TROUBLES DYSEXÉCUTIFS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les substrats cérébraux des troubles exécutifs

Le fonctionnement exécutif a été initialement considéré comme dépendant exclusivement des régions antérieures du cerveau. En effet, de nombreux patients ont été décrits avec une atteinte sélective de certaines de ces fonctions à la suite d’une lésion située au niveau des régions frontales. Cependant, d’autres travaux ont remis en cause cette interprétation. En effet, des troubles exécutifs ont également été observés à la suite de lésions dans des régions cérébrales postérieures. De plus, la probabilité d’observer un dysfonctionnement exécutif semble plutôt dépendre du type de lésion, ces troubles étant plus fréquemment observés après des lésions diffuses (par exemple dans la maladie d’Alzheimer) que focales (par exemple, une tumeur cérébrale bien circonscrite).

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteure en psychologie et sciences de l'éducation, directrice de recherche au Fonds de la recherche scientifique de Belgique

Classification

Pour citer l’article

Fabienne COLLETTE, « TROUBLES DYSEXÉCUTIFS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/troubles-dysexecutifs/