URGENCES, médecine

AVC (accident vasculaire cérébral)

  • Écrit par 
  • Katayoun VAHEDI
  •  • 1 346 mots

Dans le chapitre « Occurrence des AVC »  : […] Les AVC sont des affections fréquentes et graves. Ils représentent, dans les pays développés, la première cause de handicap acquis chez l'adulte, la deuxième cause de démence après la maladie d'Alzheimer et la troisième cause de décès après l'infarctus du myocarde et les cancers. Chaque année en France, on compte environ 120 000 patients victimes d'un AVC. Parmi ces nouveaux cas, on estime que 30  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avc/#i_94233

CŒUR - Maladies cardio-vasculaires

  • Écrit par 
  • Jean-Yves ARTIGOU, 
  • Yves GROSGOGEAT, 
  • Paul PUECH
  •  • 16 124 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'infarctus du myocarde »  : […] Maladie grave qui touche en France chaque année 70 000 patients, l'infarctus est une nécrose ischémique du myocarde : elle correspond à une mort tissulaire par défaut prolongé d'apport sanguin. Le muscle cardiaque fait progressivement place à une cicatrice fibreuse ayant perdu toute possibilité de se contracter . C'est essentiellement le ventricule gauche qui est atteint. L'origine en est presque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coeur-maladies-cardio-vasculaires/#i_94233

COMPRESSION SYNDROME DE ou SYNDROME D'ÉCRASEMENT

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 910 mots

Syndrome d'écrasement ou de compression, syndrome des ensevelis sont autant de termes pour définir une entité clinique bien connue, qui est la résultante d'une nécrose musculaire ischémique par compression prolongée et étendue conduisant à la constitution d'un état de choc grave et à l'apparition secondaire d'une néphropathie avec insuffisance rénale aiguë. Le syndrome des ensevelis ainsi défini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/compression-syndrome-d-ecrasement/#i_94233

DÉFIBRILLATION

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 289 mots
  •  • 1 média

Technique médicale qui consiste à faire passer à travers le myocarde une décharge brève de courant continu afin de rétablir un rythme cardiaque normal. Dans les défibrillateurs modernes, il s'agit de la décharge d'un condensateur, d'une énergie moyenne de 300 à 400 joules pour un adulte. Elle est faite à l'aide de deux électrodes, appliquées soit sur la paroi thoracique, soit directement sur le cœ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/defibrillation/#i_94233

ÉLECTROCUTION

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 920 mots

En toute rigueur, il convient de définir l' électrocution comme étant l'accident suivi de mort et l' électrisation comme l'accident suivi de survie plus ou moins longue. Les accidents électriques se répartissent en trois catégories, selon les circonstances où ils se produisent : – accidents domestiques, dus à des courants de basse tension (BT inférieur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrocution/#i_94233

GELURES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 780 mots

Accidents loco-régionaux provoqués par l'action du froid (toujours pour des températures inférieures à 0  0 C), les gelures atteignent électivement les parties découvertes et/ou mal protégées du corps : les extrémités des membres (mains, pieds), les parties directement exposées (face, nez, pommettes, oreilles). Elles peuvent être isolées ou associées à une atteinte général […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gelures/#i_94233

NOYADE

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 819 mots

La noyade peut se définir comme le résultat d'un syndrome asphyxique provoqué par la pénétration d'un liquide (le plus souvent de l'eau) dans les voies respiratoires au cours d'une immersion. La terminologie actuelle fait la distinction entre le noyé, qui est une victime non réanimée au moment du sauvetage, et le presque noyé (ou pré-noyé) qui est une victime ayant survécu plus ou moins longtemps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noyade/#i_94233

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre «  Oxygénothérapie »  : […] En principe, dans des conditions normales, l'air inspiré par un sujet contient 20,9 p. 100 de dioxygène ; compte tenu du fait que la pression ambiante, ou pression barométrique au niveau de la mer, est égale à 1 bar (ce qui équivaut à 10 5  pascals ou 760 torrs ou 760 mm de mercure), la pression partielle de dioxygène dans l'air inspiré (P i O 2 ) est de 0,209 bar et sa co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxygene/#i_94233

SANTÉ - Le système de santé français

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT, 
  • Jean-François NYS
  • , Universalis
  •  • 7 347 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rejet du système des gardes »  : […] Pour faire aboutir leurs revendications, la première arme brandie par les médecins a été la grève des gardes de nuit de 20 heures à 8 heures. Annoncée pour une durée illimitée à compter du 15 novembre 2001, la grève a été largement suivie. Devant l'encombrement des Centres de réception et de régulation des appels du service d'aide médicale urgente (les centres 15) et pour réduire l'afflux des pati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-le-systeme-de-sante-francais/#i_94233

SOUFFLE, traumatologie

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 856 mots

Le traumatisme par effet de souffle ou blast injury des auteurs anglo-saxons, bien individualisé cliniquement depuis la Seconde Guerre mondiale, regroupe l'ensemble des lésions et des troubles constatés chez des patients soumis aux effets d'une explosion. Ces lésions sont provoquées par l'onde de pression qui suit l'explosion et qui se propage dans l'atmosphère (blast aérien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/souffle-traumatologie/#i_94233

THÉRAPEUTIQUE - Réanimation

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON, 
  • François NOUAILHAT
  •  • 3 607 mots

La réanimation est une discipline médicale qui a pour but de traiter comme de prévenir les désordres mettant la vie en danger ; son individualisation récente est le fruit des progrès réalisés en physiopathologie, en biologie, en technologie médicale, en pharmacologie, et surtout de leur application concertée au traitement, grâce à des soins dits intensifs, des états d' urgence d'origine médicale e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-reanimation/#i_94233

THERMOPROTECTION

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 1 005 mots

L'homme, comme tous les homéothermes, se caractérise par une température centrale qui reste constante grâce aux adaptations physiologiques qui assurent la production (thermogenèse) ou la libération (thermolyse) de chaleur et aux protections artificielles qu'il est à même d'utiliser (vêtements, etc.). Dans certaines conditions d'ambiance thermique, cette adaptation est incomplète ou inexistante ; l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermoprotection/#i_94233

TRAUMATISMES

  • Écrit par 
  • René NOTO
  •  • 6 820 mots

Dans le chapitre « Les soins à l'hôpital »  : […] Les soins hospitaliers seront envisagés ici en fonction d'une organisation des secours incluant au préalable la prise en charge sur le terrain avec, si nécessaire, une réanimation précoce autorisant une orientation hospitalière adéquate. Dans le cadre ainsi défini, le déroulement des soins à l'hôpital relève d'une stratégie globale, fondée sur la gravité réelle ou potentielle de l'accidenté. Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traumatismes/#i_94233