U.D.R. (Union des démocrates pour la République)

CHIRAC JACQUES (1932-2019)

  • Écrit par 
  • Christian SAUVAGE
  • , Universalis
  •  • 1 994 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une carrière exemplaire »  : […] Entré en 1959 à la Cour des comptes, il s'intéresse très vite à la politique et rejoint le cabinet de Georges Pompidou, alors Premier ministre, dès 1962. Son efficacité le fait remarquer par le Premier ministre qui l'appelle « mon bull-dozer ». Conseiller référendaire à la Cour des comptes en 1965, il affronte le corps électoral en 1967 avec les « jeunes loups » pompidoliens qui se lancent à l'as […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période post-gaullienne (1969-1981)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 6 873 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'élection du « compagnon de route » »  : […] Douze personnes vont présenter leur candidature à l'élection présidentielle des 5 et 19 mai, mais trois seulement recueilleront un fort soutien. Plusieurs leaders de la majorité ont envisagé de se présenter. Deux vont très vite renoncer : Pierre Messmer, Premier ministre en exercice, et Edgar Faure, président de l'Assemblée nationale depuis 1973, ministre de l'Éducation nationale à partir de 1968 […] Lire la suite

GAULLISME

  • Écrit par 
  • Serge BERSTEIN
  •  • 5 643 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Post-gaullisme ou néo-gaullisme ? »  : […] Après la mort de Georges Pompidou en 1974, le destin du gaullisme apparaît moins clair. Privé d'un leader naturel en la personne du chef de l'État, puisque durant plus de vingt années l'Élysée sera occupé par le libéral Valéry Giscard d'Estaing puis par le socialiste François Mitterrand, il se réduit à la formation gaulliste. Encore celle-ci se trouve-t-elle déchirée en 1974 entre les gaullistes […] Lire la suite

POMPIDOU GEORGES (1911-1974)

  • Écrit par 
  • Arnault SKORNICKI
  •  • 2 364 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les aléas d'un couple exécutif »  : […] L'harmonie entre les deux hommes, réelle dans un premier temps, repose sur une division du travail bien rodée : au président, la politique étrangère et le prestige mondial de la France ; au Premier ministre, « l'intendance », c'est-à-dire les affaires économiques et sociales. La politique intérieure conçue à Matignon est ainsi subordonnée aux objectifs d'indépendance et de puissance nationales fix […] Lire la suite

SANGUINETTI ALEXANDRE (1913-1980)

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 924 mots
  •  • 1 média

Né en 1913 au Caire, Alexandre Sanguinetti est bachelier en droit et licencié ès lettres quand survient la guerre où il s'illustre dans les commandos d'Afrique en perdant une jambe à l'île d'Elbe. Son rang est modeste : il n'est ni français libre, ni spécifiquement gaulliste et, pas plus à ce moment-là qu'à un autre n'apparaît dans les Mémoires du général de Gaulle. Rien ne semble, d'ailleurs, le […] Lire la suite


Affichage 

Claude Labbé et Alexandre Sanguinetti, 1974

photographie : Claude Labbé et Alexandre Sanguinetti, 1974

photographie

Claude Labbé et Alexandre Sanguinetti Ce dernier est secrétaire général du mouvement gaulliste UDR (Union des démocrates pour la République) lors de la campagne pour l'élection présidentielle de 1974 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Claude Labbé et Alexandre Sanguinetti, 1974

Claude Labbé et Alexandre Sanguinetti, 1974
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie