LYSSENKO TROFIM DENISSOVITCH (1898-1976)

LYSSENKO (AFFAIRE)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 3 414 mots
  •  • 5 médias

Trofim Denissovitch Lyssenko, technicien agricole soviétique, connut une carrière fulgurante. Né le 29 septembre 1898 à Karlovka en Ukraine (province de Poltava) dans une famille de paysans, il reçoit une formation pratique dans une école d'horticulture et devient technicien agricole. Si Lyssenko reconnaît volonti […] […] Lire la suite

COHEN GEORGES N. (1920- )

  • Écrit par 
  • Michel VÉRON
  •  • 1 565 mots
  •  • 1 média

Georges Nissim Cohen , né en 1920 à Constantinople, est issu d’une famille juive grecque. Il arrive à Paris avec sa famille dès l’âge d’un an et est naturalisé français en 1930. En 1933, à la suite de la crise économique, ses parents quittent la France pour Athènes où il fréquente le lycée français chez les frères maristes tout en apprenant le grec auprès des enfants de son âge. Après le baccalaur […] […] Lire la suite

ÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 15 123 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Impact et difficultés de la théorie darwinienne  »  : […] Quoique 1859 marque le début d'une diffusion rapide des idées de Darwin dans les milieux scientifiques, de nombreuses résistances se manifestèrent bientôt chez ceux qui en redoutaient les suites, et particulièrement la possibilité de rendre compte de la diversité du vivant sans recourir à quelque principe téléologique que ce soit (et donc, sans Dieu). Les rapports entre doctrine transformiste et […] […] Lire la suite

LAMARCK JEAN-BAPTISTE DE MONET chevalier DE (1744-1829)

  • Écrit par 
  • Charles BOCQUET, 
  • Pietro CORSI
  •  • 3 178 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Néo-lamarckisme et politique »  : […] En France, des auteurs tels que Jean-Louis de Lanessan, Edmond Perrier, Yves Delage, Félix Le Dantec, et surtout Alfred Giard – qui, le premier, conçut le projet d'une édition nationale des ouvrages de Lamarck, et qui incita Marcel Landrieu à écrire la première grande biographie du fondateur du transformisme (1909) – s'insurgèrent eux aussi contre Weismann et Darwin, au nom de raisons épistémologi […] […] Lire la suite

OPARINE ALEXANDRE IVANOVITCH (1894-1980)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 992 mots
  •  • 1 média

Alexandre Oparine est un biochimiste soviétique, né le 2 mars 1894 à Ouglitch, ville située au nord de Moscou sur la Volga, dans l’ oblast de Iaroslav. Il est surtout connu pour avoir formulé, dès 1922, une théorie sur l’origine de la vie qui explicite, dans le contexte de l’environnement terrestre originel, le passage de molécules minérales à une « soupe prébiotique », mélange de molécules de c […] […] Lire la suite

STALINE JOSEPH VISSARIONOVITCH DJOUGACHVILI dit (1879-1953)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 6 474 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le « Petit Père des peuples » »  : […] Dans les années d'après guerre, Staline, au faîte de son prestige, cumule les fonctions de secrétaire général du parti, de président du Conseil des ministres, de maréchal, généralissime et commandant en chef des forces armées. C'est durant ces années que le « culte de la personnalité » atteint son apogée. Le soixante-dixième anniversaire du « Petit Père des peuples », en décembre 1949, fut l'occas […] […] Lire la suite

VAVILOV NIKOLAÏ IVANOVITCH (1887-1943)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 300 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La victime exemplaire de Lyssenko »  : […] Cette chute brutale, qui n’a été nullement une exception dans l’ex-U.R.S.S., est due à la convergence sur la personne de Vavilov de deux mouvements socio-politiques complexes. L’un a trait à la persécution systématique des « spécialistes bourgeois » dont Staline se méfiait profondément, qu’il s’agisse d’universitaires, d’ingénieurs ou de militaires ; Vavilov en faisait clairement partie ; leur él […] […] Lire la suite

VERNALISATION

  • Écrit par 
  • Pierre CHOUARD, 
  • Claude PICARD
  •  • 1 737 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mise en évidence »  : […] Le rôle du froid vernalisant chez certaines plantes était connu des agriculteurs depuis l'Antiquité : tous ceux des pays tempérés connaissaient des céréales d'hiver qu'il faut semer vers la mi-automne pour que, germées, elles subissent les frimas ; après quoi, elles montent en épis ou panicules et sont récoltées au seuil de l'été. Faute de cette exposition au climat hivernal, elles resteraient à […] […] Lire la suite


Affichage 

Portrait de Trophim Lyssenko

photographie :  Portrait de Trophim Lyssenko

Au moment où il est photographié au début des années 1950, Lyssenko est au sommet de son influence. Il tient entre ses mains un épi de blé branchu, variété de blé qui aurait dû, selon lui, révolutionner la production de cette céréale. Le blé branchu existe naturellement...  

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Portrait d’Andreï Jdanov

photographie :  Portrait d’Andreï Jdanov

Andreï Jdanov a été un des principaux artisans, auprès de Staline, de la mise à l'écart des intellectuels soviétiques. Il utilisa Lyssenko pour tenter de convaincre aussi les biologistes européens.  

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Portrait de Louis Aragon

photographie :  Portrait de Louis Aragon

En 1948, Louis Aragon, écrivain, membre du Parti communiste français, fut chargé par ce dernier d'un rôle inattendu : mener le combat contre les biologistes français tenants de la génétique mendélienne et promouvoir, à travers les publications qu'il dirige (Les Lettres...  

Crédits : william karel/ Sygma/ Getty Images

Afficher

Portrait de Nicolaï Vavilov

photographie :  Portrait de Nicolaï Vavilov

Généticien, botaniste et agronome de renommée internationale, Nicolaï
Vavilov fut dès 1930 la cible privilégiée des attaques de Lyssenko. Il fut finalement démis de ses fonctions au début de la Seconde Guerre mondiale pour trahison et arrêté. Il mourut de dystrophie...  

Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

Afficher

Portrait de Staline

photographie :  Portrait de Staline

Pour Staline, Lyssenko, qu'il a soutenu jusqu'à sa mort, a été surtout un instrument pour, d'une part, rejeter la responsabilité de l'échec de l'agriculture soviétique sur les «agronomes bourgeois», et d'autre part, à un moindre degré, être le reflet dans le domaine des...  

Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

Afficher

 Portrait de Trophim Lyssenko

Portrait de Trophim Lyssenko
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

 Portrait d’Andreï Jdanov

Portrait d’Andreï Jdanov
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

 Portrait de Louis Aragon

Portrait de Louis Aragon
Crédits : william karel/ Sygma/ Getty Images

photographie

 Portrait de Nicolaï Vavilov

Portrait de Nicolaï Vavilov
Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

photographie

 Portrait de Staline

Portrait de Staline
Crédits : Library of Congress, Washington, D.C.

photographie



haut de page

Encyclopædia Universalis - Contact - Mentions légales - Consentement RGPD

Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis

© 2022 Encyclopædia Universalis France.
Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés.