NATURE VALEUR ÉCONOMIQUE DE LA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évaluation économique de la biodiversité : comment ?

La « nature » et la notion moderne de « biodiversité » sont des objets abstraits. En pratique, les évaluations portent sur des enjeux concrets, relatifs aux impacts de projets de développement ou à des actions de protection, notamment pour les espèces menacées et les milieux protégés. La prise de conscience, deux siècles après les débuts de la révolution industrielle, de la dépendance de nos sociétés et de nos économies actuelles vis-à-vis du fonctionnement des écosystèmes, a conduit à une focalisation sur la notion de « services écosystémiques », définis comme les avantages que les populations retirent du fonctionnement des écosystèmes. Malgré l'importance des travaux actuels, la définition et la quantification des services rendus par la nature restent des sujets de controverses.

Une question récurrente est de savoir s'il vaut mieux des évaluations, certes très imparfaites, que pas d'évaluation du tout ? Cela dépend a priori des situations et des contextes institutionnels. Mais cette interrogation implique d'envisager les alternatives. L'absence d'évaluation explicite ne peut que favoriser des pratiques consistant à décider en fonction de raisons circonstancielles ou démagogiques ou, au mieux, de faire confiance aux experts et aux objectifs qui leur ont été soumis : tous les éléments de clarification et d'explicitation semblent donc bons à prendre et, si possible, à rendre publics pour renforcer la légitimité et l'efficacité des choix collectifs.

Le débat sur la légitimité de l'évaluation serait vain si des méthodes n'avaient pas été progressivement développées pour obtenir des mesures concrètes. Ces techniques impliquent toutes un recueil d'informations quantitatives sur les enjeux perçus. On les classe d'ailleurs généralement sur la base du type d'informations qu'elles traitent. L'évaluation peut ainsi se fonder :

– sur des coûts observables lorsque les écosystèmes sont dégradés (impact négatif sur des activités récréatives ou le tourisme, pertes de production liées au déc [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., laboratoire montpelliérain d'économie théorique et appliquée, université de Montpellier

Classification

Pour citer l’article

Jean-Michel SALLES, « NATURE VALEUR ÉCONOMIQUE DE LA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/valeur-economique-de-la-nature/