U.R.S.S.L'économie soviétique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les tentatives de réforme et leurs résultats jusqu'en 1985

Les premiers essais furent dus à Khrouchtchev, entre 1958 et 1964, dans un style désordonné qui lui fut reproché. On doit tout de même le créditer d'avoir levé la masse de contraintes qui pesaient sur la paysannerie depuis la collectivisation forcée des années trente. Les réformes introduites en 1958 assouplirent la planification de l'agriculture, que l'on pouvait jusque-là assimiler à des ordres de réquisition. Les prix payés aux fermes collectives, les kolkhoz, furent relevés pour leur assurer un niveau minimal de rentabilité, la rémunération des kolkhoziens devint progressivement régulière et garantie, avec un niveau plus proche de celui des salaires ouvriers. Les paysans furent encouragés à développer l'exploitation de leur lopin de terre personnel, que le statut des kolkhoz leur avait attribué en jouissance en 1935, et qui constituait une source importante non seulement d'autoconsommation mais aussi d'approvisionnement des villes en produits.

Brejnev lança, en 1965, la première vague de réformes dans l'entreprise industrielle. Toujours soumises à l'exécution d'un plan, les entreprises étaient appelées à participer davantage à l'élaboration de ce dernier, et incitées à l'exécuter au mieux par un intéressement à leur profit. En même temps, la formation des prix fut rationalisée et dans une plus large mesure liée aux coûts. Les multiples variantes ultérieures de la réforme ne parvinrent jamais à dynamiser la gestion des entreprises. Celles-ci n'étaient pas assez autonomes pour devenir sensibles au profit. Les mauvais résultats n'étaient pas sanctionnés par la disparition des entreprises. Quant aux travailleurs, un système de rémunération très égalitaire, sans différenciation significative selon les fonctions ou selon les résultats, et une garantie de fait de l'emploi les rendaient peu sensibles aux incitations tendant à l'accroissement de productivité.

L'ère Brejnev (y compris la courte phase d'exercice du pouvoir par ses successeurs immédiats Andropov et Tchernenko, 1982-1985) se termina dans ce qui fut, par la suite, qualifié de « période de stagnation » par Gorbatchev, se référant non seulement au déclin des taux de croissance mais à l'enlisement des réformes.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : professeur émérite de sciences économiques, université de Pau

Classification

Autres références

«  URSS (Union des républiques socialistes soviétiques)  » est également traité dans :

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 689 mots
  •  • 55 médias

Depuis le début des années 1990, la disparition de l'URSS, l'accès aux sources historiques, la libération de la mémoire ont ouvert une nouvelle étape qui permet de mieux comprendre le passé récent, mais encore largement méconnu d'un des pays qui ont le plus marqué l'histoire du xxe siècle. Rarement illusions, erreurs de jugement ont été aussi largemen […] Lire la suite

U.R.S.S. - Histoire institutionnelle

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE
  •  • 6 585 mots
  •  • 4 médias

Le système politique mis en place en 1917 s'est effondré en 1991. Mikhaïl Gorbatchev, devenu secrétaire général du comité central du Parti communiste de l'Union Soviétique en mars 1985 et président de l'U.R.S.S. en mars 1990, a démissionné de ses deux fonctions : en août 1991 de son poste de secrétaire général du P.C.U.S., parce que le parti avait […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2-29 mai 2014 Ukraine. Référendums d'autodétermination et élection présidentielle

Le 9, Vladimir Poutine se rend à Sébastopol, en Crimée, pour assister à la célébration de la victoire de l'U.R.S.S. sur l'Allemagne nazie en 1945. Le 9 également, à Marioupol, sur la mer d'Azov, des combats meurtriers opposent les forces de l'ordre à des insurgés prorusses qui tentaient de s'emparer de bâtiments publics. Le 11, les référendums d'autodétermination dans les régions de Donetsk et de Louhansk recueillent environ 90 p. […] Lire la suite

1er janvier 2014 Lettonie – Union européenne. Élargissement de la zone euro

Membre de l'Union européenne depuis 2004, la Lettonie est le dix-huitième État à faire son entrée dans la zone euro et le deuxième État issu de l'ex-U.R.S.S. à adopter la monnaie unique, après l'Estonie en 2011.  […] Lire la suite

4-24 décembre 2011 Russie. Victoire contestée de Russie unie aux élections législatives

Il s'agit des plus importants rassemblements populaires dans le pays depuis la fin de l'U.R.S.S. Le 15, lors d'une émission télévisée, Vladimir Poutine exclut d'organiser de nouvelles élections, se félicite de la possibilité donnée aux opposants de s'exprimer et dénonce une tentative de « déstabilisation » venue de l'étranger. Les 17 et 18, des milliers de personnes dans tout le pays – bien moins nombreuses que le 10 – répondent à l'appel à manifester du parti libéral Iabloko et du Parti communiste. […] Lire la suite

1er janvier 2011 Estonie – Union européenne. Élargissement de la zone euro

Membre de l'Union européenne depuis 2004, l'Estonie, pays pauvre malgré une économie dynamique, est le dix-septième État à faire son entrée dans la zone euro et le premier État issu de l'ex-U.R.S.S. à adopter la monnaie unique. Le Parlement européen avait salué en 2010 les « efforts soutenus du gouvernement et du peuple estoniens » pour satisfaire aux critères d'adhésion à la zone euro. […] Lire la suite

20 octobre 2010 Russie. Adoption d'un important programme de privatisation

Le 20, le gouvernement de Vladimir Poutine adopte le plus vaste programme de privatisation depuis la disparition de l'U.R.S.S., alors que plus de 50 p. 100 du P.I.B. proviennent encore du secteur public. Le texte prévoit la privatisation partielle de quelque neuf cents entreprises parmi lesquelles Rosneft, premier groupe pétrolier du pays, Sberbank, première banque en termes d'actifs, V. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie LAVIGNE, « U.R.S.S. - L'économie soviétique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 janvier 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s-l-economie-sovietique/