TUMEUR MALIGNE

ASPIRINE ET CANCER

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 2 061 mots
  •  • 1 média

Médicament plus que centenaire , l'aspirine a connu une deuxième jeunesse après la découverte de son effet antiagrégant plaquettaire, qui en a fait l'un des piliers de la prévention des accidents cardio-vasculaires. Un nouveau champ d'application, tout aussi vaste, semble sur le point de s'ouvrir depuis quelques années, avec la publication de plusieurs études indiquant qu'elle diminuerait le risq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aspirine-et-cancer/#i_43625

CANCER - Cancer et santé publique

  • Écrit par 
  • Maurice TUBIANA
  •  • 14 709 mots
  •  • 8 médias

Dans les organismes multicellulaires animaux ou végétaux, chaque cellule constitue une entité soumise à des mécanismes de contrôle et de régulation rigoureux. Sa vie est régie par les informations qu'elle reçoit constamment des cellules et tissus qui l'environnent ; inversement, elle émet à chaque instant des signaux qui informent les autres cellules sur son activité. Cette communication interc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancer-cancer-et-sante-publique/#i_43625

CANCÉRISATION : RÔLE DES ONCOGÈNES

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 224 mots

Pourquoi une cellule cancéreuse se divise-t-elle indéfiniment pour former une tumeur ? Dès 1976, on avait identifié chez le poulet un gène dont la mutation déclenche une forme de cancer appelée sarcome de Rous. Le rôle de ce gène dans le fonctionnement cellulaire restait cependant mystérieux. À partir de 1980, les équipes des Américains Geoffrey Cooper et Robert Weinberg apportent une première exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cancerisation-role-des-oncogenes/#i_43625

CHIRURGIE

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Jean-Édouard CLOTTEAU, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 8 640 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Bilan actuel et perspectives »  : […] Notre époque est si fertile en découvertes qu'il est bien difficile de prévoir ce que sera la chirurgie dans l'avenir. Certains secteurs de la pathologie médicale ont disparu, comme certaines maladies contagieuses, d'autres sont en plein remaniement. En revanche, des maladies nouvelles sont apparues, soit qu'elles aient été méconnues jusqu'alors, soit qu'elles aient été créées par les progrès dus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chirurgie/#i_43625

FOLKMAN JUDAH (1933-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Luc TEILLAUD
  •  • 878 mots

Médecin et chirurgien américain, considéré comme le père fondateur des travaux portant sur l'angiogenèse tumorale, c'est-à-dire la capacité des tumeurs de pourvoir à leur approvisionnement en oxygène et en nutriments par la formation de nouveaux vaisseaux sanguins qui les irriguent. Les découvertes de Judah Folkman ont bouleversé notre compréhension de la biologie du cancer – ouvrant la voie à de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judah-folkman/#i_43625

GÉNIE GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 3 326 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Utilisation des puces à ADN »  : […] Le nombre de séquences d'ADN connues est en rapide augmentation et les méthodes artisanales utilisées depuis le début de la mise en œuvre du génie génétique pour leur exploitation ne suffisent pas à traiter ce grand nombre d'informations. Le séquençage des génomes fournit, en effet, aux expérimentateurs un nombre considérable de séquences qui peuvent être utilisées comme sondes génétiques. Ces de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genie-genetique/#i_43625

GÉNOMIQUE - Génomique et cancérologie

  • Écrit par 
  • Daniel LOUVARD, 
  • François SIGAUX
  •  • 4 773 mots
  •  • 1 média

Le décryptage du génome humain, au début du xxi e  siècle, a facilité l'analyse du fonctionnement cellulaire sous l'influence des gènes. D'où l'entrée en scène d'une génomique fonctionnelle cancérologique qui s'attache notamment à comprendre, afin de les contrôler, les mécanismes de l'oncogenèse qui sont à l'origine de la tumorogenèse. Elle condu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-genomique-et-cancerologie/#i_43625

IMMUNOPATHIES

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH, 
  • Jean-Claude BROUET, 
  • Claude GRISCELLI, 
  • Pierre VERROUST, 
  • Guy-André VOISIN
  •  • 11 761 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Monoclonalité et état de différenciation des cellules leucémiques dans les syndromes immunoprolifératifs »  : […] Comme la majorité des tumeurs malignes ou bénignes, les cellules qui prolifèrent chez un malade donné appartiennent toutes au même clone cellulaire, c'est-à-dire sont issues d'une seule cellule ayant subi le(s) événement(s) conduisant à la transformation maligne. Ce fait a été démontré par des études cytogénétiques, enzymatiques et immunologiques. La synthèse d'immunoglobulines (Ig) homogènes (mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunopathies/#i_43625

LYMPHOMES

  • Écrit par 
  • Claude SULTAN
  • , Universalis
  •  • 1 269 mots
  •  • 1 média

Les lymphomes malins sont des tumeurs développées à partir des cellules appartenant au système lymphatique (lymphocytes). Il s'agit d'affections fréquentes dont la répartition selon l'âge des patients varie avec le type histologique, mais pour lesquelles on ne connaît pas de causes favorisantes sauf des états d'immunodépression ou l'infection par le virus HTLV1 qui sévit en Extrême-Orient. Selon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lymphomes/#i_43625

MAMMAIRE GLANDE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 841 mots

Caractéristique des mammifères, la glande mammaire sécrète le lait indispensable à la nutrition des jeunes. Elle se développe à partir de deux crêtes embryonnaires épiblastiques qui s'étendent ventralement de la région axillaire à l'aine. Chez l'homme, cette crête se résorbe ensuite, sauf dans la région pectorale où elle donne naissance à des bourgeons ectodermiques qui se creusent en canaux et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glande-mammaire/#i_43625

MÉTASTASES, médecine

  • Écrit par 
  • Brigitte BOYER
  •  • 7 537 mots
  •  • 4 médias

Le terme « métastase » fut proposé en 1829 par Joseph Claude Récamier qui fut le premier, dans son traité Recherches du cancer , à montrer, par des observations anatomiques, que les métastases provenaient de l'émigration des cellules cancéreuses hors de la tumeur primaire et de leur greffe dans des organes distants de celui qui abrite le cancer primitif. Bien que ce soit seul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metastases-medecine/#i_43625

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Gliomes »  : […] Les gliomes représentent 50 p. 100 des tumeurs cérébrales. Le fait essentiel est qu'ils sont constitués aux dépens du tissu cérébral et plus précisément du tissu glial de soutien, en sorte que leur exérèse chirurgicale entraîne l'ablation de toute la zone cérébrale infiltrée par la tumeur. Ce sont des tumeurs malignes, mais leur malignité est purement locale. Ils récidivent toujours localement et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_43625

NUCLÉAIRE MÉDECINE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BARAT, 
  • Dominique DUCASSOU, 
  • Nathalie VALLI
  •  • 5 878 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Détection des tumeurs cancéreuses »  : […] L' avènement de la tomographie par émission de positons (TEP) a modifié ces dernières années la prise en charge d'un grand nombre de cancers à plusieurs niveaux : la stadification initiale de la tumeur, c'est-à-dire le bilan d'extension de la tumeur avant la mise en place de tout traitement, l'évaluation de la réponse thérapeutique en fin de traitement, mais aussi, dès les premières cures de chimi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-nucleaire/#i_43625

O.G.M. (ÉTUDE SÉRALINI SUR LES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 457 mots
  •  • 1 média

Plusieurs végétaux génétiquement modifiés (OGM), maïs, soja, pomme de terre, tomate, etc., ont été mis sur le marché depuis la fin des années 1990. Selon le cas, ces végétaux sont moins sensibles aux insectes, résistent à des herbicides ou possèdent des propriétés alimentaires particulières. En Europe, chaque culture en champ a été précédée de tests aux échelons national et européen pour évaluer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-etude-seralini-sur-les/#i_43625

ONCOGENÈSE ou CANCÉROGENÈSE ou CARCINOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Roger MONIER
  •  • 7 285 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Aspects normaux et pathologiques de la prolifération cellulaire dans un organisme vivant. »  : […] L'embryogenèse et le développement nécessitent une régulation précise de la multiplication des cellules, en même temps que l'acquisition transitoire par certaines d'entre elles de capacités migratoires qui sont nécessaires à la construction des ébauches d'organes. Dans l'organisme adulte, certaines cellules (par exemple les neurones du système nerveux central) ont perdu la capacité de proliférer, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oncogenese-cancerogenese-carcinogenese/#i_43625

PAPILLOMAVIRUS

  • Écrit par 
  • Sophie ALAIN, 
  • François DENIS
  •  • 3 081 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Aspects cliniques »  : […] Les HPV sont responsables de proliférations bénignes ou malignes. La localisation, au niveau de la peau et des muqueuses nasales, oropharyngées ou ano-génitales, le type de tumeur et le risque d'évolution vers un cancer sont étroitement liés au type de HPV en cause. Au niveau de la peau, les verrues cutanées, verrues vulgaires ou verrues planes et verrues plantaires (HPV 1 ), sont les manifestatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papillomavirus/#i_43625

PARANÉOPLASIES ou SYNDROMES PARANÉOPLASIQUES

  • Écrit par 
  • René PIÉRON
  •  • 1 064 mots

On entend par paranéoplasies ou, de préférence, syndromes paranéoplasiques, l'ensemble des manifestations cliniques, assorties ou non de désordres biologiques, liées au cancer (qu'elles apparaissent avant sa mise en évidence, au moment de celle-ci ou après) et dont l'expression se fait hors de l'organe cancéreux, indépendamment de tout processus métastasique (c'est-à-dire de tout essaimage cancér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paraneoplasies-syndromes-paraneoplasiques/#i_43625

PEAU ET ULTRAVIOLET

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 889 mots
  •  • 1 média

Les rayons ultraviolets (UVA pour les longueurs d'onde comprises entre 320 et 400 nanomètres, UVB pour celles comprises entre 280 et 320 nm) sont utilisés en médecine depuis une centaine d'années, que ce soit par une exposition naturelle au soleil (héliothérapie), indiquée pendant une partie du xx e  siècle pour lutter contre le rachitisme, ou au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peau-et-ultraviolet/#i_43625

PROGRAMME GÉNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Corinne ABBADIE
  •  • 8 008 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'oncogenèse : pathologie du programme génétique »  : […] Lors de la formation et du développement d'une tumeur, les cellules acquièrent un certain nombre de propriétés qui ressemblent à celles de cellules embryonnaires jeunes : leur capacité de prolifération est accrue, elles perdent leurs caractères différenciés (on dit qu'elles sont transformées) et elles acquièrent, dans le cas des tumeurs invasives et métastasiantes, la capacité à migrer. Cet état […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/programme-genetique/#i_43625

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pathologie

  • Écrit par 
  • Raoul KOURILSKY
  •  • 27 404 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] Il fallut beaucoup de temps pour reconnaître que le cancer primitif du poumon était d'origine bronchique. Les masses blanchâtres qu'il forme dans le parenchyme avaient été considérées par Bayle, en 1810, comme un cas particulier de maladies respiratoires « consomptives » (« phtisies »). Mais leur nature tumorale fut identifiée neuf ans après par Laennec. C'est le microscope qui, au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-pathologie/#i_43625

SOLEIL ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Florence COURTEAUX
  •  • 2 720 mots

Dans le chapitre « Danger, soleil »  : […] Le soleil, lorsqu'il est « consommé » sans modération, devient un ennemi de la peau. Ainsi, les infrarouges sont responsables de l'apparition de « coups de chaleur » qui s'accompagnent d'une déshydratation. Ce phénomène est souvent très dangereux pour les nourrissons. On sait par ailleurs depuis longtemps que les U.V.B. – dont la concentration est particulièrement élevée en milieu de journée, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil-et-sante/#i_43625

TÉRATOMES ET TÉRATOCARCINOMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 084 mots
  •  • 1 média

Les tératomes sont des tumeurs constituées d'un assemblage de tissus histologiques différenciés, adultes ou embryonnaires. Ces tissus ne sont pas organisés comme dans un embryon normal, mais sont, séparément, parfaitement normaux. Dans la tumeur, peuvent ainsi cohabiter des éléments de peau, des dents, du tissu nerveux, des ébauches hépatiques, etc. On distingue classiquement les tératomes des go […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teratomes-et-teratocarcinomes/#i_43625

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Tumeurs chez l'homme »  : […] L' anatomie pathologique, qui se consacre à l'étude de la morphologie des processus morbides, est primordiale en carcinologie, car c'est sur elle que reposent la nomenclature et le diagnostic des tumeurs d'où découlent, dans une très large mesure, pronostic et indications thérapeutiques. On distingue généralement deux variétés de tumeurs. Les tumeurs bénignes ont une croissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-animales/#i_43625

ULCÉRATIONS

  • Écrit par 
  • Pierre de GRACIANSKY
  •  • 904 mots

Perte de substance cutanée suffisamment profonde pour entraîner une cicatrice indélébile. Qu'elle fasse suite à une autre lésion dermatologique (bulle, pustule, gomme, nodule, tumeur) ou qu'elle apparaisse d'emblée, ses causes sont très variées. Les ulcérations artificielles relèvent de manipulations de produits caustiques au cours de l'activité professionnelle du patient. L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ulcerations/#i_43625

XERODERMA PIGMENTOSUM

  • Écrit par 
  • Maxime LAMOTTE
  •  • 435 mots

Maladie cutanée héréditaire, transmise selon le type récessif, et caractérisée par une sensibilité de la peau de certains enfants ou adolescents aux radiations lumineuses. Le xeroderma pigmentosum affecte les zones découvertes (mains, cou, face) et se manifeste par des plaques érythémateuses avec apparition de bulles. Les poussées bulleuses sont suivies de pigmentations lent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xeroderma-pigmentosum/#i_43625


Affichage 

Métastases

photographie

Coupes histologiques réalisées dans un carcinome différencié et non invasif (a) et un carcinome non différencié infiltrant (b) Le carcinome différencié se caractérise par la limite très nette des masses tumorales, clairement distinctes du stroma péritumoral Les cellules tumorales... 

Crédits : B. Boyer, Institut Curie

Afficher

Métastases : étapes essentielles

dessin

La cascade métastatique à partir d'un épithélium et les principales catégories de molécules associées à chacune de ces étapes Le processus fait jouer à certaines de ces molécules un rôle à de multiples reprises au cours de la progression métastatique 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Métastases
Crédits : B. Boyer, Institut Curie

photographie

Métastases : étapes essentielles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin