UTOPIE (arts et architecture)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De l'utopie à la contre-utopie

Ce rapide tour d'horizon des relations entre art, architecture et utopie ne saurait passer sous silence l'importance prise par les thèmes contre-utopiques dans la production artistique des xixe et xxe siècles. L'espérance d'un avenir meilleur trouve en effet sa contrepartie dans la crainte d'un futur cauchemardesque. De Metropolis de Fritz Lang (1926), à Farenheit 451 de François Truffaut (1966), ou même Blade Runner de Ridley Scott (1982), c'est au cinéma que cette crainte a trouvé son champ d'expression privilégié. Cependant, l'architecture n'a pas échappé à la contre-utopie, avec les univers carcéraux imaginés par l'architecture radicale italienne au début des années 1970, comme la série de projets No Stop City (1969-1972) du groupe Archizoom Associati, ou le Monumento continuo (Monument continu, 1969-1971), de Superstudio.

À mi-chemin entre l'utopie et son négatif, il faut enfin mentionner les rêves de retour à un état d'innocence perdue qu'ont caressés de nombreux artistes. Dans son récit Nouvelles de nulle part (1890, trad. franç., 1902), William Morris, fondateur du mouvement Arts and Crafts, imagine ainsi une Angleterre du futur qui aurait renoncé à l'industrialisation pour revenir à une économie agricole. Les mouvements alternatifs des années 1960-1970 en Occident ont été marqués par des désirs de retour en arrière assez comparables. Par-delà leurs différences, l'utopie au sens ordinaire, la contre-utopie et l'utopie à rebours ont en commun une même perspective de rupture avec l'état existant des choses. Depuis l'avènement de la modernité, elles n'ont cessé de partager avec l'art et l'architecture cette perspective d'un futur qui ne serait pas une simple réplique du présent.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'architecture et des techniques à la Graduate school of design de l'université Harvard, Cambridge, Massachusetts (États-Unis)

Voir aussi

Pour citer l’article

Antoine PICON, « UTOPIE (arts et architecture) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie-arts-et-architecture/