VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Radiologie : aortographie

Radiologie : aortographie
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Unité fonctionnelle capillaire

Unité fonctionnelle capillaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Capillaire : coupe transversale

Capillaire : coupe transversale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Radiologie : visualisation du système vasculaire

Radiologie : visualisation du système vasculaire
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie


Les artères

Les artères sont des canaux, à ramifications divergentes, chargés de distribuer dans les différentes parties du corps le sang qui est expulsé, à chaque systole, par les cavités ventriculaires du cœur (L. Testut).

Anatomie

Nomenclature et distribution

Deux troncs volumineux s'échappent des ventricules : l'aorte et l'artère pulmonaire.

L'artère pulmonaire relie le ventricule droit aux deux poumons, auxquels elle apporte le sang veineux destiné à l'hématose. Son trajet est donc exclusivement thoracique et il est fort court (4 à 5 cm). Elle se divise en artères pulmonaires droite et gauche qui se rendent aux poumons droit et gauche ; là, elles se ramifient en une multitude d'artères et artérioles qui sont en contact intime avec les alvéoles pulmonaires, ce qui autorise les échanges gazeux entre le sang veineux véhiculé par l'artère pulmonaire et l'air alvéolaire (cf. appareil respiratoire).

L'aorte naît du ventricule gauche. Elle s'élève vers la base du cou, puis s'infléchit en arrière vers le rachis et redescend dans le thorax le long du flanc gauche de la colonne vertébrale. Son segment initial a donc la forme d'une crosse dont la concavité embrasse le cœur. Trois artères volumineuses naissent de la crosse aortique : le tronc brachiocéphalique (se divisant lui-même en carotide droite et sous-clavière droite), la carotide gauche et la sous-clavière gauche ; elles assurent l'irrigation des membres supérieurs, de la tête et du cou. La sous-clavière, après avoir donné quelques branches à la base du cou, en particulier la vertébrale (qui participe à la vascularisation cérébrale), passe sous la clavicule et entre dans l'aisselle où elle prend le nom d'axillaire qui, à son tour, devient humérale au niveau du bras. Celle-ci se divise à la hauteur du pli du coude en artères radiale, cubitale et interosseuse. Arrivées à la main, les artères radiale et cubitale s'anastomosent en deux arcades palmaires superficielle et profonde et en une arcade dorsale d'où na [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages




Écrit par :

  • : chargé d'enseignement à la faculté, coordinateur de l'enseignement de phlébologie à l'université de Paris-VII
  • : chirurgien assistant des hôpitaux, membre de la Société internationale de chirurgie cardio-vasculaire

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Didier REINHAREZ, Claude ELBAZ, « VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisseaux-sanguins-et-lymphatiques/