UNIFORMITARISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La méthode uniformitariste

La méthode uniformitariste est particulièrement bien définie par le titre complet de l'ouvrage de Lyell : Principles of Geology, Being an Attempt to Explain the Form Changes of the Earth's Surface by Reference to Causes now in Operation (« Principes de géologie, tentative d'explication des modifications de la surface de la Terre par référence aux causes agissant actuellement »). Cette définition manifeste une volonté de recherche de toutes les explications rationnelles qui permettent de contrer l'obscurantisme des grands systèmes cosmogonistes.

S. S. Gould (1965) a remarqué que cette démarche se ramène à suivre deux des voies habituelles de toute méthode scientifique, l'induction et l'application du principe de simplicité. Mais il n'est pas possible de s'en contenter. L'expérimentation doit intervenir pour dégager les lois auxquelles obéissent certains systèmes dans des conditions différentes de celles qui correspondent aux objets naturels. Il est dangereux de généraliser sans précaution les lois en passant à une échelle différente d'observation. Il est nécessaire aussi d'imaginer des associations de facteurs inconnus dans la nature actuelle pour tenter l'explication de témoignages du passé qui ne se réalisent pas sous nos yeux : tel est le cas, par exemple, pour la genèse des grandes séries salines, phosphatées ou ferrugineuses.

La méthode uniformitariste ne représente alors qu'une partie du cheminement obligatoire d'un esprit scientifique.

L'affirmation, l'établissement et l'utilisation de la doctrine uniformitariste marquèrent l'avènement d'une géologie et d'une biologie rationnelles, mais, si l'on veut bien admettre que la géologie et la paléobiologie soient des sciences, le terme « uniformitarisme » est totalement anachronique. Il ne peut désigner qu'une étape importante de la philosophie des sciences dans le débat entre les scientifiques sérieux et les irrationalistes.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : professeur à la faculté des sciences de l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, directeur du laboratoire de géologie de l'École normale supérieure de Paris

Classification

Autres références

«  UNIFORMITARISME  » est également traité dans :

ACTUALISME ET CATASTROPHISME

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 2 436 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'apparition de l'uniformitarisme »  : […] Entre 1830 et 1833, le géologue écossais Charles Lyell (1797-1875) publie son ouvrage en trois volumes Principles of geology qu'il révisera et augmentera toute sa vie jusqu'à la dernière édition, l'année de sa mort, en 1875. Cette œuvre, qui est un réquisitoire contre la pensée catastrophiste dominante et une synthèse des connaissances géologiques de l'époque, aura un succès mondial, ce qui expl […] Lire la suite

CAYEUX LUCIEN (1864-1944)

  • Écrit par 
  • Myriam COHEN
  •  • 372 mots

Géologue français ; tout d'abord orienté vers l'enseignement, Lucien Cayeux fait trois ans d'École normale, puis il part pour Lille, où il préparera une licence de sciences. Après cinq ans d'assistanat à la faculté des sciences de Lille, il rejoint l'École des mines de Paris comme successeur de Marcel Bertrand. En 1912, il est appelé au Collège de France pour occuper la chaire laissée vacante par […] Lire la suite

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 280 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Extinctions catastrophiques ou disparitions graduelles ? »  : […] Depuis la fin du xviii e  siècle déjà, deux conceptions s'affrontent au sujet du déroulement de l'histoire de la Terre et de ses êtres vivants. En 1830, reprenant des idées déjà énoncées au siècle précédent par Buffon, certains géologues affirment que les agents qui ont façonné la surface de la Terre ont toujours été de même nature que ceux qui agissent sur le monde actuel. « Le présent est la cl […] Lire la suite

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 906 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’homme antédiluvien »  : […] Le rejet du catastrophisme de Cuvier et de Buckland, qui avait jusque-là entravé la reconnaissance de l'homme antédiluvien, fut essentiellement l’œuvre du géologue britannique Charles Lyell. En affirmant dans ses Principes de géologie publiés en 1833, que tous les processus géologiques et climatiques du passé étaient de même nature et de même intensité que ceux du présent, dont les effets sont vi […] Lire la suite

PRINCIPLES OF GEOLOGY (C. Lyell)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 257 mots

Le géologue écossais Charles Lyell (1797-1875) est essentiellement connu pour son ouvrage en trois volumes Principles of Geology (1830-1833) qui fut, dès sa parution, un grand succès et qui constitue une belle synthèse des connaissances géologiques de son époque. Il y prône l'uniformitarisme, en lui prêtant néanmoins une omnipotence abusive. Selon cette théorie, les processus géologiques du passé […] Lire la suite

STRATIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Gilles Serge ODIN
  •  • 5 518 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Interprétation des faciès : principe d'uniformitarisme »  : […] L'intérêt des faciès est qu'ils sont liés à des conditions de dépôt. Pour les interpréter, on se base sur le principe d'uniformitarisme. Selon ce principe, les faciès anciens se sont formés dans les mêmes circonstances que les faciès actuels. Ainsi, pour reconstituer l'environnement des premiers, il suffit d'observer celui des faciès actuels qui leur ressemblent. Cette comparaison est cependant d […] Lire la suite

Pour citer l’article

André JAUZEIN, « UNIFORMITARISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/uniformitarisme/