TROIS CONTES, Gustave FlaubertFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Avoir à l'automne un petit volume... »

Un cœur simple. Orpheline très jeune, Félicité vit une enfance misérable comme fille de ferme. Devenue adulte, elle rencontre un jeune homme qui se dit prêt à l'épouser avant de se marier avec une femme riche pour échapper à la conscription. Désespérée, Félicité se rend alors à Pont-l’Évêque où elle entre comme cuisinière au service de madame Aubain, une bourgeoise veuve, et s'attache très vite à ses deux enfants, Paul et Virginie. Lorsque Paul part au collège à Caen et Virginie en pension chez les Ursulines, Félicité reporte son amour sur son neveu Victor. Mais celui-ci s'engage dans un voyage au long cours, et Félicité apprend bientôt la nouvelle de son décès de la fièvre jaune. Quant à Virginie, de constitution fragile, elle tombe malade et meurt à son tour. Un jour, madame Aubain reçoit en cadeau un perroquet, surnommé Loulou. Ne sachant qu’en faire, elle le donne à sa servante, qui se prend d’affection pour l’animal. Mais Loulou meurt, au grand chagrin de Félicité, qui le fait empailler. Devenue sourde, enfermée en elle-même, elle commence à associer le perroquet à une représentation du Saint-Esprit vue à l'église. À la mort de madame Aubain, Félicité continue d'habiter la maison qui tombe en ruines et dont personne ne veut. Une pneumonie finit par l'emporter. Dans son agonie, elle croit voir « dans les cieux entrouverts, un perroquet gigantesque planant au-dessus de sa tête ».

La Légende de saint Julien l'Hospitalier. Élevé dans le château de ses parents, un jeune homme, dont, à sa naissance, on a prédit à sa mère qu'il deviendrait un empereur et un saint, se découvre à la chasse un plaisir irrépressible à tuer des animaux. Cette pulsion morbide va s'accentuant jusqu'au jour où un cerf le maudit et lui annonce qu'il assassinera ses parents. Peu après, croyant avoir accidentellement tué sa mère, il s'enfuit du château. Il mène alors une vie d'aventurier, parcourt le monde et devient un redout [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  TROIS CONTES, Gustave Flaubert  » est également traité dans :

FLAUBERT GUSTAVE

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 9 805 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Trois Contes » (1875-1877) »  : […] En 1875, l'horizon, déjà très sombre, s'obscurcit encore. Après les deuils, la guerre, l'ordre moral, les échecs répétés des dernières œuvres, ce sont maintenant les problèmes matériels. Pour éviter la faillite au mari de Caroline, sa nièce, Flaubert liquide l'essentiel de son patrimoine. Il vivra jusqu'aux derniers jours dans de constantes difficultés financières. En septembre 1875, dégoûté de to […] Lire la suite

MANUSCRITS - La critique génétique

  • Écrit par 
  • Pierre-Marc de BIASI
  •  • 13 193 mots

Dans le chapitre « Classer et déchiffrer »  : […] Le classement génétique ne peut être mené à bien sans un déchiffrement intégral des documents. En fait, classement et transcription sont deux opérations qui ne peuvent être entreprises qu'en parallèle et simultanément. C'est le déchiffrement des folios qui permet de comparer, dans le détail, les différents états d'un même fragment et donc de les classer les uns par rapport aux autres ; mais c'est […] Lire la suite

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « TROIS CONTES, Gustave Flaubert - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/trois-contes/