un système éducatif unifié, anglophone, mais l'aide économique venant de Paris permet de maintenir les écoles francophones qui accueillent les enfants ni-Vanuatu parlant français (25 p. 100 du total). Peu d'enfants reçoivent une éducation secondaire, mais le taux de scolarisation élémentaire du pays est l'un des plus élevés du Pac[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : professeur de sciences sociales, Victoria University of Technology, Melbourne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Ron ADAMS, « VANUATU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanuatu/