UNICA ZÜRN (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une œuvre plurielle

Longtemps perçue dans l’ombre de son compagnon allemand, réfugié en France à partir de 1938, Unica Zürn doit cette mise en lumière au vaste courant d’intérêt pour les femmes dans le milieu surréaliste amorcé dans les années 1980. Désormais mieux connue, l’artiste intéresse pour les qualités plastiques de ses dessins et sa production d’anagrammes. En 1954, pour la galerie d’art Springer de Berlin, paraît Hexentexte (Textes de sorcières), composé de dix anagrammes et dix dessins à l’encre de Chine, avec une postface de Bellmer. Incompris en Allemagne, le recueil rencontre un grand succès parmi les surréalistes parisiens dont Unica fait alors la connaissance, en particulier Max Ernst, Man Ray, Hans Arp, puis André Breton, Francis Ponge et particulièrement Henri Michaux en 1957. Hans Bellmer et Unica Zürn participent à l’Exposition internationale du surréalisme sur l’érotisme chez Daniel Cordier en 1959.

Plusieurs séparations marquent le couple entre 1955 et 1960, année où Unica Zürn est internée à Wittenau à Berlin pour la première fois, puis à Sainte-Anne de 1961 à 1963, après son retour à Paris. D’autres internements suivront à La Rochelle, puis Maison Blanche (Neuilly-sur-Marne) et Chailles (Loir-et-Cher) – autant d’enfermements durant lesquels Unica dessine intensément. Ses dessins sont le plus souvent sans titre, à l’encre de Chine parfois aquarellés, au crayon de couleur ou à la gouache. Ils représentent un univers arachnéen de tracés d’une extrême finesse d’où émergent des myriades d’yeux, de visages, un imaginaire obsessionnel peuplé d’un bestiaire fantastique.

Si certains dessins parmi les plus tardifs sont frustes, ils contrastent puissamment avec ceux, très élaborés, qui marquent ses meilleurs moments créatifs. Le motif est parfois associé à des anagrammes – obtenues par permutations des lettres qui composent un mot – qui suivent [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Nelly FEUERHAHN, « UNICA ZÜRN (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/unica-zurn-exposition/