MÉMOIRE TROUBLES DE LA

ACALCULIES

  • Écrit par 
  • Mauro PESENTI
  •  • 985 mots

Dans le chapitre « Historique et classifications »  : […] Au début du xx e  siècle, le neurologue suédois Salomon E. Henschen crée le terme acalculie pour désigner une incapacité à résoudre des problèmes arithmétiques. Le concept s'est progressivement étendu pour désigner tout trouble affectant la lecture, la compréhension ou la production de nombres dans différentes notations, ou la résolution de calculs simples ou complexes. Jusqu'aux années 1970, les […] Lire la suite

ALZHEIMER MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE
  •  • 1 863 mots

C' est le psychiatre allemand Emil Kraepelin, en 1912, dans son Traité de psychiatrie , qui a donné le nom de maladie d'Alzheimer à cette démence dégénérative affectant le sujet « jeune ». Cet état pathologique a été décrit en effet pour la première fois en 1907 par son confrère et compatriote Aloïs Alzheimer chez une femme de cinquante et un ans, atteinte d'une détérioration intellectuelle progre […] Lire la suite

AMNÉSIE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 1 104 mots

Les amnésies constituent un terme générique qui s’applique à de multiples situations pathologiques : une maladie neurodégénérative, comme la maladie d’Alzheimer, un traumatisme crânien, les conséquences de lésions focales de diverses origines, comme une pathologie infectieuse, vasculaire, tumorale, carentielle, etc. Tout en étant le symptôme, parfois central, d’une maladie, ces amnésies sont tout […] Lire la suite

HYSTÉRIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Thérèse LEMPÉRIÈRE
  •  • 7 597 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les symptômes d'expression psychique »  : […] Les domaines de la mémoire et de la vigilance sont les plus souvent affectés. Ce qui est constamment perturbé chez l'hystérique, c'est la possibilité d'évoquer certains souvenirs. L' amnésie infantile prolongée en est un des aspects caractéristiques. Ainsi, telle malade qui ne conserve aucun souvenir antérieur à l'âge de quatorze ans ; elle ne peut évoquer aucun lien, aucune figure... Les amnésie […] Lire la suite

KORSAKOFF SYNDROME DE

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 237 mots

Le neuropsychiatre russe Serge Korsakoff (1854-1900) décrivit dans une série d'articles (1887-1891) un symptôme fréquemment rencontré dans l'alcoolisme chronique et consistant en une forte désorientation due au fait que le malade comble des lacunes de son idéation en confabulant. Ce syndrome comporte à la fois une amnésie des faits récents, une désorientation temporo-spatiale, de fausses reconnais […] Lire la suite

MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES

  • Écrit par 
  • Nathalie CARTIER-LACAVE, 
  • Caroline SEVIN
  •  • 4 601 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Démence liée à une altération des fonctions cérébrales supérieures  »  : […] L' exemple type est ici celui de la maladie d'Alzheimer (MA), responsable de plus de la moitié des cas de démence de la personne âgée (cf. maladie d' alzheimer ) . La prévalence de la MA est de 6,1 p. 100 chez les hommes et 8,9 p. 100 chez les femmes de plus de 65 ans. Ces chiffres s'élèvent respectivement à 13,2 p. 100 et 20,5 p. 100, après 75 ans, et à près de 30 p. 100 après 80 ans. La maladi […] Lire la suite

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 4 250 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comment étudier la mémoire ? »  : […] Vue à travers le prisme de la psychologie et des neurosciences, la mémoire permet à l’individu de voyager mentalement dans le temps et dans l’espace et d’interagir avec un monde qu’il essaie de comprendre ; elle permet aussi de construire une représentation du passé et de simuler un futur pour imaginer des scénarios, anticiper des décisions… Les scientifiques cherchent à décrire les multiples pro […] Lire la suite

MÉMOIRE DE TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Pierre BARROUILLET, 
  • Valérie CAMOS
  •  • 2 024 mots

Dans le chapitre « Mémoire de travail, développement et vieillissement »  : […] L’empan en mémoire de travail augmente de manière spectaculaire et beaucoup plus régulière avec l’âge (de moins de 2 items aux alentours de quatre ans à 6, voire 7 ou plus, chez certains adultes) que ne le font les empans simples. Comme la mémoire de travail est par ailleurs conçue comme le cœur du système cognitif en charge de toutes les activités contrôlées, elle s’est vu accorder un rôle essent […] Lire la suite

PROSOPAGNOSIE

  • Écrit par 
  • Bruno ROSSION
  •  • 375 mots

La prosopagnosie est un déficit de la reconnaissance des personnes par le visage causé par une lésion cérébrale, qui ne résulte ni de troubles ophtalmologiques ni de déficits intellectuels. Le patient prosopagnosique est incapable de reconnaître les personnes connues avant la lésion et d’apprendre de nouveaux visages. Il est cependant capable de reconnaître les personnes par la voix, la posture, […] Lire la suite

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 2 365 mots

Dans le chapitre « Les déficits cognitifs »  : […] Les déficits cognitifs concernent les situations dans lesquelles les personnes sont incapables de réaliser efficacement certaines fonctions cognitives, telles que mettre en mémoire ou récupérer un événement personnellement vécu, se projeter dans le futur de manière spécifique, inhiber un comportement automatique, résister à des pensées intrusives qui perturbent l’activité en cours, passer de faço […] Lire la suite

STRESS POST-TRAUMATIQUE

  • Écrit par 
  • Grazia CESCHI
  •  • 1 160 mots

Dans le chapitre « La définition problématique du traumatisme »  : […] Pour poser un diagnostic d’E.S.P.T., il est indispensable d’identifier au préalable le traumatisme à l’origine des troubles psychologiques observés. Cependant, la majorité des individus ayant été exposés à un traumatisme ne présente pas forcément de symptômes d’E.S.P.T. Et inversement, quelques personnes présentent tous les symptômes d’un E.S.P.T. à la suite d’un traumatisme « fictif » tel que le […] Lire la suite

TROUBLES DYSEXÉCUTIFS

  • Écrit par 
  • Fabienne COLLETTE
  •  • 1 171 mots

Dans le chapitre « Les répercussions au quotidien »  : […] Si des difficultés exécutives peuvent apparaître en première analyse moins visibles et/ou handicapantes que des déficits mnésiques (avec par exemple un oubli à mesure) ou langagiers (tels qu’un manque du mot massif), l’intégrité de ces processus de contrôle est cependant indispensable à une vie indépendante, autonome et réussie. En effet, l’existence de troubles exécutifs conduit fréquemment à de […] Lire la suite