TUPAC INCA YUPANQUI, empereur inca (1471-1493)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils du grand Pachacutec, Tupac Inca Yupanqui étend l'empire de son père en entreprenant une longue série de campagnes militaires, commencées avant son accès au pouvoir, quand son père était encore le chef de l'État. Il parcourt d'abord les provinces du nord du Pérou, consolidant les conquêtes précédentes. Arrivé en Équateur, il affronte les Cañaris qu'il écrase non sans difficultés. Les Cañaris constitueront plus tard un corps d'élite de l'armée inca. Après de longues luttes, il obtient la reddition des Quito dans la région qui entoure l'actuelle capitale de l'Équateur. Le royaume chimu était le seul État qui restait indépendant dans les régions septentrionales de l'actuel Pérou. Les Chimu avaient fortifié leurs frontières, surtout pour se protéger de l'avance de l'armée inca, mais celle-ci tourna leurs défenses par surprise et le roi chimu, conseillé par ses officiers qui étaient convaincus de l'inutilité de toute résistance, capitula.

Plus tard, une révolte éclata dans la région du lac Titicaca, habitée par les Collas et les Lupaca, tribus de langue aymara qui voulaient reconquérir leur indépendance. Cette rébellion fut étouffée et Tupac Inca Yupanqui continua son expansion vers le sud, s'emparant du Nord-Ouest argentin et du nord du Chili jusqu'au río Maule qui devint la limite sud de l'Empire inca. Ce fut la dernière conquête de l'empereur qui mourut une année après la découverte de l'Amérique.

Tupac Inca Yupanqui n'est pas seulement un grand chef militaire, on lui attribue une série de mesures destinées à améliorer l'administration de l'empire : le remplacement des chefs héréditaires par des fonctionnaires nommés (curacas), la formation d'une classe de domestiques ou tenanciers (yanacona) et le recensement de toute la population du royaume. On lui attribue aussi la construction de l'énorme forteresse de Sacsawaman, destinée à protéger la capitale Cuzco.

—  Susana MONZON

Écrit par :

Classification


Autres références

«  TUPAC INCA YUPANQUI, empereur inca (1471-1493)  » est également traité dans :

INCAS

  • Écrit par 
  • Patrice LECOQ
  •  • 6 354 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une histoire mouvementée »  : […] Treize souverains, ou Incas, succédèrent au fondateur légendaire, Manco Capac, dont le règne commencerait au début du xiii e  siècle, les origines de l'histoire des Incas étant difficilement dissociable du mythe et de la réalité. Quatre chefs s'affranchirent ensuite de la tutelle des tribus voisines qui, à cette époque, occupaient la vallée du Cuz […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incas/#i_35764

Pour citer l’article

Susana MONZON, « TUPAC INCA YUPANQUI, empereur inca (1471-1493) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tupac-inca-yupanqui/