TUNISIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nom officielRépublique tunisienne (TN)
Chef de l'ÉtatKaïs Saïed (depuis le 23 octobre 2019)
Chef du gouvernementElyes Fakhfakh (depuis le 27 février 2020)
CapitaleTunis
Langue officiellearabe
Unité monétairedinar tunisien (TND)
Population11 657 000 (estim. 2019)
Superficie (km2)163 610

Des origines à l'indépendance

L'Antiquité

La Tunisie actuelle, l'ouest du Maghreb, fut, durant l'Antiquité et le Moyen Âge, la porte ouverte de l'Afrique du Nord sur le monde, par où pénétrèrent les civilisations phénicienne, romaine et arabo-islamique.

Les Berbères et Carthage

Le peuplement du territoire fut important aux temps paléolithiques. Le Néolithique ne semble pas antérieur à 4 000 ans avant l'ère chrétienne. À l'aube des temps historiques, la population était formée de Berbères, groupés en tribus nomades ou sédentaires, au genre de vie néolithique.

À la fin du IIe millénaire, les Phéniciens, peuple sémite de la côte de la Syrie et du Liban, se lancèrent dans le commerce maritime en Occident. Ils créèrent une série d'escales sur la côte africaine : lieux de mouillage, comptoirs temporaires, établissements permanents enfin, dont le premier fut, semble-t-il, Utique. Les Tyriens fondèrent, selon la tradition grecque, Carthage en 814 avant J.-C. ou seulement, d'après certains archéologues, au milieu du viiie siècle. Après des débuts obscurs, Carthage domina au vie siècle la vie maritime et commerciale de la Méditerranée occidentale. Des guerres l'opposèrent aux Grecs aux ve et ive siècles, aux Romains ensuite. Les côtes furent alors frangées d'établissements puniques, et l'aristocratie carthaginoise se tailla de beaux domaines ruraux dans le nord-est du pays, le cap Bon notamment. Les Berbères de l'intérieur furent durement traités.

Les guerres puniques qui, de 264 à 146, opposèrent Rome à Carthage, avaient pour enjeu la domination de la Méditerranée occidentale et non celle du territoire africain. Après la destruction de Carthage par Scipion Émilien en 146 avant J.-C., les Romains créèrent cependant une province d'Afrique, limitée au nord-est de la Tunisie actuelle. Pendant un siècle [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 30 pages



Médias de l’article

Tunisie : drapeau

Tunisie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Tunisie : carte physique

Tunisie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Toujane, Tunisie

Toujane, Tunisie
Crédits : H. Eid/ AKG

photographie

Grande Mosquée de Kairouan

Grande Mosquée de Kairouan
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Afficher les 13 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur des Universités en science politique
  • : professeur des Universités, professeur émérite à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne
  • : Professeur d'histoire contemporaine à l'Université-Paris-IV-Sorbonne
  • : chargé d'enseignement à l'université de Lille
  • : membre de l'Institut, professeur émérite à l'université de Provence-Aix-Marseille-I
  • : politologue, enseignante et chercheur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification


Autres références

«  TUNISIE  » est également traité dans :

TUNISIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 312 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le Maroc et la Tunisie »  : […] Au moment où la Libye accédait à l'indépendance et allait grossir les rangs du groupe afro-asiatique à l'O.N.U., les questions marocaine et tunisienne faisaient irruption sur cette même scène dans des conditions infiniment plus dramatiques. Les positions de départ avaient été clairement affirmées à travers les manifestes de l' Istiqlāl en 1943, puis celui, en août 1946, du Front national tunisien, […] Lire la suite

AFRIQUE ROMAINE

  • Écrit par 
  • Noureddine HARRAZI, 
  • Claude NICOLET
  •  • 9 556 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'archéologie de l'Afrique romaine : nouvelles orientations »  : […] Heureusement, les progrès méthodologiques et techniques ont mis à notre disposition des instruments qui permettent de conquérir des champs de connaissance nouveaux. Par la photographie aérienne nous pouvons suivre les phases d'exploitation et, littéralement, de prise en main du pays conquis. La prise en main fut affirmée par les opérations d'arpentage, réalisées par les agrimensores , auxquelles f […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le 13 mai 1958, naissance de la Ve République »  : […] Le F.L.N. ayant établi ses bases arrière en Tunisie, l'aviation française décide d'y pourchasser les « rebelles » algériens et, le 8 février 1958, bombarde le village tunisien de Sakiet Sidi Youcef. Il y aura de nombreuses victimes civiles. La France se retrouve isolée sur le plan international, souvent condamnée par l'Assemblée générale de l'O.N.U. Le gouvernement français, affaibli, ne peut fair […] Lire la suite

BEN SALAH AHMED (1926- )

  • Écrit par 
  • Pierre SPITZ
  •  • 1 002 mots

Homme politique et syndicaliste tunisien. Originaire d'une famille de la petite bourgeoisie de Mouknine, dans le Sahel tunisien, Ahmed ben Salah se lance, ses études terminées, dans l'action syndicale. Il se révèle rapidement comme un animateur de l'Union générale des travailleurs tunisiens (U.G.T.T.), reconstituée en 1945 par Ferhat Hached : il représente, à Bruxelles, l'U.G.T.T. auprès de la pui […] Lire la suite

BEN YOUSSEF SALAH (mort en 1961)

  • Écrit par 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 407 mots

Djerbien de naissance, avocat de formation, politicien de vocation, Salah ben Youssef (Salāḥ ibn Yūsuf), figure de proue, avec Bourguiba, du nationalisme tunisien, était promis, par ses éminentes qualités, à l'avenir que lui assurait auprès du Combattant suprême son rôle de brillant dauphin. Secrétaire général du Parti socialiste destourien, le Néo-Destour, il joue un rôle de premier plan en l'abs […] Lire la suite

BEN ALI ZINE EL-ABIDINE (1936-2019)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 507 mots
  •  • 1 média

Président de la Tunisie de 1989 à 2011. Né le 3 septembre 1936 à Hammam-Sousse, Zine el-Abidine Ben Ali reçoit une formation militaire en France, à Saint-Cyr et à l'école d'artillerie de Châlons-sur-Marne (aujourd'hui Châlons-en-Champagne). Il effectue également des études d'ingénieur électronicien aux États-Unis. De 1964 à 1974, il dirige les services de la sécurité militaire tunisienne, ce qui l […] Lire la suite

BEY

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 225 mots

Titre turc, signifiant seigneur, qui apparaît déjà, joint à divers noms, dans les inscriptions de l'Orkhon ( viii e siècle) ; « bey » a un sens honorifique qu'il a d'ailleurs retrouvé à la fin de l'Empire ottoman comme équivalent de « monsieur ». Entre-temps, après l'entrée des Turcs dans le monde musulman, le mot beg est apparu chez les Seldjoukides comme équivalent de l'arabe amîr (émir, c'es […] Lire la suite

BIZERTE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 255 mots
  •  • 1 média

Ville portuaire de la Tunisie septentrionale (120 460 hab. en 2004), Bizerte (ou Banzart) doit son importance à sa remarquable position sur le détroit de Sicile. Jusqu'au protectorat français, elle reste, cependant, une modeste bourgade, héritière d'un comptoir phénicien antérieur à Carthage et situé sur l'étroit goulet reliant le lac à la mer. Avec les Français, Bizerte devient un important port […] Lire la suite

BOURGUIBA HABIB (1903-2000)

  • Écrit par 
  • Jean LACOUTURE
  •  • 1 637 mots
  •  • 1 média

De tous les hommes d'État d'une époque qui en vit paraître beaucoup de flamboyants ou d'abusifs, Habib Bourguiba est probablement celui dont le nom se confond le plus totalement avec la fondation et les premiers développements d'un État. Créateur de la première organisation qui posât avec sérieux le problème de l'indépendance tunisienne, chef de parti et d'insurrection, négociateur, prisonnier, […] Lire la suite

BULLA REGIA

  • Écrit par 
  • Roger HANOUNE
  •  • 1 032 mots

Bulla Regia est un site archéologique important du nord-ouest de la Tunisie, à proximité de la ville actuelle de Jendouba, en lisière de la grande plaine traversée par la Medjerda : les ruines sont repérées sur une cinquantaine d'hectares entre les nécropoles à l'est et à l'ouest, la plaine au sud et le Djebel R'Bia (649 m) au nord (cf. A. Beschaouch, R. Hanoune, Y. Thébert, Les Ruines de Bulla R […] Lire la suite

CARTHAGE

  • Écrit par 
  • Abdel Majid ENNABLI, 
  • Liliane ENNABLI, 
  • Gilbert-Charles PICARD
  • , Universalis
  •  • 9 848 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Kart Hadasht, la « Ville neuve » »  : […] Carthage est située au fond du golfe de Tunis, sur une presqu'île baignée à l'est par la mer, au sud par le lac de Tunis, au nord par la sebkha el-Riana qui formait jadis le fond du golfe d'Utique avant qu'il ne soit comblé par les alluvions de la Medjerda. Des collines disposées en arc de cercle dominent la ville à l'ouest ; sur la plus méridionale se dressait la citadelle de Byrsa, les autres a […] Lire la suite

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - Les années Sarkozy (2007-2012)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 5 626 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une politique européenne et internationale dynamique »  : […] Dès la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy est convaincu – comme beaucoup – que l'Europe ne peut pas rester longtemps dans la situation de blocage qui est la sienne depuis l'échec du traité constitutionnel européen : les règles de fonctionnement en vigueur ne conviennent plus dans une Europe comptant vingt-sept membres. Alors que la France n'est pas le pays le mieux placé pour prendre des in […] Lire la suite

DÉCOLONISATION

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 7 273 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La décolonisation française »  : […] La décolonisation française commença pendant la Seconde Guerre mondiale, avec la fin des mandats de la S.D.N. sur les États du Levant ( Liban et Syrie). Les nationalistes arabes avaient cru obtenir satisfaction à la fin de 1936 par des accords conclus avec le gouvernement français, mais ceux-ci ne furent pas ratifiés par le Parlement. En mai 1941, lorsque Vichy admit le passage d'avions allemands […] Lire la suite

DEY

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 236 mots

Déformation du mot turc dāyi̊ , qui signifie « oncle maternel » et semble avoir été utilisé chez les Ottomans comme titre honorifique décerné aux marins qui se sont illustrés en combattant en Méditerranée. Par la suite, ce titre a désigné un officier de la milice des janissaires de Tunis et d'Alger. En 1590, une révolte de la milice amène l'un de ces deys, élu par ses pairs, à la tête de la provin […] Lire la suite

DJERBA

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 290 mots
  •  • 1 média

Localisée au fond du golfe de Gabès, Djerba (Djarba) est la plus grande île tunisienne (514 km 2 ). Malgré la proximité du continent, auquel elle est rattachée par une digue routière, son particularisme se manifeste à la fois par la survivance de la langue berbère, par la fidélité au schisme ibādite d'une partie de la population et par le maintien d'une des plus anciennes communautés juives du Mag […] Lire la suite

DJÉRID

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 430 mots

Domaine des belles palmeraies, le Djérid (Tunisie) est un des pays les plus anciens et les mieux individualisés du bas Sahara. Dès l'Antiquité, il doit sa réputation d'opulence aux oasis échelonnées sur la bordure septentrionale d'une vaste sebkha, improprement appelée le chott el-Djérid. Leur existence est liée à des essaims de grosses sources, émergences naturelles d'abondantes nappes artésienne […] Lire la suite

ÉGYPTE - L'Égypte républicaine

  • Écrit par 
  • Sandrine GAMBLIN, 
  • Robert SANTUCCI
  •  • 36 086 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'effet domino »  : […] L' étincelle qui permet le soulèvement populaire viendra d'ailleurs, de Tunisie. Le 14 janvier 2011, les Égyptiens assistent à la chute du président tunisien Ben Ali. Dès lors, les mouvements d'opposition appellent, via Facebook, à manifester le 25 janvier, jour férié symbolique puisque c'est la « Journée de la police ». Quelques mois auparavant, en juin 2010, la mort de Khaled Saïd dans un poste […] Lire la suite

FELLAGHA

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 202 mots

C'est la forme bédouine fellāg (d'où fellāga ) du mot arabe fallāq . La racine du mot est fleg , qui signifie « déflorer », « violer » ; ou encore stefleg  : « prendre le maquis ». Le terme s'applique à ceux qui échappent à une sanction, aux condamnés, aux insoumis qui se regroupent et forment des bandes armées vivant de brigandage. Le mot arabe fallāq (« pourfendeur ») a un caractère péjoratif. […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

6 mars 2020 • Tunisie • Attentat contre l’ambassade américaine.

Un attentat-suicide perpétré devant l’ambassade américaine à Tunis cause la mort d’un policier et des deux kamikazes. Il intervient quasiment quatre ans jour pour jour après l’attaque djihadiste contre des positions de l’armée et de la police à Ben Gardane. L’état d’urgence est toujours en vigueur depuis l’attentat de novembre 2015 qui avait tué douze membres de la garde présidentielle dans la cap [...] Lire la suite

19-27 février 2020 • Tunisie • Investiture du gouvernement d’Elyes Fakhfakh.

et défendait la présence au sein de la coalition gouvernementale de la formation Qalb Tounès (Au cœur de la Tunisie), deuxième force politique du pays. Le 27, le Parlement accorde sa confiance au gouvernement, par 129 voix contre 77. La coalition gouvernementale réunit principalement Ennahda, le Courant démocrate (social-démocrate), le Mouvement du peuple (gauche) et Tahya Tounès (centre).  [...] Lire la suite

2-20 janvier 2020 • Tunisie • Rejet du gouvernement formé par Habib Jemli.

Le 2, Habib Jemli, nommé Premier ministre en novembre 2019, présente son gouvernement « de compétences indépendantes ». Plusieurs anciens ministres du gouvernement de coalition dirigé par Ennahda entre 2011 et 2014 y figurent toutefois. L’Intérieur, la Défense et la Justice sont attribués à des magistrats indépendants, mais proches d’Ennahda.Le 10, le Parlement refuse la confiance au gouvernement, [...] Lire la suite

13-15 novembre 2019 • Tunisie • Nomination d’Habib Jemli au poste de Premier ministre.

Le 13, le Parlement renouvelé en octobre élit à sa présidence Rached Ghannouchi, chef historique du parti islamiste Ennahda, grâce à l’appui des élus de Qalb Tounès (Au cœur de la Tunisie), le parti de l’homme d’affaires Nabil Karoui. Le 15, le président Kaïs Saïed nomme Habib Jemli, ancien secrétaire d'État auprès du ministre de l’Agriculture, au poste de Premier ministre, sur proposition d’Ennahda.  [...] Lire la suite

9-13 octobre 2019 • Tunisie • Élection de Kaïs Saïed à la présidence de la République.

Le 9, la Cour de cassation ordonne la remise en liberté de l’homme d’affaires Nabil Karoui, arrêté en août pour malversations financières. Celui-ci s’est qualifié en septembre pour le second tour de l’élection présidentielle.Le 13, le juriste conservateur Kaïs Saïed est élu président avec 72,7 p. 100 des suffrages, face à Nabil Karoui. Le taux de participation est de 55 p. 100. Kaïs Saïed allie un [...] Lire la suite

6 octobre 2019 • Tunisie • Élections législatives.

Les élections législatives aboutissent à une représentation très émiettée. Le parti islamiste Ennahda, bien qu’en recul, arrive en tête avec 19,6 p. 100 des suffrages et 52 sièges sur 217. Il est suivi de Qalb Tounès (Au cœur de la Tunisie), la nouvelle formation de l’homme d’affaires candidat à [...] Lire la suite

15 septembre 2019 • Tunisie • Premier tour de l’élection présidentielle.

Les deux candidats arrivés en tête au premier tour de l’élection présidentielle, qui se qualifient pour le second tour en octobre, sont des personnalités qui n’appartiennent pas au système politique. Le juriste constitutionnaliste Kaïs Saïed, candidat indépendant ultraconservateur, remporte 18,4 p. 100 des suffrages. L’homme d’affaires Nabil Karoui, dirigeant d’un groupe de médias et de publicité, [...] Lire la suite

14-23 août 2019 • Tunisie • Arrestation d’un candidat à l’élection présidentielle.

Le 14, l’Instance supérieure indépendante pour les élections publie la liste des vingt-six candidats sélectionnés en vue de l’élection présidentielle anticipée de septembre, organisée à la suite du décès du président Béji Caïd Essebsi en juillet. Parmi ceux-ci figurent notamment le Premier ministre Youssef Chahed, l’avocat Abdelfattah Mourou, candidat du parti islamiste Ennahda qui concourt pour l [...] Lire la suite

25-27 juillet 2019 • Tunisie • Mort du président Béji Caïd Essebsi.

Le 25, le président Béji Caïd Essebsi décède. Il était le premier président élu au suffrage universel depuis la révolution de 2011. Le président de l’Assemblée des représentants du peuple Mohamed Ennaceur assure les fonctions de chef de l’État par intérim. Le mandat présidentiel arrivait à échéance en novembre. La commission électorale fixe à septembre la date du premier tour de l’élection préside [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel CAMAU, Roger COQUE, Jean GANIAGE, Claude LEPELLEY, Robert MANTRAN, Khadija MOHSEN-FINAN, « TUNISIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/