'UTHMAN IBN 'AFFAN (mort en 656)

AÏCHA (614-678)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 325 mots

Troisième femme et épouse préférée du prophète Mahomet, le fondateur de l'islam. '̄A'isha Bint Abī Bakr, née en 614 à La Mecque, morte en 678 à Médine, joue un rôle politique non négligeable après la mort de son mari. Tous les mariages de Mahomet sont motivés par des intérêts politiques, et dans le cas d'Aïcha, il semble que cette union ait permis de sceller les liens existant entre le Prophète […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aicha/#i_31554

‘ALĪ IBN ABĪ ṬĀLIB (600 env.-661)

  • Écrit par 
  • Georges BOHAS
  •  • 661 mots

Cousin de Muḥammad, et l'un des premiers convertis à l'islam. En 623 (ou 624), ‘Alī épouse Fāṭima, fille du Prophète et de sa première épouse, Khadīdja. À la mort du Prophète, en 632, il ne lui succède pas à la tête de la communauté : ce n'est qu'en 656 qu'il sera élu calife. La légende et la dispute théologique se sont rapidement emparées du personnage. Ainsi, certaines sectes shī‘ites extrémiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ali-ibn-abi-talib/#i_31554

CORAN (AL-QURĀN)

  • Écrit par 
  • Régis BLACHÈRE, 
  • Claude GILLIOT
  •  • 13 323 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'établissement du corpus coranique »  : […] Le premier courant de recherches conduit à remettre en question la façon dont on se représentait, à la suite des sources musulmanes, même critiquées, le processus compliqué qui aurait abouti à l'établissement du corpus canonique du Coran sous le calife ‘Uṯman (mort en 35 de l'hégire/656 de l'ère chrétienne). Cependant, les voies qui conduisent à ces remises en question et les conclusions auxquell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coran/#i_31554

ISLAM (La civilisation islamique) - Islam et politique

  • Écrit par 
  • Louis GARDET, 
  • Olivier ROY
  •  • 11 478 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les exemples de l'État de Médine et des empires »  : […] Deux exemples illustrent, aux yeux des juristes, philosophes et théologiens, les moments privilégiés de la cité musulmane : celui de l'État de Médine et celui des empires. Institué par le Prophète tout au début de l'ère hégirienne, l'État de Médine devait durer jusqu'en l'an 37, date de la bataille de Ṣiffīn, où se consommèrent les schismes. Après la mort de Muḥammad, il fut gouverné par les quat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-civilisation-islamique-islam-et-politique/#i_31554

OMEYYADES ou UMAYYADES

  • Écrit par 
  • Claude CAHEN
  •  • 2 588 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les origines »  : […] L'avènement de la dynastie califale des Omeyyades (ou Omayyades, ou encore Umayyades) est lié à quelques-uns des événements les plus mémorables de l'histoire musulmane, et des plus péniblement ressentis par la communauté des croyants. Mu‘āwiya, le fondateur, était le fils d'Abū Sufyān, l'un des notables de Quraysh, la tribu dominante à La Mecque au temps du Prophète de l'islam, et qui, avant un r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/omeyyades-umayyades/#i_31554