TUBIFLORALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Intérêt économique

Chez les Convolvulacées, la patate douce est une racine tubéreuse riche en amidon de l'espèce Ipomoea batatas ; elle est cultivée dans toute la zone chaude du globe. Le latex des racines de Convolvulacées contient des gluco-résines et des gommes-résines employées en médecine comme purgatifs : la scammonée (Convolvulus scammonia), le jalap (Exogonium purga), le turbith (Ipomoea turpethum). Les « liserons » à grandes fleurs sont des espèces du genre Ipomoea, fort appréciés en horticulture ainsi que les « belles-de-jour », ou lisets (Convolvulus tricolor).

De nombreuses Polémoniacées (Phlox, Cobaea, Polemonium), Gesnériacées (Sinningia = Gloxinia, Saintpaulia), Bignoniacées (Bignonia, Catalpa, Tecoma), Boraginacées (Heliotropium peruvianum, Echium sp., Myosotis sp., entre autres) et Acanthacées sont ornementales.

La famille des Boraginacées a une valeur économique certaine ; les racines de plusieurs genres (Alkanna, Anchusa, Arnebia, Echium, Lithospermum, Onosma) fournissent une matière colorante rouge anthracénique : l'alkannine. D'autres plantes contenant des alcaloïdes peu actifs sont médicinales, notamment les Heliotropium, Cynoglossum, Borago, Symphytum. Chez la bourrache (Borago officinalis), fleurs et feuilles contiennent du mucilage et possèdent diverses propriétés : elles sont, par exemple, émollientes, sudorifiques, adoucissantes, dépuratives, et s'emploient en infusion ou en décoction. On peut aussi en faire des cataplasmes calmant les inflammations. La bourrache est encore une plante mellifère réputée, et peut être employée en outre comme herbe de cuisine, cuite ou crue. Parmi les Pédaliacées, il faut citer le sésame (Sesamum indicum), des graines duquel on extrait une huile fixe comestible, très abondante : l'huile de sésame, connue depuis la plus haute Antiquité. Selon Hérodote, les Babyloniens s'en servaient déjà. Dans tout l'Orient, elle est encore employée pour l'alimentation, la fabrication des savons, en médecine et cosmétologie.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Fleur : étapes évolutives

Fleur : étapes évolutives
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Plantain

Plantain
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie





Écrit par :

Classification


Autres références

«  TUBIFLORALES  » est également traité dans :

LABIÉES

  • Écrit par 
  • Gérard AYMONIN
  •  • 1 385 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Affinités »  : […] Les Labiées, dont certaines sont connues depuis l'Oligocène, appartiennent à un groupe homogène de Dicotylédones gamopétales, souvent réunies dans l'ordre des Tubiflorales (= Solanales), avec les Solanées, les Convolvulacées, les Borraginées, les Scrofulariacées. J. Hutchinson les place au sommet de l'évolution du phylum des Herbacées, considérant comme très éloignées Labiées et Verbénacées. Pour […] Lire la suite

PARASITISME

  • Écrit par 
  • Claude COMBES, 
  • Louis EUZET, 
  • Georges MANGENOT
  •  • 6 247 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les végétaux vasculaires parasites »  : […] Les végétaux vasculaires parasites appartiennent à certaines familles seulement et sont tous parasites obligatoires. La plupart des Scrophulariacées ( Tubiflorales) parasites sont annuelles ( Rhinanthus , Euphrasia , Striga , etc.) ; produisant en grand nombre des graines minuscules, elles disposent d'un pouvoir d'infestation élevé, renouvelé chaque année. Dans le sol, leurs racines émettent des s […] Lire la suite

SCROPHULARIACÉES

  • Écrit par 
  • Aline RAYNAL
  •  • 1 121 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Relations taxinomiques »  : […] Les Scrophulariacées occupent une position clef dans l'ordre des Tubiflorales, et, selon les critères considérés, des affinités très étroites apparaissent avec l'une ou l'autre des familles voisines ; c'est ainsi que de nombreux genres ont une position ambiguë et sont classés, selon les auteurs, dans l'une de ces familles ou dans les Scrophulariacées ; de tels groupes, formant en quelque sorte de […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Marc-André THIÉBAUD, « TUBIFLORALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tubiflorales/