UTÉRUS

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Anomalies du col de l’utérus »  : […] La glaire cervicale produite au niveau du col de l’utérus est nécessaire à la migration des spermatozoïdes. En cas d’absence de glaire ou de glaire insuffisante par absence de col due à une intervention chirurgicale, ou une absence de glandes (due à une électrocoagulation malencontreuse) ou enfin une absence de glaire pour des raisons hormonales, lorsqu’un traitement hormonal simple n’a pas réus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_1800

COLPOSCOPIE, médecine

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 696 mots

Au moyen d'une loupe binoculaire qui grossit de vingt à cinquante fois, selon les appareils et les optiques choisies, et à l'aide d'un éclairage incorporé puissant, la colposcopie est l'étude visuelle de la morphologie du col utérin et de sa muqueuse. Cet examen permet de confirmer ou d'infirmer des résultats suite à un frottis cervico-vaginal, ou d'orienter le gynécologue afin d'effectuer une b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colposcopie-medecine/#i_1800

CYCLE MENSTRUEL

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 3 101 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Étage utérin »  : […] L'étage utérin revêt une grande importance, car c'est lui qui constitue la destination finale de l'œuf fécondé. La desquamation mensuelle de l'endomètre (muqueuse tapissant l'utérus) constitue également l'élément le plus « visible » du cycle menstruel ainsi qu'un point de repère pour la femme (menstruation). L'endomètre est totalement sous la dépendance des hormones sexuelles ; en l'absence d'horm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-menstruel/#i_1800

ENDOMÉTRIOSE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 2 843 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un tissu utérin devenu ectopique  »  : […] Si on ne s’est pas toujours intéressé à l’endométriose, c’est probablement parce que cette maladie est associée aux règles, sujet encore parfois tabou dans nos sociétés. Même si elle peut altérer considérablement la vie de certaines patientes, il s’agit aussi d’une maladie bénigne. Par ailleurs, la maladie reste difficile à reconnaître, car ses formes d’expression sont très hétérogènes et on ne di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/endometriose/#i_1800

FIBROMYOME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 196 mots

Improprement appelé fibrome, le fibromyome utérin est une tumeur bénigne du muscle utérin, constitué dans des proportions variables de fibres musculaires lisses et de tissu conjonctif fibreux. Sa fréquence est grande (environ une femme sur cinq en est atteinte) et sa symptomatologie des plus variables, en fonction de la taille des tumeurs, de leur situation exacte, de leur nombre, qui peut être gr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fibromyome/#i_1800

FIVETE (fécondation in vitro et transfert d'embryon)

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 3 526 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le transfert de l'embryon dans l'utérus »  : […] Le transfert de l'embryon dans l'utérus doit être effectué le plus doucement et le plus minutieusement possible. La patiente, qui a parfois reçu un léger traitement sédatif, peut être placée sur un plan inclinable, de telle façon que le fond de son utérus soit en déclivité. À l'aide d'une petite sonde souple d'un diamètre de moins de 1 millimètre, on dépose l'embryon au fond de l'utérus, avec un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fivete/#i_1800

FROTTIS GYNÉCOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 421 mots

Le principe de l'examen en laboratoire de frottis gynécologiques réside dans le fait que les lésions tumorales des voies génitales basses de la femme desquament et que leurs cellules anormales peuvent être recueillies lors d'un prélèvement et découvertes après étalement et fixation sur des lames, par examen microscopique. Le frottis est réalisé très facilement, en dehors des règles (en l'absence d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frottis-gynecologiques/#i_1800

GÉNITAL APPAREIL

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Maurice PANIGEL
  • , Universalis
  •  • 14 776 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Utérus »  : […] L' utérus ou matrice est l'organe de la gestation et de l'accouchement. Il a la forme d'une poire aplatie d'avant en arrière ; la pointe située en bas constitue le col, qui s'ouvre dans le vagin ; le corps, représentant les deux tiers de l'organe, a sa grosse extrémité située en haut et en avant. La cavité utérine a une longueur de sept centimètres : trois pour la cavité cervicale (du col à l'ist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-genital/#i_1800

HÉMATOME RÉTROPLACENTAIRE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 399 mots

Le terme le mieux adapté de l'hématome rétroplacentaire est probablement celui d'apoplexie utéroplacentaire, qui le distingue des hémorragies rétroplacentaires, rares, attribuées à des traumatismes ou encore à une endométrite. Il fait partie, avec l'éclampsie, des accidents aigus du syndrome vasculo-rénal de la grossesse, associant de façon plus ou moins complète l'hypertension artérielle, l'album […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematome-retroplacentaire/#i_1800

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Hormones génitales »  : […] Le tissu interstitiel des testicules sécrète un stéroïde à dix-neuf atomes de carbone. C'est la testostérone. Cette hormone compense entièrement les effets endocriniens de la castration, assurant le développement des organes génitaux externes et des caractères sexuels secondaires, ou leur maintien, selon que la castration a été pratiquée avant ou après la puberté. La testostérone possède en out […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_1800

HYSTÉROGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 545 mots

Étude radiologique de la cavité utérine (et aussi des trompes, ce qui réalise l'hystérosalpingographie ) au moyen d'une substance radio-opaque injectée par l'orifice du col utérin avec une canule reliée à une seringue dont le piston exerce une pression douce. Par extension, la substance de contraste qui passe des trompes dans le péritoine pourra tracer les contours de masses latéro-utérines, kyste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysterographie/#i_1800

HYSTÉROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 178 mots

Grâce à des améliorations techniques récentes, une exploration gynécologique qui était tombée en désuétude, l'hystéroscopie redevient exploitable de façon correcte. Il existe divers procédés, mais le principe général est l'étude de l'intérieur du col utérin, puis de la cavité utérine et du départ des trompes, au moyen d'une optique introduite, après dilatation, dans le canal cervical, sous anesthé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hysteroscopie/#i_1800

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 776 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Appareil génital »  : […] Chez le mâle, la gonade (ou testicule) peut demeurer intra-abdominale (cryptorchidie), comme chez les Proboscidiens et les Cétacés, ou plus généralement migrer dans un scrotum de manière permanente ou temporaire durant la période de reproduction (Rongeurs, Lémuriens, etc.). Le canal évacuateur des produits sexuels est constitué, comme chez tous les amniotes, à partir de l'uretère primaire (canal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_1800

NAISSANCE - Grossesse

  • Écrit par 
  • Yves MALINAS
  • , Universalis
  •  • 5 248 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le premier trimestre »  : […] Il est indispensable (fig. 1) pour le médecin, mais aussi pour sa patiente de suivre avec une attention méticuleuse, la chronologie de la grossesse. Le diagnostic de grossesse se pose sur deux symptômes : le retard des règles et l'augmentation du volume de l' utérus, que reconnaît l'examen gynécologique. Dans 30 p. 100 des cas, cependant, soit que l'époque de la dernière menstruation s'avère impr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-grossesse/#i_1800

NAISSANCE - Accouchement

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Yves MALINAS
  •  • 4 231 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Déroulement de l'accouchement »  : […] Au terme de la grossesse d'une femme, (en règle générale après neuf mois de gestation) le fœtus va être expulsé de la cavité de l'utérus dans laquelle il s'est développé : la mise au monde de l'enfant se produit grâce aux contractions utérines qui vont l'obliger à traverser un défilé ostéomusculaire, qualifié de filière pelvigénitale. Le mobile fœtal, qui peut s'orienter de différentes manières […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-accouchement/#i_1800

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 081 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Aspects cliniques »  : […] Les HPV sont responsables de proliférations bénignes ou malignes. La localisation, au niveau de la peau et des muqueuses nasales, oropharyngées ou ano-génitales, le type de tumeur et le risque d'évolution vers un cancer sont étroitement liés au type de HPV en cause. Au niveau de la peau, les verrues cutanées, verrues vulgaires ou verrues planes et verrues plantaires (HPV 1 ), sont les manifestatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papillomavirus/#i_1800

PELVIENNE ANATOMIE

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 5 055 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'appareil génital pelvien féminin »  : […] L'appareil génital pelvien féminin comprend l'axe médian de l'utérus et du vagin, et des éléments latéraux, les trompes utérines et les ovaires. L' utérus non gravide se situe tout entier dans la loge pelvienne. En forme de cylindre irrégulier, il présente une partie supérieure large, le corps, un étranglement moyen, l'isthme, et une portion inférieure, « en barillet », le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anatomie-pelvienne/#i_1800

PROLAPSUS

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 104 mots

Ce terme désigne l'issue anormale d'un organe ou d'un tissu par un orifice naturel, habituellement à la suite d'un relâchement de ses moyens de fixité. Les prolapsus de l'utérus ou du rectum sont assez courants. Divers traitements orthopédiques visent à replacer l'organe en situation normale afin d'éviter l'ulcération et l'infection de sa paroi au contact des vêtements du malade, et afin de permet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prolapsus/#i_1800

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

Dans le chapitre « Accouchement et avortement »  : […] Par leur découverte initiale dans le fluide séminal, les effets des prostaglandines PGE et PGF sur le système reproducteur ont été très étudiés. Il ne semble pas y avoir de relation évidente entre la teneur du fluide séminal en prostaglandines et la fertilité masculine. Si on a relevé une concentration plus faible en prostaglandines chez une population peu fertile, on a aussi montré qu'une concen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostaglandines/#i_1800

RÈGLES ou MENSTRUATION

  • Écrit par 
  • Paul-François LEROLLE
  •  • 607 mots

Élimination cyclique de la muqueuse utérine chez la femme (et chez certains Primates), de la puberté à la ménopause, en l'absence de fécondation, les règles (ou menstruation) durent normalement de trois à six jours, se produisent environ tous les vingt-huit jours et l'écoulement menstruel est de 20 à 100 millilitres, selon les personnes. Il s'agit d'un liquide hématique, incoagulable normalement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regles-menstruation/#i_1800

STÉRILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 2 521 mots

Dans le chapitre « Chez la femme »  : […] Pour chercher à savoir si la patiente ovule, plusieurs investigations sont nécessaires : – La courbe de température , prise chaque matin au réveil. Une courbe normale est caractérisée par un aspect biphasique, avec une différence de température entre la première et la deuxième phase de 0,4 à 0,5  0 C, un décalage dont la durée de montée ne dépasse pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sterilite/#i_1800


Affichage 

Appareil génital féminin

vidéo

Description et physiologie de l'appareil génital féminin humainL'appareil génital féminin est formé par des organes qui interviennent dans l'activité sexuelle et la reproductionLes organes génitaux externes de la femme constituent la vulveLes organes génitaux internes sont le vagin,... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Axe hypothalamique hypophyso-ovarien

dessin

À gauche, les structures anatomiques, à droite, la physiologie (dosages hormonaux au cours du cycle) et l'histologie (évolution du follicule ovarien et de l'endomètre utérin au cours du cycle) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cheval : organes génitaux

dessin

Organes génitaux du cheval 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cycle génital féminin

dessin

Le cycle génital féminin En haut, le cycle ovarien et son contrôle endocrinien Au centre, les modifications de l'endomètre utérin en cas de non-implantation du zygote En bas, la « courbe » de température au cours du cycle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Femme enceinte : croissance de l'utérus

dessin

Croissance de l'utérus et formation du segment inférieur 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Petit bassin féminin

dessin

Schéma du petit bassin féminin (en coupe frontale) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Utérus : développement

graphique

À gauche, courbe des limites normales de la hauteur utérine selon l'âge À droite, développement de l'utérus « en moyenne » Remarquer qu'à 4 mois et demi (21 semaines) le fond de l'utérus est au niveau de l'ombilic (O) conformément au vieil adage : « milieu du ventre, milieu de la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Appareil génital féminin
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Axe hypothalamique hypophyso-ovarien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cheval : organes génitaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cycle génital féminin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Femme enceinte : croissance de l'utérus
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Petit bassin féminin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Utérus : développement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique