TURCS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Des origines obscures

Le nom de Turc (türk) s'est appliqué à l'origine à un certain nombre de peuples nomades de Haute-Asie dont l'histoire n'est véritablement attestée qu'à partir du vie siècle après J.-C., lorsque fut fondé un grand empire turc qui s'étendait sur la quasi-totalité de la Sibérie. Plus anciennement, des groupes nomades étaient connus en haute Asie et en Mongolie, mais il est encore difficile de savoir s'il s'agissait de peuples turcs, mongols ou toungouses ; il semble en fait que c'étaient plutôt des confédérations de peuples, rassemblés occasionnellement.

Les sources chinoises du Ier millénaire mentionnent un groupe, dénommé Xiongnu, de peuplades nomadisant surtout dans la région de l'Ordos : ces peuplades n'étaient probablement pas turques dans leur totalité, mais les éléments turcs devaient y être prépondérants, d'où le fait que les Chinois aient ensuite considéré les Turcs comme les descendants des Xiongnu. Ceux-ci ont constitué, au iiie siècle avant J.-C., un État puissant, établi d'abord en Mongolie, puis en Chine septentrionale (iie s. av. J.-C.). Vaincus en 44 après J.-C., ils se sont alors scindés en deux groupes : les Xiongnu orientaux qui, au ive siècle après J.-C., réapparaissent en Chine où ils ont fondé la dynastie des Bei Han, ou Han du Nord, et les Xiongnu occidentaux qui, chassés vers l'ouest par des tribus mongoles, ont traversé toute la Sibérie, sont passés en Russie, puis en Europe centrale, et sont parvenus jusqu'en Europe occidentale où on les a connus sous le nom de Huns. Défaits aux champs Catalauniques en 451, ils ont alors reflué vers l'est et se sont établis en Russie.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I

Classification


Autres références

«  TURCS  » est également traité dans :

ADJAR

  • Écrit par 
  • Charles URJEWICZ
  •  • 729 mots

L'une des nombreuses ethnies constituant la nation géorgienne. Les Adjar ou « Adjareli » habitent dans la république autonome d'Adjarie située dans le sud-est de la Géorgie et faisant partie de cette dernière. Recensés jusqu'en 1926 (ils étaient alors 71 390), ils sont désormais considérés comme Géorgiens. La république autonome d'Adjarie comptait 376 000 habitants au recensement de 2002, les Géor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adjar/#i_21701

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La domination turque »  : […] Avec la disparition des Samanides, le pouvoir passa de nouveau aux mains des Turcs, venus des steppes du Nord en quête de pâturages. Leur modèle s'imposa encore une fois, mais heureusement la destruction, au moins en Afghanistan, resta limitée. Car les nouveaux conquérants, qui avant d'arriver au pouvoir avaient passé quelque temps au service des Samanides, avaient non seulement adhéré à l'islam, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_21701

ALP ARSLAN (1030 env.-1072) sultan seldjoukide (1063-1072)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 327 mots

Après avoir montré ses qualités militaires dans des campagnes victorieuses en Afghanistan et en Iran, Alp Arslan succède vers 1060 à son père Tchaghri Beg au Khorassan, puis en 1063 à son oncle Toghroul Beg en Iran et en Irak. Ayant réussi à éliminer ses oncles et cousins, reconnu comme sultan par le calife abbasside al-Qā'im, il est avant tout l'artisan de la progression turque vers l'ouest, s'at […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alp-arslan/#i_21701

ARABE (MONDE) - Le peuple arabe

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 4 081 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Progrès et reculs de l'arabisation à l'époque de la prédominance turque (XIe-XVIe siècle) »  : […] Au xi e  siècle, les Turcs, originaires d'Asie centrale, infiltrés dans le monde musulman comme esclaves et comme soldats depuis deux siècles au moins, s'y emparent dans une large mesure du pouvoir politique. Mais seuls le Turkestan et l'Anatolie (celle-ci conquise par eux sur Byzance après 1071) sont turquisés. Dans l'ensemble, les populations n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabe-monde-le-peuple-arabe/#i_21701

ARABISME

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  • , Universalis
  •  • 5 510 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La conscience ethnique diffuse »  : […] Les tribus arabes d'avant l'Islam formaient objectivement une unité, une ethnie, elles parlaient la langue arabe et avaient en commun un certain nombre de traits culturels plus ou moins spécifiques. À ce titre, les étrangers distinguaient nettement un peuple arabe. Il est vrai qu'ils confondaient avec lui les populations de langue sud-arabique parce qu'elles habitaient également l'Arabie. Mais cel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabisme/#i_21701

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'Arménie médiévale et moderne »  : […] À la fin du vi e siècle, la Perse cède la majeure partie de l'Arménie à l'Empire byzantin qui en occupait déjà les provinces occidentales. Mais l'accord gréco-arménien est si fragile que les Arméniens préfèrent s'entendre avec une nouvelle puissance régionale. En 661, ils reconnaissent l'autorité politique des califes arabes, et l'Arménie se tran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_21701

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le monde turco-iranien »  : […] Entre Istanbul et la porte de Dzoungarie qui donne accès à la Chine, l'Asie centrale est un ensemble de hautes terres structurées par les très hautes montagnes du Caucase, de l'Alborz, de l'Hindou Kouch, du Pamir et des Tian Chan. Vers le nord, de grands fleuves comme l'Amou-Daria se perdent dans des déserts ou d'immenses lacs intérieurs de basse altitude (lac Balkach, mer d'Aral, mer Caspienne, 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asie-geographie-humaine-et-regionale-dynamiques-regionales/#i_21701

ATABEG ou ATABEK

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 234 mots

Titre turc, composé des mots ata , « père », et beg , « seigneur », qui apparaît pour la première fois chez les Saldjūqides, porté par le vizir Niẓām al-Mulk : il correspond à une sorte de délégation à un haut personnage de l'autorité paternelle auprès d'un jeune prince ou même d'un jeune souverain saldjūqide. Par la suite, ce titre est conféré à des mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atabeg-atabek/#i_21701

AZERBAÏDJAN

  • Écrit par 
  • Raphaëlle MATHEY, 
  • Ronald Grigor SUNY
  • , Universalis
  •  • 6 516 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] Dans l'Antiquité et au début de la période médiévale, l'est de la Transcaucasie était peuplé d'iranophones, de tribus nomades turques, de Kurdes et des Albanais du Caucase qui se convertirent au christianisme au iv e  siècle et furent soumis à l'influence culturelle arménienne. À la suite des incursions arabes du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azerbaidjan/#i_21701

BEY

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 225 mots

Titre turc, signifiant seigneur, qui apparaît déjà, joint à divers noms, dans les inscriptions de l'Orkhon ( viii e siècle) ; « bey » a un sens honorifique qu'il a d'ailleurs retrouvé à la fin de l'Empire ottoman comme équivalent de « monsieur ». Entre-temps, après l'entrée des Turcs dans le monde musulman, le mot beg est a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bey/#i_21701

CAUCASE

  • Écrit par 
  • André BLANC, 
  • Georges CHARACHIDZÉ, 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Silvia SERRANO
  • , Universalis
  •  • 17 098 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les peuples non indigènes »  : […] Les autres acteurs de l'histoire et de l'espace caucasiens y sont intervenus dès le début de l'ère chrétienne pour les uns, beaucoup plus tard pour d'autres, et au xviii e  siècle pour les derniers, les Russes. Les Scythes et les Sarmates – des Iraniens qui n'ont jamais atteint l'Iran –, puis surtout leurs successeurs, les Alains, ont été repous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caucase/#i_21701

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « La Chine du Nord du IVe au VIe siècle »  : […] Les infiltrations de tribus originaires de la steppe et, dans le Nord-Ouest, des montagnards Qiang apparentés aux Tibétains se sont en effet poursuivies pendant les ii e et iii e  siècles. Employées comme troupes auxiliaires dans les armées chinoises et autorisées par mesure de faveur à s'install […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21701

DJAGHATAÏDES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul ROUX
  •  • 703 mots

Dynastie issue du deuxième fils de Gengis khan. L'apanage ( ulus ) de Djaghataï en Asie centrale est d'abord constitué par les steppes de l'Ili, de l'Issiq-Köl, du Tchou et du Talas, puis élargi à la fin du xiii e  siècle pour englober alors la région méridionale du lac Balkach, et les provinces de haute culture sédentaires d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djaghataides/#i_21701

GAGAOUZES

  • Écrit par 
  • Emmanuel ZAKHOS-PAPAZAKHARIOU
  •  • 562 mots

Chrétiens turcophones, les Gagaouzes vivaient en Bulgarie dans la région de Varna jusqu'à la fin du xviii e siècle. Ils partirent ensuite en masse vers le nord pour s'installer au-delà des bouches du Danube. Ils se fixèrent dans les régions de Bender et d'Ismaïl et continuèrent à affluer vers ces lieux par vagues successives pendant toute la prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gagaouzes/#i_21701

GHAZNÉVIDES LES (977-1186)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 821 mots

Répandue depuis le milieu du ix e  siècle surtout à Bagdad, siège du califat, la coutume d'utiliser des régiments d'esclaves turcs ( gholām ) fut adoptée par les Samanides qui espéraient ainsi contrebalancer la puissance militaire de leurs seigneurs ruraux ( dehqān ) iraniens. Ce calcul se révéla faux ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ghaznevides/#i_21701

GRÈCE - De la Grèce byzantine à la Grèce contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean CATSIAPIS, 
  • Dimitri KITSIKIS, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 21 419 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les rapports avec les Turcs »  : […] Les Grecs connaissaient bien leur voisins turcs, depuis qu'au xi e  siècle ces derniers avaient conquis l'Asie Mineure. En 1081, l'année où Robert Guiscard, depuis l'Italie, attaqua l'Illyrie, l'empereur byzantin signa un accord avec le premier souverain des Turcs selçukides de Rum, Süleyman, qui venait de s'emparer de Nicée ; il lui reconnut l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-de-la-grece-byzantine-a-la-grece-contemporaine/#i_21701

HAFSIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 348 mots

Au début du xiii e siècle, le Maghreb était encore soumis à la domination unique des souverains almohades du Maroc qui déléguaient une partie de leurs pouvoirs à des gouverneurs. Celui de l'Ifrīqiyya (c'est-à-dire la Tunisie actuelle, l'Algérie orientale et la Tripolitaine) fut, de 1207 à 1221, Abou Mohammed b. Abī Hafs, fils du cheikh Abou Hafs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hafsides/#i_21701

INVASIONS GRANDES

  • Écrit par 
  • Lucien MUSSET
  •  • 16 125 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les Bulgares »  : […] Les Avars furent suivis à quelque distance par un autre peuple cavalier, les Bulgares, peuple turc qui se forma sur le Don, vers le début du vi e siècle, par l'union de deux tribus, les Outigours et les Koutrigours. Ils recueillirent peut-être aussi quelques éléments échappés au désastre de l'empire hunnique. Durant le vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-invasions/#i_21701

IRAN - Société et cultures

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 8 912 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Une mosaïque de cultures cimentées par une commune appartenance nationale »  : […] La diversité culturelle de l'Iran tient tout à la fois à la juxtaposition de milieux géographiques très contrastés (terres humides et palustres du littoral caspien, plateau aride ponctué d'oasis, grandes cuvettes désertiques du Dasht-e Kavir et du Dasht-e Lut, chaîne montagneuse du Zagros...) et à une histoire faite d'invasions successives qui ont inégalement marqué les différentes régions du pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-societe-et-cultures/#i_21701

ISLAM (Histoire) - De Mahomet à la fin de l'Empire ottoman

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 10 444 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'Empire ottoman »  : […] Les Ottomans (ou Osmanlis, du nom de leur éponyme, Osman) étaient à l'origine une petite tribu turque établie, vers la fin de l'État seldjoukide de Roum, en Anatolie occidentale. Progressivement, en profitant de la disparition des Seldjoukides, de l'éloignement des Mongols, des rivalités entre tribus turques et turcomanes d' Asie Mineure, du recours par les Byzantins à des mercenaires, les Ottoman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-histoire-de-mahomet-a-la-fin-de-l-empire-ottoman/#i_21701

KARAMANIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 164 mots

D'origine turcomane, la dynastie des Karamanides gouverna l'Anatolie centrale, de Konya à Nigdè et au Taurus cilicien, du début du xiv e siècle à la fin du xv e siècle et constitua le plus important rival de la dynastie ottomane. Venue probablement d'Asie centrale à la suite des Seldjoukides ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karamanides/#i_21701

KHAZARS

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 517 mots
  •  • 1 média

Peuple apparenté aux Turcs, qui établit un empire entre la mer Noire et la mer Caspienne du vii e au x e siècle, les Khazars nous sont connus par des sources arabes, hébraïques et chinoises principalement . Ils s'opposèrent à plusieurs reprises à l'Empire byzantin et aux Arabes. Ils eurent, selo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khazars/#i_21701

KOSOVO BATAILLE DE (15 juin 1389)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 227 mots

Livrée à Kosovo Polje (le « champ des Merles »), entre les armées du prince serbe Lazar Hrebeljanović et celles du sultan ottoman Murad I er , la bataille de Kosovo est une victoire turque qui marque l'effondrement des ambitions de la Serbie, alors la principauté la plus puissante des Balkans, et l'encerclement complet par les armées ottomanes de l'Empire byzantin, dont l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-kosovo/#i_21701

MALTE

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT, 
  • Jean GUILAINE, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 8 652 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La citadelle des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem »  : […] Au moment précisément où Malte était menacée, les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem cherchaient une nouvelle base. L'ordre de Saint-Jean avait été fondé vers 1050 pour soigner et protéger les pèlerins qui se rendaient en Palestine. Après la perte de la Terre sainte, ils s'installèrent à Chypre (1291), puis à Rhodes (1308). C'est dans cette dernière île que se fixèrent leurs institutions. Ils s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/malte/#i_21701

MOGHOLS

  • Écrit par 
  • Andrée BUSSON, 
  • André GUIMBRETIÈRE, 
  • Mark ZEBROWSKI
  •  • 7 121 mots
  •  • 17 médias

En dépit du terme « moghol », dérivé de « mongol », qu'on lui applique, la dynastie qui règne en Inde de 1526 à 1858 , avec des fortunes diverses, n'est pas considérée par les historiens comme étant d'origine mongole. Bien que prétendant descendre lointainement, et par sa mère, de Chingiz khān (Gengis khān), Bāber, le fondateur en Inde de la dynastie moghole, était un Turc Chaghātai, qui, par son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moghols/#i_21701

MOHACS BATAILLE DE (29 août 1526)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 280 mots

Victoire décisive des Turcs sur les Hongrois, qui marque la fin effective de la monarchie hongroise et ouvre la porte à la domination des Habsbourg et des Turcs en Hongrie . Soliman le Magnifique, jeune sultan de l'Empire ottoman, tirant parti du déclin politique, économique et militaire de la Hongrie sous les règnes de Ladislas Jagellon (Ulazslo II, 1490-1516) et de son fils Louis II (1516-1526), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-mohacs/#i_21701

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 559 mots
  •  • 22 médias

La Mongolie est le creuset d'où sont sorties les races turque et mongole, parentes ou proches par leur langue comme par certains traits ethniques et culturels. En cette terre dure à l'homme, l'élevage nomade s'est trouvé être la forme d'économie la mieux adaptée aux conditions naturelles. Non que l'agriculture et la vie sédentaire y aient été ignorées ou y soient impossibles, comme le prouvent le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_21701

NICOPOLIS BATAILLE DE (25 sept. 1396)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 422 mots

Victoire de l'armée turque sur l'armée européenne des croisés . Elle marqua la fin des efforts internationaux de grande ampleur pour arrêter l'expansion turque dans les Balkans et en Europe centrale. Quand, en 1395, le sultan ottoman Bayazid I er , qui régna de 1389 à 1402, mit le siège devant Constantinople, l'empereur byzantin Manuel II Paléologue fit appel aux dirigeant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-nicopolis/#i_21701

OGHOUZ

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 289 mots

Ensemble de tribus turques que l'on considère comme étant le rameau d'origine des Turcs établis actuellement en Asie occidentale, de la Turquie à l'Iran occidental. La première mention des Oghouz apparaît dans une inscription du Ienisseï, au vii e siècle, suivant laquelle six tribus oghouz vivaient sur les rives du fleuve Barlik ; on les trouve e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oghouz/#i_21701

OTTOMAN EMPIRE

  • Écrit par 
  • François GEORGEON, 
  • Robert MANTRAN
  •  • 9 911 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les origines et les débuts de l'Empire ottoman »  : […] Le sultanat turc seldjoukide d' Asie Mineure (ou Anatolie) avait réussi à établir, dans le courant du xii e  siècle, sa domination sur la majeure partie de la péninsule anatolienne, ne laissant aux Byzantins que son extrémité occidentale. Après une période très brillante durant le premier tiers du xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-ottoman/#i_21701

OUÏGHOUR ou OUÏGOUR

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 186 mots
  •  • 1 média

Peuple d'origine turque, faisant partie des grandes tribus oghouz, qui a succédé aux Tujue orientaux dans la région de l'Orkhon vers le milieu du viii e siècle  ; il a constitué pendant un siècle un empire s'étendant jusqu'à la Chine. Battus par les Kirghiz, les Ouïghours (Ouïgour, Uigur) ont alors émigré vers l'ouest et se sont établis dans le T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouighour-ouigour/#i_21701

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Le terme Moyen-Orient, qui traduit l'expression anglo-saxonne Middle East, n'apparaît qu'au début du xx e  siècle pour désigner cette zone médiane entre Proche et Extrême-Orient, centrée sur le golfe Persique. Si les Américains l'étendent parfois du Maroc au Pakistan, les Européens la définissent plus volontiers comme un arc de cercle étiré de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_21701

QARAKHANIDES ou KARAKHĀNIDES LES (Xe-XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 475 mots

Dynastie turque, connue aussi sous le nom de Ilek Khans, les Qarakhanides ont régné du x e siècle au début du xiii e sur le Turkestan oriental et occidental. Constituant probablement un rameau des Qarlouq, ils apparaissent dans l'histoire au ix e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qarakhanides-karakhanides/#i_21701

RÉPUBLIQUE TURQUE DE CHYPRE DU NORD (R.T.C.N.)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 921 mots
  •  • 1 média

La République turque de Chypre du Nord (R.T.C.N.), appelée parfois République turque du nord de Chypre, est le résultat de l’invasion du nord de l’île de Chypre par l’armée turque durant l’été de 1974. Cette entité n’est reconnue internationalement que par la Turquie. Dès l’Antiquité, l’île de Chypre, ou l’île d’Aphrodite, est peuplée de Grecs. Les Ottomans prennent l’île aux Vénitiens en 1571 e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-turque-de-chypre-du-nord/#i_21701

SĀMĀNIDES LES (874-999)

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD
  •  • 515 mots

Dynastie qui domina l'Iran oriental (Transoxiane et Khurāsān) durant tout le x e siècle, et qui constitue, après les Bouyides, la plus puissante des dynasties iraniennes au cours de ce que l'on a appelé « l'intermède iranien » précédant la conquête seldjoukide du xi e siècle. Son fondateur, Sāmā […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-samanides/#i_21701

SELDJOUKIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 837 mots
  •  • 2 médias

Le nom de Seldjoukides (ou Saldjuqides) désigne les membres d'une tribu d'origine turque appartenant à la branche des Oghouz qui, prenant le relais des Ghaznévides, a émigré du Turkestan vers le Proche-Orient et a établi son pouvoir sur l'Iran, l'Irak et l' Asie Mineure du milieu du xi e  siècle à la fin du xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seldjoukides-saldjuqides-seldjouqides/#i_21701

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Primauté de l'Altaï »  : […] Malgré la nouvelle vague des Jouanjouan ( v e - vi e  s.) chassant les Xianbei, l'économie progresse. La sidérurgie et l'irrigation favorisent l'exploitation d'autres terres, et c'est la primauté de l'Altaï qui revient avec l'avènement des Tujiue ou Turks, ancêtres lointains des Seldjoukides et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_21701

SLAVES

  • Écrit par 
  • Denise EECKAUTE, 
  • Paul GARDE, 
  • Michel KAZANSKI
  •  • 22 527 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les causes »  : […] Avec le temps, les Slaves se répartirent sur un immense territoire et, par là même, ils se trouvaient subir des influences diverses et avoir des contacts avec des peuples différents selon les lieux ; les Slaves du Nord et de l'Ouest avec les Germains, Saxons et Bavarois, ceux du Sud avec des Germains, des Thraces, des Illyriens et des Grecs, ceux de l'Est avec les Finnois, les Baltes, les Iranien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slaves/#i_21701

SULAYMAN IBN QOUTLOUMOUCH (mort en 1086)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 292 mots

La défaite et la capture de l'empereur byzantin Romain Diogène à Mantzikert en 1071 devant le sultan seldjoukide d'Irak, Alp Arslan, a eu deux conséquences : la pénétration désormais possible des Turcs en Asie Mineure et la lutte pour la conquête du trône byzantin par plusieurs candidats au service desquels se mirent diverses tribus turques comme celles des Seldjoukides ou des Danichmendides. Sula […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulayman-ibn-qoutloumouch/#i_21701

TADJIKISTAN

  • Écrit par 
  • Isabelle OHAYON, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Denis SINOR, 
  • Julien THOREZ
  • , Universalis
  •  • 5 828 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Histoire »  : […] Les Tadjiks sont les descendants directs de peuples iraniens dont la présence continue est attestée en Asie centrale et dans le nord de l'Afghanistan à partir du milieu du I er  millénaire avant notre ère. Les ancêtres des Tadjiks constituaient le noyau de l'ancienne population du Khorezm et de la Bactriane, qui faisait partie de la Transoxiane (Sogdiane). Ils furent engl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tadjikistan/#i_21701

TAMERLAN, TIMOUR ou TIMŪR LENG dit (1336-1405)

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 144 mots
  •  • 2 médias

Bien que souvent comparé à Gengiskhan, Tamerlan diffère considérablement du fondateur de l'Empire mongol, car s'il a été comme celui-ci le plus grand conquérant de son temps, s'il a comme lui semé la terreur sur son passage, en revanche il n'a pas créé un État viable, ses nombreuses expéditions ont davantage eu le caractère de raids que d'entreprises conquérantes, et son gouvernement n'a rien ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tamerlan-timour-timur-leng/#i_21701

TURCO-MONGOLES LANGUES ET LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Louis HAMBIS
  •  • 10 304 mots

Dans le chapitre « La période orale »  : […] Les débuts des rapports ethniques entre Turcs et Mongols remontent à une période très ancienne ; il est possible qu'ils datent de l'époque où les cultures du Baïkal florissaient, au I er  millénaire et même à la fin du II e  millénaire avant l'ère chrétienne. C'est à ce moment que les ancêtres des Turcs amorcèrent leur progression vers le sud et v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langues-et-litteratures-turco-mongoles/#i_21701

TURKESTAN RUSSE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 647 mots

La région d'Asie centrale, qui est limitée au nord par la Sibérie, au sud par l'Iran, l'Afghanistan, l'Inde et le Tibet, à l'ouest par la mer Caspienne, à l'est par la Mongolie et le désert de Gobi, et qui est peuplée en majorité de musulmans turcs, est appelée Turkestan, une dénomination conventionnelle. Sa partie orientale est le Xinjiang, ou Turkestan chinois. Sa partie occidentale forme le Tur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turkestan-russe/#i_21701

YÖRÜK

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 984 mots

Groupe nomade de Turquie. Les Yörük ou Iūrūk (le terme signifie « ceux qui marchent ») se répartissent dans trois régions : les tribus de l'ancienne Pamphylie entre Antalya et Gazipasa, qui estivent dans le Taurus ; les tribus de la Troade, qui transhument entre Izmir et Aydin ; enfin celles de Cilicie entre Silifke et Adana. Les Yörük se prétendent de pure origine turque, puisque héritiers des an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoruk/#i_21701

Voir aussi

Pour citer l’article

Robert MANTRAN, « TURCS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcs/