TURBORÉACTEUR

AVIATION - Histoire de l'aviation

  • Écrit par 
  • Edmond PETIT, 
  • Pierre SPARACO
  • , Universalis
  •  • 10 062 mots
  •  • 36 médias

Dans le chapitre «  De 1945 à 1981 »  : […] L'ère du «  jet » commence aussitôt après la Seconde Guerre mondiale (tabl. 6), ouverte par le record de vitesse (975,875 km/h) du colonel H. J. Wilson sur Gloster Meteor IV, poussé par deux turboréacteurs Rolls-Royce Derwent V de 1 600 kg. Un fait caractéristique est à noter. Si l'on compare les records du monde « absolus » avant et après guerre, en 1939, deux étaient détenus par l'Italie, un pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-histoire-de-l-aviation/#i_28486

AVION BRITANNIQUE À RÉACTEUR

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Le Gloster E 28-39, premier avion à réaction britannique, accomplit, le 15 mai 1941, au-dessus de Cranwell, son premier vol (17 min), piloté par Jerry Sawyer. Le moteur à réaction, ou turboréacteur, a été conçu par l'ingénieur et inventeur britannique Frank Whittle (1907-1996), officier de la Royal Air Force, qui avait déposé dès 1930 un brevet pour ce type de propulsion. Impressionnés par la démo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avion-britannique-a-reacteur/#i_28486

LEDUC RENÉ (1898-1968)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 1 164 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’espoir déçu »  : […] À partir de 1949, Leduc bénéficie enfin de commandes et des financements de l’État. Le 4 avril 1950, un second avion Leduc 010 accomplit son premier vol libre en plané. Ces essais débouchent l'année suivante sur un prototype amélioré, le Leduc 016, qui diffère du précédent par la présence, à chaque extrémité de la voilure, de deux réacteurs d’appoint (Turboméca Marboré I), et qui sera rapidement a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-leduc/#i_28486

MISSILES

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 086 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La propulsion »  : […] En ce qui concerne les missiles balistiques, il faut distinguer deux phases. La première, jusqu'au début des années 1960, a vu l'avènement de la propulsion à ergols liquides (alcool-oxygène liquide, kérosène-oxygène liquide, kérosène-acide nitrique, ergols stockables à base de composés d'hydrazine notamment). Ces ergols étaient cependant peu adaptés au délai de réaction rapide (de l'ordre d'une à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/missiles/#i_28486

PROPULSION AÉRONAUTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean CALMON
  •  • 7 128 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Économe »  : […] La réduction de la consommation de carburant a toujours été le facteur principal animant l'évolution technologique des moteurs d'avions de transport subsoniques. Ce poste représente en effet de 15 à 25 p. 100, suivant le type d'avion, les missions et le coût du carburant, des frais directs en exploitation. Après les succès remportés par les premiers turboréacteurs dans les années 1950, grâce à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propulsion-aeronautique/#i_28486

TURBINES À GAZ

  • Écrit par 
  • Jean FABRI, 
  • Yves RIBAUD
  •  • 4 051 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Industrie aéronautique »  : […] Du fait de sa puissance spécifique élevée, la turbine à gaz est particulièrement bien adaptée aux applications aéronautiques . Les turbines à gaz aéronautiques comprennent principalement les turbomoteurs, les turbopropulseurs et les turboréacteurs. Les turbomoteurs ont pour fonction de fournir une puissance mécanique sur l'arbre. Citons en premier les groupes auxiliaires de puissance (G.A.P.) util […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbines-a-gaz/#i_28486

TURCAT ANDRÉ (1921-2016)

  • Écrit par 
  • Germain CHAMBOST
  •  • 975 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À la conquête de records aéronautiques »  : […] Né à Marseille le 23 octobre 1921, André Édouard Turcat est diplômé de l’École polytechnique en 1942. Il opte pour l’armée de l’air et devient officier. Après avoir obtenu son brevet de pilote en 1947, il participe au conflit en Indochine en tant que pilote de transport. En 1950, il intègre le Centre d’essais en vol (CEV) de Brétigny-sur-Orge (Essonne) et obtient sa licence de pilote d’essai l’ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-turcat/#i_28486

VOL MÉCANIQUE DU

  • Écrit par 
  • Marcel BISMUT, 
  • Huu Thanh HUYNH, 
  • Jean-Claude WANNER
  •  • 7 942 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Forces de propulsion »  : […] Sur un avion, l'effet propulsif est réalisé en accélérant vers l'arrière un certain débit d'air ambiant auquel s'ajoute, de façon mineure, le carburant consommé. La traction d'une hélice, ou la poussée d'un réacteur, résulte du bilan des quantités de mouvement amont et aval, mais l'interaction avec l'écoulement extérieur conduit à un partage conventionnel entre la poussée et la résistance de carèn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mecanique-du-vol/#i_28486

WHITTLE FRANK (1907-1996)

  • Écrit par 
  • Yves BROCARD
  •  • 1 110 mots
  •  • 1 média

L'aviation moderne doit à sir Frank Whittle l'invention qui révolutionna le transport aérien de l'après-guerre, le moteur à réaction . Il fut en effet le premier, en janvier 1930, à déposer un brevet sur la propulsion par turboréacteur, alors qu'il n'était âgé que de vingt-trois ans. Frank Whittle naît le 1 er  juin 1907 à Coventry (Grande-Bretagne) dans une famille modest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frank-whittle/#i_28486


Affichage 

Frank Whittle

photographie

L'ingénieur britannique Frank Whittle (1907-1996), pionnier de l'aviation à réaction, à droite, explique, en 1948, le fonctionnement de son turboréacteur W2B 

Crédits : Charles Hewitt/ Getty Images

Afficher

Propulsion aéronautique : évolution de la consommation des turboréacteurs

dessin

Évolution de la consommation spécifique des turboréacteurs à usage civil La consommation spécifique est la masse de kérosène qu'il est nécessaire de consommer dans un moteur pour produire une pousée de 9,81 N 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Propulsion aéronautique : évolution du bruit au décollage

dessin

Évolution du bruit au décollage (latéral) des avions à réactions commerciaux depuis 1950 À titre indicatif, on considère que les effets nuisibles du bruit s'observent à partir de 80 à 100 décibels ; un marteau-piqueur diffuse un bruit d'environ 110 décibels 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Frank Whittle
Crédits : Charles Hewitt/ Getty Images

photographie

Propulsion aéronautique : évolution de la consommation des turboréacteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Propulsion aéronautique : évolution du bruit au décollage
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin