TUBES ÉLECTRONIQUES

DIODE ET TRIODE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 187 mots

En 1904, s'appuyant sur les travaux de Thomas Edison et Joseph J. Thompson, l'Anglais John Ambrose Fleming dépose un brevet pour la diode, un dispositif qui permet de contrôler un flux d'électrons envoyé depuis une cathode vers une anode dans un tube à vide. À partir de 1906, le principe est amélioré par l'Américain Lee De Forest, qui interpose une grille entre les deux éléments de la diode, pour […] Lire la suite

ÉLECTRONIQUE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Michel-Henri CARPENTIER
  •  • 14 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Évolution des composants »  : […] Cependant, il ne suffisait pas d'avoir énoncé les grandes lois de l'électromagnétisme et d'avoir obtenu des liaisons à relativement courte distance ; il fallait disposer des organes (composants) capables, à court terme, d'émettre des puissances élevées et d'améliorer la sensibilité des récepteurs, et, à plus long terme, de manipuler et de filtrer les signaux reçus. Plusieurs découvertes essentiel […] Lire la suite

FOUR À MICRO-ONDES

  • Écrit par 
  • Bruno JACOMY
  •  • 712 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du four industriel à l’appareil électroménager »  : […] Ce premier four à micro-ondes est lourd (plus de 300 kg), volumineux (plus de 1,80 m de hauteur) et coûteux, notamment en raison du système de refroidissement par eau du magnétron, ce qui le cantonne alors aux hôtels ou navires transatlantiques. Il faudra attendre la production, par les industriels japonais, de tubes électroniques miniaturisés refroidis par air pour que la société Amana, spéciali […] Lire la suite

GETTER

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LÉVIS
  •  • 197 mots

Pastilles de métaux oxydables (on utilise fréquemment les métaux alcalins ou alcalino-terreux) que l'on introduit dans les tubes électroniques au moment de la mise en place des électrodes et qui permettent de parfaire le vide dans les tubes. Le métal du getter est coulé dans une coupelle métallique ; après scellement du tube, celle-ci est violemment chauffée soit par induction à l'aide d'une bobin […] Lire la suite

HYPERFRÉQUENCES

  • Écrit par 
  • Louis DUSSON
  •  • 9 960 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le klystron »  : […] Le klystron à deux cavités a fait son apparition en 1939. Son fonctionnement est fondé sur la modulation de vitesse des électrons. Un faisceau électronique passe successivement dans un « premier espace de modulation » d'un volume résonnant ( rhumbatron), en forme de tore et délimité par les grilles G1 et G2, puis dans un « espace de glissement » équipotentiel où les électrons se groupent par pa […] Lire la suite

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Histoire

  • Écrit par 
  • René WALLSTEIN
  •  • 18 646 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « La télévision électronique »  : […] Ce sont deux Américains travaillant indépendamment l'un de l'autre, Philo Farnsworth (1906-1971) et Vladimir Zworykin (1889-1982), qui mettront au point la télévision électronique. Ils conçoivent et font breveter, chacun de son côté, un tube électronique spécial analyseur d'image mettant en œuvre sensiblement le même principe. Le tube de Zworykin (breveté en 1923), dénommé iconoscope, comporte un […] Lire la suite

TÉLÉVISION - Télévision analogique terrestre

  • Écrit par 
  • Louis GOUSSOT, 
  • Stéphane LACHARNAY, 
  • Dominique NASSE
  •  • 7 947 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Émetteurs de télévision »  : […] La difficulté d'obtenir de grandes puissances d'émission est due à la valeur élevée des radiofréquences, à la grande largeur de la bande vidéo et à la composante continue. Dans les tubes, on se heurte au temps de propagation des potentiels (ce qui conduit à de faibles dimensions d'électrodes), au temps de transit des électrons (qui oblige à rapprocher les électrodes), aux effets de rayonnement (q […] Lire la suite

THERMO-IONIQUE ÉMISSION

  • Écrit par 
  • Arvind M. SHROFF
  •  • 2 178 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Aspect pratique »  : […] Pour son emploi dans les tubes électroniques, un émetteur thermoélectronique doit posséder de nombreuses qualités, à savoir : – pouvoir émissif élevé (quelques micro-ampères à plusieurs dizaines d'ampères par centimètre carré en impulsion), – durée de vie suffisante (plusieurs dizaines de milliers d'heures), – bon rendement, – bonne résistance mécanique, – faible tension de vapeur, – résistance su […] Lire la suite

VIDE MESURE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LÉVIS
  •  • 1 181 mots

Le terme mesure du vide désigne la mesure des pressions inférieures à la pression atmosphérique. Elle fait appel à des procédés et à un appareillage spécifiques, ainsi qu'à des méthodes particulières conduisant à des mesures le plus généralement indirectes, en raison de la faible intensité des forces en présence et de la petitesse des quantités de matière à mesurer. Le seul appareil absolu utilisé […] Lire la suite