HASSELL ULRICH VON (1881-1944)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diplomate allemand de carrière et membre de la noblesse hanovrienne, von Hassell est ambassadeur à Rome lorsque Hitler accède au pouvoir. Hostile à la politique qui aura pour effets la création de l'axe Rome-Berlin, le pacte antikomintern et le pacte d'acier, il s'attire l'hostilité ouverte de Joachim von Ribbentrop. Quand ce dernier devient ministre des Affaires étrangères, en février 1938, Ulrich von Hassell est aussitôt rappelé et mis en disponibilité. Il devient alors un opposant au régime et un des premiers membres du groupe de résistance Beck-Goerdeler, lié à l'amiral Canaris. Après l'attentat manqué du 20 juillet 1944, accusé d'avoir été candidat au poste de ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement provisoire qui devait être formé après l'élimination du Führer, von Hassell passe en jugement devant le Tribunal du peuple et est pendu, après avoir été torturé. Le journal qu'il tint entre les années 1938 et 1944, et qui fut publié après sa mort sous le titre Vom andern Deutschland (D'une autre Allemagne), constitue l'une des sources les plus importantes de l'histoire de la résistance en Allemagne pendant cette période.

—  André BRISSAUD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

André BRISSAUD, « HASSELL ULRICH VON - (1881-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulrich-von-hassell/