MÉDIÉVALES UNIVERSITÉS

MOYEN ÂGE - Les universités médiévales

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 2 180 mots
  •  • 1 média

Les universités qui apparaissent et se multiplient au cours des trois derniers siècles du Moyen Âge sont des institutions profondément originales à tous égards. Le mot universitas signifie, dans le latin médiéval, « communauté ». L'universitas studiorum est une forme originale de communauté, qui se régit elle-même et échappe aux contraintes du droit commun. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-les-universites-medievales/#i_10217

ALBERT LE GRAND (1193?-1280)

  • Écrit par 
  • Édouard-Henri WÉBER
  •  • 1 724 mots

Dominicain, maître de l'université de Paris (d'où son nom de « Maître Albert »), évêque, savant, philosophe et théologien célèbre du xiii e  siècle, Albert a, de son vivant, joui du titre de « Grand » et, par la suite, de celui de « Docteur universel ». La légende lui a beaucoup prêté. Encombrée d'apocryphes, son œuvre multiforme (elle a acclimaté dans l'Occident latin les savoirs et les philosoph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-le-grand/#i_10217

ARTS LIBÉRAUX

  • Écrit par 
  • Robert FOLZ
  •  • 274 mots

Terme qui désigne les disciplines intellectuelles fondamentales dont la connaissance depuis l'Antiquité hellénistique et romaine était réputée indispensable à l'acquisition de la haute culture. Les arts libéraux étaient groupés en deux cycles : le trivium, comprenant la grammaire, la rhétorique et la dialectique, et le quadrivium, groupant les quatre branches des mathématiques (arithmétique, géomé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arts-liberaux/#i_10217

BOLOGNE ÉCOLE JURIDIQUE DE

  • Écrit par 
  • Jean GAUDEMET
  •  • 810 mots

Le centre d'enseignement juridique le plus illustre du Moyen Âge. Les débuts de l'université de Bologne restent mal connus : Ravenne et Pavie avaient sans doute pendant le haut Moyen Âge tenu la première place en Italie pour un enseignement du droit, d'ailleurs assez modeste ; l'étude du droit est attestée à Bologne dans les dernières décennies du xi e siècle, après la découverte du Digeste , qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-juridique-de-bologne/#i_10217

BOLOGNE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 818 mots

Au début du xii e siècle se produisit en Italie une renaissance des études juridiques dont Bologne fut le foyer principal. Les luttes politiques (papes contre empereurs, communes contre empereurs) poussaient les partis en présence à appuyer leur propagande sur des arguments de droit ; on rechercha de bons manuscrits du Code de Justinien et on se mit à les commenter selon les méthodes de la dialec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-bologne/#i_10217

BUDAPEST UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 167 mots

Une première université, fondée à Buda en 1395 et placée sous l'autorité de l'évêque de Csanad, s'étant rapidement étiolée au temps du concile de Constance (1414-1418), c'est une fondation entièrement nouvelle que fit en 1467 le roi Mathias Corvin. Ce même roi dota l'université d'une très riche bibliothèque. Toute différente fut la fondation, en 1635, de l'Université de Nagyszombat, organisée hors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-budapest/#i_10217

CAMBRIDGE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 652 mots
  •  • 1 média

En 1209, des étudiants et des maîtres d'Oxford, fuyant la colère de la populace, s'installent sur les bords de la rivière Cam à quatre-vingt kilomètres au nord de Londres. Le roi Henri III octroie d'importants privilèges à la jeune université. Le premier collège, Peterhouse, est fondé par Hugo de Balsham en 1284. Cambridge est officiellement sacrée Studium generale par le pape Jean XXII en 1318. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-cambridge/#i_10217

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 419 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Inquisition et universités »  : […] C'est l'unité de croyance qui fait la cohésion et l'équilibre de la Chrétienté. Dans une telle société, l'hérésie représente alors le plus grand danger, qu'il faut écarter par tous les moyens, y compris la guerre (croisade des albigeois) ou toute forme de contrainte. L'empereur Frédéric II fait de l'hérésie un crime de lèse-majesté, passible du feu, tandis que le pape Grégoire IX organise les trib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique-des-origines-au-pontificat-de-jean-paul-ii/#i_10217

