VALEUR AJOUTÉE

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Économie agroalimentaire

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre HUIBAN, 
  • Egizio VALCESCHINI
  •  • 7 299 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un ensemble hétérogène »  : […] Si les I.A.A. présentent certaines caractéristiques communes, elles ne peuvent pas être considérées comme un ensemble homogène. Leur diversité s'explique d'abord par la nature des activités : origine de la matière première (animale ou végétale), degré de transformation, type de technique de production utilisé, type de marché (autres industriels ou consommateur final). Ainsi, la taille des entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-economie-et-politique-alimentaires-economie-agroalimentaire/#i_13721

COMMERCE INTERNATIONAL - Division internationale du travail

  • Écrit par 
  • Lionel FONTAGNÉ
  •  • 3 920 mots

Dans le chapitre « Fractionnement des chaînes de valeur ajoutée »  : […] La première conséquence de ces évolutions est l'accroissement dans les échanges mondiaux de la part des échanges de pièces détachées et de composants. Une enquête réalisée sur l'ensemble des firmes multinationales américaines montre qu'une baisse de 1 p. 100 des coûts de transport entraîne une augmentation de 2 p. 100 à 4 p. 100 des importations de biens intermédiaires destinés à être transformés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-division-internationale-du-travail/#i_13721

COMMERCE INTERNATIONAL - Politique du commerce extérieur

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 7 521 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Protection effective »  : […] La protection dont bénéficie une branche ne dépend pas seulement des droits levés sur les produits finals importés substituables à ceux qu'elle fabrique. Elle est également influencée par les taxes à l'importation qui concernent les biens qu'elle utilise pour la fabrication des produits finals. Pour tenir compte de cette protection sur les biens intermédiaires utilisés – protection qui alourdit le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-politique-du-commerce-exterieur/#i_13721

COMPTABILITÉ NATIONALE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 11 280 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'analyse de la production et la valeur ajoutée »  : […] Les produits sont le résultat d'une activité de production qui combine différentes ressources (main-d'œuvre, capital, biens et services) pour les obtenir. La valeur ajoutée brute (V.A.B.) d'une activité productive quelconque est égale à la différence entre la valeur de la production du bien i et la valeur des différentes consommations intermédiaires de produits j qui ont été […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comptabilite-nationale/#i_13721

MARQUE, marketing

  • Écrit par 
  • Jean-Noël KAPFERER
  •  • 6 498 mots

Dans le chapitre « La marque : une source de valeurs ajoutées »  : […] Pour se développer, la marque doit être plus qu'un repère de valeurs ; elle doit être porteuse de valeurs ajoutées. Antoine Riboud, fondateur du groupe Danone, disait à ses équipes : « Ne dites pas que vous vendez des yaourts, vous vendez des Danone. » C'est-à-dire un mélange de santé, de modernité, de plaisir aussi, jamais démentis. Face à une concurrence qui ne cesse de progresser, le rôle de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marque-marketing/#i_13721

MARXISME - La théorie marxiste

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 741 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le mouvement du capital et l'origine de la survaleur »  : […] Ce qui définit le capital dans la pratique de l'économie bourgeoise, c'est la mise en valeur d'une quantité de valeur donnée. Toute somme de valeur n'est pas du capital, cela dépend de son utilisation  : les valeurs thésaurisées ou consacrées à la consommation individuelle ne sont pas du capital. Il faut pour cela que la valeur soit investie de façon à s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-la-theorie-marxiste/#i_13721

PRODUCTION, économie

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 1 408 mots

Dans le chapitre « La genèse de la notion de production »  : […] Dans l'Antiquité, seule la production agricole a retenu l'attention, sous un angle principalement technique. L'Économique du Grec Xénophon (env. 380 av. J.-C.) présente un certain nombre de développements que l'on peut qualifier d'agronomiques – en même temps que des principes d'organisation domestique –, mais la notion générale de production y est totalement ignorée, comme e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/production-economie/#i_13721

SERVICES ÉCONOMIE DE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 12 731 mots

Dans le chapitre « Mesurer la productivité des services : un problème insoluble ? »  : […] Rares sont les activités de services où la mesure de la productivité ne pose pas des difficultés redoutables. L'absence d'harmonisation internationale des méthodes d'évaluation constitue déjà en soi un premier révélateur de ces difficultés ; il en découle que les comparaisons « brutes », opérées sans précautions, donnent souvent des résultats inattendus et fort peu crédibles (par exemple, lorsque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-de-services/#i_13721

T.V.A. (taxe à la valeur ajoutée)

  • Écrit par 
  • André BOYER
  •  • 822 mots

Née en France en 1954, la taxe à la valeur ajoutée (TVA) a été notamment adoptée par la république fédérale d'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, le Danemark, la Norvège, la Suède, le Royaume-Uni, l'Italie, et l'Irlande. Les taxes sur le chiffre d'affaires se sont développées en Europe et aux États-Unis à partir de 1915. Elles présentaient l'avantage de s'appliquer à tous les prod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taxe-a-la-valeur-ajoutee/#i_13721

VALEUR, économie

  • Écrit par 
  • Nathalie BERTA
  •  • 1 271 mots

Dans le chapitre « De la théorie de la valeur à celle des prix »  : […] Le problème du fondement et de la mesure de la valeur est aujourd'hui sorti des théories économiques. L'analyse de la valeur d'un bien se réduit à celle de sa forme phénoménale, c'est-à-dire de son prix effectif observable dans l'échange. L'économiste cherche alors plus particulièrement à établir les lois de variations des prix, prix censés résulter de la confrontation des offres et des demandes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valeur-economie/#i_13721