COOLIDGE TUBE

COOLIDGE WILLIAM DAVID (1873-1975)

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 540 mots

Physicien et chimiste américain, né à Hudson (Massachusetts) et mort à Schenectady (État de New York). Descendant d'une famille rurale, le physicien américain William David Coolidge poursuit ses études au célèbre Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) où il obtint le diplôme d'ingénieur électricien en 1896. Très attiré par la physique des rayons X, récemment découverts par Röentgen (1895), […] Lire la suite

RAYONS X

  • Écrit par 
  • André GUINIER
  •  • 5 996 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Production »  : […] La source usuelle des rayons X est appelée le tube Coolidge , du nom de son inventeur (1917) . C'est un tube à vide comportant deux électrodes, une cathode émettrice d'électrons (filament de tungstène chauffé) et une anode, ou anticathode, masse métallique portée à un potentiel positif de l'ordre de 10 à 300 kilovolts dans les tubes ordinaires. Si la source de tension est un simple transformateur […] Lire la suite


Affichage 

Radiologie : un tube Coolidge

photographie : Radiologie : un tube Coolidge

photographie

Dans une ampoule où l'on a fait le vide, l'émission de rayons X se produit au niveau d'une anticathode AC qui reçoit les électrons que propulse la cathode FC Invention de 1917 

Crédits : Collection Guy Pallardy

Afficher

Radiologie : un tube Coolidge

Radiologie : un tube Coolidge
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie