KRIGE UYS (1910-1987)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, le Sud-Africain Uys Krige fut également l'auteur de nouvelles et de pièces de théâtre et traduisit des œuvres de l'espagnol et du français, ainsi que de l'anglais.

Uys Krige naît le 4 février 1910 à Bontebokskloof, près de Swellendam, dans la province du Cap. Après avoir étudié à l'université de Stellenbosch, il part à l'étranger et, de 1931 à 1935, vit en France et en Espagne, où il apprend les langues romanes. Le jeune homme débute sa carrière rédactionnelle en tant que reporter pour le Rand Daily Mail. Il se forge une réputation d'écrivain avec le recueil de poésie Kentering (1935), la pièce Magdelena Retief (1938) et le volume de contes poétiques Die palmboom (1940). Après avoir, pendant la guerre d'Espagne, participé aux combats au côté des républicains, il devient correspondant de guerre auprès des forces sud-africaines en Afrique du Nord en 1940-1941. Capturé à Tobrouk, il est envoyé en Italie comme prisonnier de guerre. Son évasion deux ans plus tard inspirera son premier ouvrage en anglais, The Way Out (1946). Krige rassemble ses premières nouvelles dans le recueil The Dream and the Desert (1953), tandis que les suivantes sont publiées sous le titre Orphan of the Desert (1967). Ses pièces The Wall of Death (1960), The Sniper (1962) et The Two Lamps (1964) confirment sa réputation internationale de dramaturge.

L'importance de Krige dans le paysage littéraire repose en partie sur le rôle charnière qu'il joue dans les lettres sud-africaines en comblant le fossé, tant politique que linguistique, entre l'afrikaans et l'anglais. Il écrit en effet aussi bien dans l'une et l'autre langue. Ses analyses critiques révèlent par ailleurs qu'il est pleinement conscient de la tradition littéraire sud-africaine à laquelle il appartient. En 1968, Krige participe à l'édition de l'anthologie The Penguin Book of South African Verse, qui comporte des traductions de poèmes en langues africaines ainsi qu'en afrikaans. Uys Krige meurt le 10 août 1987 près d'Hermanus, dans la province du Cap.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  KRIGE UYS (1910-1987)  » est également traité dans :

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Traditions poétiques »  : […] D'une part, il est clair que certains écrivains, mis à part N. P. Van Wyk Louw (1906-1970), choisissent de se retirer dans la littérature. Défiance envers la violence grandissante d'un régime foncièrement oligarchique ou splendide isolement de l'homme de lettres qui laisse au politique le soin des affaires, un certain nombre d'écrivains afrikaners vivent les années 1948-1976 comme l'occasion de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_23477

Pour citer l’article

« KRIGE UYS - (1910-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/uys-krige/