TROUBLE D'ANXIÉTÉ SOCIALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Historique

La première description formelle du T.A.S. date du début du xxe siècle. Le trouble entre officiellement dans la nosographie des pathologies mentales définie par l’Association américaine de psychiatrie (A.P.A.) en 1980, lors de la publication de la troisième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (D.S.M.-III). Il y est catalogué sous le label de « phobie sociale ». Dans la dernière révision de cet ouvrage (D.S.M.-5, 2013), une description symptomatique équivalente est renommée « trouble d’anxiété sociale ».

L'inclusion du T.A.S. dans le D.S.M. a entraîné une explosion des publications scientifiques dévolues à l’explication des processus (cognitifs, génétiques, interpersonnels, etc.) impliqués dans le développement et le maintien de l’anxiété sociale normale et pathologique. Les résultats de ces travaux ont eu d'importantes retombées cliniques, menant au développement de protocoles d’intervention psychologique individuels ou de groupe, d’inspiration cognitivo-comportementale, à l’efficacité thérapeutique validée. Divers médicaments ont également été approuvés pour le traitement du T.A.S. Grâce à ces progrès, de nombreuses personnes qui auparavant auraient été mal ou non diagnostiquées peuvent désormais bénéficier d’un soutien efficace.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : docteure en psychologie, psychothérapeute, maître d'enseignement et de recherche, université de Genève (Suisse)

Classification


Autres références

«  TROUBLE D'ANXIÉTÉ SOCIALE  » est également traité dans :

PSYCHOPATHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martial VAN DER LINDEN
  •  • 2 365 mots

Dans le chapitre « Les biais cognitifs  »  : […] Les biais cognitifs (d’attention, de mémoire, d’interprétation) renvoient aux situations dans lesquelles les personnes traitent préférentiellement certains types d’informations par rapport à d’autres, en fonction de leurs préoccupations spécifiques. Ainsi, les biais d’attention sélective envers certaines informations représentent un facteur important dans l’apparition et le maintien des troubles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychopathologie-cognitive/#i_56553

Voir aussi

Pour citer l’article

Grazia CESCHI, « TROUBLE D'ANXIÉTÉ SOCIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trouble-d-anxiete-sociale/