CISNEROS FRANCISCO JIMÉNEZ DE (1456-1517) cardinal espagnol

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 894 mots

Issu d'une famille de noblesse ancienne mais sans fortune, Cisneros étudie le droit et la théologie à Salamanque. Après un séjour prolongé à Rome, il exerce différentes fonctions ecclésiastiques. En 1484, il entre chez les franciscains de Tolède, puis mène une existence érémitique dans des couvents du plateau castillan, celui du Castañar et celui de la Salceda dont il devient supérieur. Le cardina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cisneros-francisco-jimenez-de-cardinal-espagnol/#i_10217

COIMBRA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 768 mots

Ville du centre-ouest du Portugal, Coimbra (Coïmbre en français) se dresse sur la rive nord du Mondego. Une inscription latine datant du iv e  siècle identifie Coimbra avec la ville d'Aeminium, tandis que Condeixa, située à 13 kilomètres au sud-ouest, correspond à l'antique Conimbriga ou Conimbrica. Bastion maure pendant plus d'un siècle, Aeminium fut reprise en 878 par le roi des Asturies Alphon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coimbra/#i_10217

CRACOVIE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul VOLLE
  •  • 586 mots
  •  • 1 média

Ancienne capitale du royaume de Pologne et l'une des principales villes de la république de Pologne. À une croisée de chemins, la vieille ville de Cracovie se dresse sur la butte rocheuse de Wawel qui surplombe la Vistule à un endroit où le fleuve sinue entre le piémont subcarpatique de Wieliczka et la terminaison du Jura cracovien. Aucune autre ville polonaise ne contient autant de monuments hist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cracovie/#i_10217

CRÉATION DE L'UNIVERSITÉ DE BOURGES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 380 mots

L' université de Bourges est créée en 1463 par une ordonnance du roi Louis XI, très probablement publiée le 31 décembre de cette même année. Il s'agit officiellement d'une réponse à la requête de son frère Charles, duc de Berry. L'autorisation de création de l'université de Bourges est donnée par une bulle du pape Paul II le 12 décembre 1464. La nouvelle université possède quatre facultés ou « ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-de-l-universite-de-bourges/#i_10217

GAGUIN ROBERT (1423-1501)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MARGOLIN
  •  • 943 mots

Humaniste et diplomate français, ministre général de l'ordre des Trinitaires. Né à Calonne-sur-la-Lys, près de Béthune, Robert Gaguin fait ses premières études au monastère de Préavins (où il mourra), près de Saint-Omer. Très jeune, il entre chez les Trinitaires, qui l'envoient dans leur maison parisienne des Mathurins pour y étudier la théologie. À l'université de Paris, il s'applique aussi à l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-gaguin/#i_10217

GENÈVE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 187 mots

C'est dans une ville où la vie intellectuelle était déjà fort active que fut fondée, en 1559, l'université souhaitée par Calvin. En 1365, à la demande du comte de Savoie, Amédée VI, l'empereur Charles IV avait décidé la création d'une université qui, en fait, ne vit pas le jour. Mais l'enseignement était dispensé dans des collèges dont certains, comme celui de Versonnex ou celui de Rive, jouèrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-geneve/#i_10217

GUILLAUME DE SAINT-AMOUR (1202-1272)

  • Écrit par 
  • Michel-Marie DUFEIL
  •  • 722 mots

Né à Saint-Amour (dans l'actuel département du Jura), Guillaume Dumont fut écolier à Mâcon au chapitre cathédral, puis étudiant à Paris où il conquit lentement ses grades ès Artes et Decretum . Finalement maître en sacra pagina , il entre comme régent à la faculté de théologie vers 1250-1252. Il demeure sous-diacre, mais il reçoit les revenus d'une cure et de deux riches canonicats, à Beauvais et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-de-saint-amour/#i_10217

HEIDELBERG

  • Écrit par 
  • Tim FREYTAG
  •  • 840 mots
  •  • 2 médias

Fondée au Moyen Âge, Heidelberg est une ville moyenne de près de 160 000 habitants (2018) située dans le Land de Bade-Wurtemberg, au sud-ouest de l’ Allemagne . Elle est située sur le Neckar, à l’endroit où la rivière quitte le versant occidental du massif de l’Odenwald pour s’écouler à l’ouest vers la vallée du Rhin. Heidelberg se distingue par son climat relativement doux toute l’année. Si des t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heidelberg/#i_10217

LE GOFF JACQUES (1924-2014)

  • Écrit par 
  • Étienne ANHEIM
  •  • 1 470 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une œuvre historiographique de grande ampleur »  : […] Étudiant à l’École normale supérieure au lendemain de la guerre, agrégé d’histoire en 1950, séjournant à Prague en 1948 puis pensionnaire à l’École française de Rome en 1952-1953, Jacques Le Goff consacre ses premiers travaux aux universités médiévales, qui le conduisent en 1957 à publier L es I ntellectuels au Moyen Âge , alors qu’il enseigne à l’université de Lille (1954-1959). Il propose dans c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-le-goff/#i_10217

LEIPZIG UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 232 mots

L'université de Leipzig est créée, en 1409, dans une ville choisie pour la prospérité qu'elle doit à ses foires et qui reçoit naturellement le plus grand nombre des maîtres et des étudiants allemands qui abandonnent l'université de Prague, où les réformes de Jan Hus portent au pouvoir la minorité tchèque. L'hospitalité offerte par les landgraves de Thuringe favorise l'établissement de la nouvelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-leipzig/#i_10217

LOUVAIN UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 333 mots

Jusqu'au xv e  siècle la Flandre, le Brabant et les Pays-Bas n'eurent pas d'université propre et leurs étudiants devaient aller en France ou en Allemagne. En 1425, le duc Jean IV de Brabant obtint du pape Martin V l'érection d'un studium generale à Louvain. La commune accueillit favorablement cette création ; elle lui abandonna une partie de la halle aux draps et assura le salaire de certains pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-louvain/#i_10217

MÉDIÉVALES ÉCOLES

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 1 107 mots

Dispensant l'enseignement en Occident, les écoles médiévales sont nées de l'obligation faite par Charlemagne, en 789, à tous les évêques et abbés d'ouvrir à l'ombre de leur église ou monastère une école où seraient enseignés la lecture, l'écriture, le comput liturgique et le chant, et où seraient poursuivies des études conduisant à une meilleure connaissance de la Bible et des Pères, ainsi qu'à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecoles-medievales/#i_10217

MIGRATIONS

  • Écrit par 
  • Paul-André ROSENTAL
  •  • 9 610 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les substrats sociaux et institutionnels des migrations »  : […] C'est tout le fonctionnement de l'Europe médiévale et moderne qui, plusieurs siècles avant la révolution industrielle, est fondé sur la mobilité. Dans les campagnes, les paysans se déplacent selon des rythmes dictés par leurs statuts : circulation des journaliers agricoles au gré de leurs possibilités d'embauche, contrats pluriannuels des fermiers et métayers, dont l'expiration implique le déména […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/migrations/#i_10217

MONTPELLIER UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 703 mots

Au xii e siècle, c'est à Montpellier et à Salerne que siégeaient les principales écoles de médecine d'Occident. La grande et prospère cité languedocienne entretenait des contacts avec la médecine hébraïque, représentée dans de nombreuses communautés juives du Midi, et une ouverture vers la médecine arabe, notamment par l'Espagne musulmane. En 1181, le comte Guilhem VIII accorda à quiconque le dés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-montpellier/#i_10217

MOYEN ÂGE - Le monde médiéval

  • Écrit par 
  • Léopold GÉNICOT
  •  • 12 274 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'univers gothique »  : […] Aux xii e et xiii e  siècles, une mutation s'opère. Les facteurs en sont complexes : pour les structures, la reconstitution de l'État et les progrès de l'économie d'échanges ; pour les conceptions, le retour aux sources chrétiennes et païennes, les traductions de traités arabes, les découvertes de la technique, la maturation de la mentalité occidentale. On va les poser rapidement avant d'en voir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-le-monde-medieval/#i_10217

MOYEN ÂGE - La pensée médiévale

  • Écrit par 
  • Alain de LIBERA
  •  • 22 370 mots

Une histoire de la pensée du Moyen Âge ne se réduit pas à une histoire de la philosophie médiévale. Il y a à cela divers motifs. Le premier et le plus évident est que la pensée du Moyen Âge est, pour une large part, le fait de théologiens réfléchissant sur leur foi « sous le toit de l'Église ». Le deuxième est que la philosophie n'est qu'un des modes de la pensée, une manière assurément singulièr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moyen-age-la-pensee-medievale/#i_10217

NAISSANCE DE L'UNIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Christian HERMANSEN
  •  • 268 mots
  •  • 1 média

La première université, celle qu'on appelle la « mère nourricière des études », Alma Mater studiorum , naît à Bologne au xi e  siècle. Certains maîtres de grammaire, de rhétorique et de dialectique (les arts libéraux du trivium hérité de l'Antiquité) entreprennent alors d'y commenter le droit justinien qu'ils viennent de redécouvrir dans des circonstances restées mystérieuses. La date de 1088 ret […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-l-universite/#i_10217

OXFORD UNIVERSITÉ D'

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 562 mots
  •  • 2 médias

Dans des circonstances mal connues, d'importantes écoles de logique et de théologie se créèrent à Oxford dans la seconde moitié du xii e  siècle. Le pape Innocent III les réunit en une véritable université en 1214, en leur octroyant leurs premiers statuts et privilèges à la suite d'un conflit entre étudiants et bourgeois de la ville. Ces statuts étaient assez proches de ceux de l'université de Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-d-oxford/#i_10217

PADOUE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 352 mots

Née en 1222 de la migration de professeurs et d'étudiants de Bologne, en conflit avec leur commune. Les statuts de l'université de Padoue furent donc imités de ceux de Bologne ; à sa tête se trouvaient des recteurs élus par les étudiants. Ses débuts furent difficiles ; elle ne s'imposa vraiment qu'à partir de 1260-1262, avec l'arrivée de nouveaux transfuges bolonais. Protégée à la fois par les pap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-padoue/#i_10217

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « L'œuvre de Philippe Auguste »  : […] La densité de construction hors de la première enceinte nécessite bientôt l'édification d'une seconde enceinte, pour mettre la ville à l'abri des armées du roi d'Angleterre. Philippe Auguste charge les bourgeois d'élever un épais rempart de pierre flanqué de tours rondes. Sur la rive droite, il enferme les nouveaux centres de peuplement, notamment le marché des Champeaux, et fait construire, près […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_10217

PARIS UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 1 127 mots
  •  • 1 média

Au xii e siècle, des écoles de logique et de théologie se développèrent à Paris, autour de Notre-Dame et sur la rive gauche. Vers 1180, maîtres et étudiants de ces écoles commencèrent à s'organiser en une corporation ( universitas magistrorum et scolarium ) pour obtenir leur autonomie vis-à-vis de l'évêque et du roi. Marquée par des grèves et par des exils volontaires, leur lutte aboutit au xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-paris/#i_10217

PIERRE LOMBARD (1100 env.-1160)

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER, 
  • Jean RIBAILLIER
  •  • 2 510 mots

Dans le chapitre « Les « Sentences » et l'enseignement scolastique »  : […] Propres au Moyen Âge, les Sentences sont un genre littéraire résultant d'une lente évolution : compilation d'extraits des écrits d'un ou de plusieurs Pères ; mise en ordre de ces extraits selon les arguments et les sujets traités ; établissement d'un plan systématique ; insertion de sentences d'auteurs modernes, qui supplantent même les autorités patristiques ; organisation des sentences en group […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lombard/#i_10217

PISE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 189 mots

Fondée en 1343 par le pape Clément VI, qui transforma en université des écoles de droit attestées depuis le xiii e siècle. Les débuts de l'université de Pise furent difficiles en raison des guerres continuelles et de la rivalité avec l'université voisine de Florence. L'université de Pise prit son essor après 1472, lorsque Laurent le Magnifique eut décidé de la fusionner avec celle de Florence pou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-pise/#i_10217

PRAGUE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 364 mots

Jusqu'au milieu du xiv e siècle, sans doute en raison de l'archaïsme de ses structures sociales, l'Europe centrale et orientale n'a pas eu d'université propre et ses étudiants devaient aller à Paris ou à Bologne. En 1347, Charles IV, roi des Romains et roi de Bohême, obtint du pape Clément VI la création d'une université complète à Prague, sa capitale, où existaient déjà des écoles d'arts et de t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-prague/#i_10217

QUODLIBÉTALES QUESTIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 398 mots

La disputatio de quolibet (débat en règle sur tout sujet) est la forme la plus solennelle que revêt la disputatio dans l'Université médiévale. Les maîtres régents en exercice annoncent, rarement chaque année, souvent tous les deux ou trois ans, qu'ils répondront à toute question à eux posée par l'assistance réunie à cet effet : étudiants dont la présence est obligatoire, clercs de tout ordre et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/questions-quodlibetales/#i_10217

ROMANO-GERMANIQUES DROITS

  • Écrit par 
  • René DAVID
  •  • 4 558 mots

Dans le chapitre « Histoire des droits romanistes »  : […] Les universités ont pris pour base de leur enseignement à travers les siècles, pour ce qui concerne le droit romain, des compilations effectuées au vi e siècle de notre ère sur l'ordre de l'empereur Justinien. Ces compilations, appelées depuis le xvi e  siècle Corpus juris civilis , comportent un manuel de droit (les Institutes ), un important recueil de citations extraites des œuvres de jurisco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droits-romano-germaniques/#i_10217

SAINT ANDREWS UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jacques VERGER
  •  • 186 mots

Au Moyen Âge, les étudiants écossais fréquentaient les universités anglaises et françaises ; mais les guerres, le Grand Schisme (l'Écosse fut un des derniers pays fidèles au pape d'Avignon Benoît XIII) les en détournèrent au début du xv e siècle. En 1411, l'évêque Wardlaw fonda l'université de St. Andrews, bientôt confirmée par le pape d'Avignon Benoît XIII (1413). Ses premiers statuts s'inspirai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-saint-andrews/#i_10217

SALAMANQUE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 380 mots

Créée en 1218 par le roi Alphonse IX de León, dans une ville où l'école capitulaire était déjà florissante au siècle précédent, l'université de Salamanque éclipsa très rapidement l'université rivale de Palencia et devint au xiii e  siècle la principale université de la péninsule Ibérique. Les collèges s'y multiplièrent surtout à partir de la fin du xiv e  siècle, et c'est à partir de 1440 que fure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-salamanque/#i_10217

SALERNE ÉCOLE DE MÉDECINE DE

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 452 mots

Entre la chute de l'Empire romain et la Renaissance, l'école de Salerne joua un rôle inestimable dans l'histoire de la médecine. Si l'on ignore la date précise de sa création, les noms de ses fondateurs (ils seraient au nombre de quatre : un Latin, un Grec, un Arabe et un Juif), l'endroit où elle se dressait exactement, on sait en revanche que l'école dispensa, du ix e au xiv e  siècle, un enseig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-de-medecine-de-salerne/#i_10217

SCOLASTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean JOLIVET
  •  • 2 983 mots

Dans le chapitre « Conditions historiques »  : […] Lectio , quaestio et disputatio impliquent un développement des « arts » du langage (notamment la grammaire et la dialectique, pour l'analyse des textes et l'examen réglé des difficultés), qui commença dès le début du xii e  siècle (avec Abélard en particulier). C'est au même siècle, on l'a vu, que Pierre Lombard a proposé une mise en ordre des problèmes théologiques qui a prévalu, et qu'Aristot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scolastique/#i_10217

SORBON ROBERT DE (1201-1274)

  • Écrit par 
  • Édouard-Henri WÉBER
  •  • 402 mots
  •  • 1 média

Maître à l'Université de Paris, fondateur du collège auquel il donna son nom et qui devint la Sorbonne . Né à Sorbon, petit village situé près de Rethel (Ardennes, diocèse de Reims), il fit, présume-t-on, ses premières études dans une école capitulaire ou monastique, à Rethel peut-être. Il étudia ensuite à Reims, puis à Paris, de 1216 à 1220, à la faculté des arts, où il suivit le trivium et le qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-de-sorbon/#i_10217

THOMAS D'AQUIN saint (1224 ou 1225-1274)

  • Écrit par 
  • Marie-Dominique CHENU
  •  • 4 372 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La pédagogie « scolastique » »  : […] En vérité, c'est en cette période que prend racine et essor la théologie dite « scolastique » : parce qu'elle est élaborée dans les écoles, mais plus radicalement parce qu'elle trouve sa forme littéraire et sa pédagogie dans cet usage organique de la raison. Ainsi se présentent les textes de saint Thomas, dont le style est devenu étranger au lecteur d'aujourd'hui. Ses œuvres, en effet, se répartis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-d-aquin/#i_10217

TÜBINGEN UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 327 mots

La prospérité de l'université de Tübingen, fondée théoriquement par Sixte IV en 1476 et réellement par le comte Eberhard de Wurtemberg l'année suivante, fut assurée avant même sa confirmation par l'empereur Frédéric III (1484). Dotée dès le début de quarante maîtres et vouée par ses fondateurs au savoir, ce fut l'une des premières universités allemandes — peut-être parce que le poids des tradition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-tubingen/#i_10217

UNIVERSITÉ

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY, 
  • Pascale GRUSON, 
  • René RÉMOND, 
  • Alain TOURAINE
  •  • 13 318 mots

Dans le chapitre « Les universités aux XIXe et XXe siècles »  : […] Le terme « université », en tant qu'il caractérise une organisation d' enseignement, est employé en Europe depuis le Moyen Âge, servant à désigner alors l' Universitas magistrorum et scholarium parisiensium (1215), la future Sorbonne, en France ; Oxford (1249) et Cambridge (1284) en Angleterre ; Heidelberg (1386), Cologne (1388), Tübingen (1477), etc., dans les divers États germaniques ; Bologne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite/#i_10217

UPSAL UNIVERSITÉ D'

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 212 mots

Première université scandinave, créée en Suède en 1477 par Sixte IV pour répondre à une demande formulée à plusieurs reprises par le clergé local, notamment lors du concile provincial de 1441. La royauté n'intervint pas dans la création ; le choix de la ville d'Upsal fut déterminé par le fait que l'archevêque en était seigneur. Jusqu'à la fin du Moyen Âge, le rayonnement d'Upsal fut limité, d'auta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-d-upsal/#i_10217

VALENCE UNIVERSITÉ DE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 251 mots

C'est à la demande des autorités laïques, désireuses de doter d'un centre de formation intellectuelle la partie méridionale du royaume d'Aragón, que fut créée l'université de Valence, favorisée de surcroît par l'attitude intéressée du clergé. Les clercs du diocèse de Valence acceptaient, en effet, fort mal les privilèges et le monopole qu'avait accordés le roi Jacques II à l'université de Lérida ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universite-de-valence/#i_10217


Affichage 

Occident médiéval

carte

Les villes et centres de culture en Europe occidentale au XIIIe siècle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sorbonne

photographie

Cours de théologie à la Sorbonne Le collège, fondé vers 1257 par le chanoine Robert de Sorbon pour les étudiants peu fortunés, devient bientôt le fleuron de l'université de Paris, dont il assure le règne sans partage sur la théologie jusqu'au XVe siècle Enluminure, fin du XVe siècle... 

Crédits : AKG

Afficher

St John's College à Cambridge (Angleterre)

photographie

Fondé en 1511 à la place de l'ancien hôpital, le St John's College est connu pour être, de par sa taille et sa réputation universitaire, le second collège de Cambridge (Angleterre) À droite se dresse le Bridge of Sighs, ou pont des Soupirs (1831), dont l'architecture couverte et les... 

Crédits : Insight Guides

Afficher

Universités médiévales : naissance des Universités médiévales

tableau

Date de fondation des universités du XIIe au XVe siècle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Occident médiéval
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Sorbonne
Crédits : AKG

photographie

St John's College à Cambridge (Angleterre)
Crédits : Insight Guides

photographie

Universités médiévales : naissance des Universités médiévales
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau